Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

Ao Izakaya : un grand bof de poisson !

Allez savoir pourquoi, l'adresse d'Ao Izakaya était enregistrée sur mon téléphone. Alors, quand il s'est agit de trouver une adresse au débotté du côté de la rue Caumartin, c'était l'endroit tout indiqué. Imaginez donc, un resto japonais à 4,7/5 sur Google Maps !

Ici, ça ne rigole pas. On se trouve plutôt dans la partie guindée du Japon. Une odeur pas vraiment agréable, règne dans les lieux. Pourtant, tout semble assez propre... mais bon. Le décor se la joue matériaux naturels, genre zen quoi. Ca marche, je me réjouis d'avoir un dîner précis, léger et subtile dans une ambiance cosy voire guindée.

Seul, on m'installe à l'étage, dans un recoin quasi insoupçonnable au fond de la salle, vous savez, juste à côté de la plonge. Le genre d'endroit où le service vous passe sans arrêt sous le nez. Je suis passé pourtant passé devant de bien meilleures tables inoccupées juste avant. Mon air de Normand ne doit pas leur revenir, que voulez-vous !

Mais qu'importe, s'il s'agit de manger raffiné et exotique comme dans le pays du Soleil Levant !

A la carte, petite déception. Rien d'original. Des sushis principalement, et très chers... Je choisis pour commencer par les Edamame pour me rappeler mon séjour Tokyoite d'il y a 2 ans.

Edamame ao izakaya restaurant Paris 9
Edamame ao izakaya restaurant Paris

 

Ces cosses de gros haricots, cuites au sel sont servies habituellement avec l'apéritif. Ici, c'est une entrée - à partager - j'imagine. On ne peut pas dire que c'est mauvais, c'est même bon. Mais peu ou pas de cuisine dans ce plat. Un plat qui se mage à la main et pour lequel on ne sert pas de rince-doigts. Je vais monter une association contre la disparition des rince-doigts.

 

 

Chirachisushi ao izakaya restaurant Paris
Chirachisushi ao izakaya restaurant Paris

Pour la suite, j'ai tout simplement choisi "la suggestion du chef" ! 30euros quand même ! Un "chirachisushi". Comprenez un bol de riz assaisonné avec tout plein de morceaux de poissons, deux grandes crevettes, des oeufs de saumon et des petits morceaux d'avocat dessus.

Le riz, parfaitement cuit et assaisonné avec une pointe de citron, de vinaigre et de sauce soja fait son boulot : faire ressortir les saveurs des "joyaux" qui le recouvrent. Là, on peut dire qu'on a affaire à des pierres brutes et mal taillées. Pour ainsi dire, les poissons sont découpés de manière très (trop) grossières. Les chairs semblent maltraitées. Les deux grosses crevettes du dessus sont manifestement trop cuites et donc avec peu de goût. Une déception...

 

Je prends quand même un dessert. J'ai vu sur la carte un mochi à la fleur de cerise (Sakura) avec sa glace au thé matcha ! Je commande !

Une poignée de minutes plus tard, l'assiette arrive. je reste dubitatif. A droite le mochi, pas très gros, mais il est là. Au milieu, une glace verte sur un lit de... miettes de speculos. Cerise sur l'assiette à gauche : des fraises et des myrtilles. Oui, vous avez bien lu. Des fraises et des myrtilles en hiver... Du coup, aucun goût. Bravo. La glace n'a pas un goût très poussé. Quant au mochi, on s'y retrouve à peu près. La pâte de haricot rouge n'est pas trop sucrée.

La bonne nouvelle pour ce restaurant japonais, c'est la présence à la carte de quelques références de saké ! youpi! Ce sont en plus des valeurs sûres faciles à boire et idéal pour un premier essai. Les amateurs de ce vin de riz par contre risquent d'être déçus.

Au final, Ao déçoit. Pas très original, pas très japonais, pas très fin, pas très grand chose quoi, tout juste correct. Le prix achève toute volonté de retourner dans l'endroit !

 

Ao Izakaya
12, rue de Caumartin
75009 Paris (métro Auber)
Tel : 01 42 65 31 53

Google Maps : 4,7/5
TripAdvisor : 4,5/5
La Fourchette : 9,6/10

 

Les + :
_ la jolie serveuse
_ du saké à boire !

 

Les - : 
_ l'odeur dans le restaurant
_ le peu d'originalité de la cuisine
_ le prix exorbitant pour ce que c'est

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article