Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

Inavoué (Paris 1er) : à moitié pardonné?

Dans cette impasse du côté de la place du Marché St Honoré se trouvait Little Georgette. Bye bye Georgette et tes quelques plats plutôt bons, bonjour Inavoué ! Des défauts, mais du potentiel pour boire un verre dans une ambiance sympa.

Inavoué Restaurant Paris 1er
Inavoué Restaurant Paris 1er

Voilà donc une nouvelle adresse qui joue la carte "lounge" avec une cuisine fusion comme il s'en faisait tant il y a 10 ans. Depuis, pas mal ont fermé, mais Inavoué tente l'aventure ! Pour réussir ce pari, le paquet a été mis sur le marketting : logo étudié, code couleur bleu marin, déco chiadée, mobilier de qualité.

Restaurant Inavoué La salle Paris 1er
Inavoué La salle

 

A l'intérieur, une terrasse m'est proposée... seulement voilà, le chauffage ne voulant pas s'allumer, retraite à l'intérieur. Je peux me permettre, ce samedi midi je suis pour ainsi dire le seul client.

A la carte, des plats qui viennent du monde entier, du tataki, du cevice, du massaman et toute une collection de plats à la mode en commençant par l'avocado toast. La carte se moque elle-même de cet engouement avec comme intitulé "le très à la mode...". Mais aussi de la burrata, des gambas, des salades de quinoa ou de choux kale ! Le compte est bon, ami branchouille qui parle avec du "quoi" dans chaque phrase tu es manifestement le bienvenu ! Attention, à tout ça se rajoutent quelques plats aux accents traditionnels franchouillards : velouté de potimarron, salade de lentilles ou encore boudin aux pommes. Il y en a pour tous les goûts ! En cuisine, le chef doit avoir pas mal de registres en tête pour réussir autant de plats différents ! Challenge !

Du côté des prix, on reste raisonnable : des entrées qui avoisinent les 10 euros et des plats qui plafonnent à 22 euros pour les plus onéreux. Pour les desserts, comptez 7 euros pièce.

Tataki Thaï de boeuf Restaurant Inavoué paris 1er
Tataki Thaï de boeuf

 

Pour commencer, Boeuf Thaï tataki mariné. Un bel exemple de cuisine fusion. De très fines lamelles de boeuf sont disposées en rang d'oignons dans une longue assiette. Pour les accompagner, un mélange d'herbes aromatiques un brin fanées. Première bouchée, première impression : ô putain c'est salé ! En fait on ne perçoit même pas le goût du boeuf. Les herbes folles n'apportent pas grand chose, elles manquent de fraîcheur définitivement.

Massaman d'agneau inavoué restaurant
Massaman d'agneau

Massaman d'agneau. Ce plat thaïlandais est en lui-même de la cuisine fusion puisque c'est une spécialité des ethnies musulmanes de ce pays. C'est en fait un cury d'agneau. Mais voilà, là où les cury offrent des goûts intenses grâce à des mélanges d'épices recherchés, ici, on a bien l'impression d'avoir un ragoût mâtiné de 4 épices Ducros. Le riz servi à part, s'avère un peu trop cuit et n'est pas parfumé, quel dommage ! Le plat n'est pas mauvais, mais il est un peu neutre, "douillat" aurait pu dire certains Normands dans la salle. A noter que la clientèle visée par ce restaurant est manifestement dotée d'estomac de poche. Les quantités servies auront du mal à combler des appétits un peu féroces.

pommes à la tarte Restaurant inavoué Paris 1er
pommes à la tarte

 

Pour le final en dessert, encore un jeu de mots (qu'est-ce qu'on rigole!) : les pommes à la tarte ! hahaha ! Je suis tordu de rire, n'en rajoutez plus ! En fait ce sont des lamelles de pommes cuites au four dans un moule, servi avec quelques miettes de crumble et une boule de glace. Là encore, la taille étonne. Non, ce n'est pas un café gourmand, c'est bien un dessert!

Au goût, la tarte est bonne, sans sucre ajouté et avec un soupçon bienvenu de cannelle en poudre par dessus. Une note finale légère et pas trop sucrée, au cas où on aurait trop mangé avant (heu....).

 

 Pour résumer, le lieu est cosy, le service impeccable et joli (ou l'inverse), et la cuisine manque... de cuisine. Dans le monde de la cuisine fusion on préférera largement s'attabler à l'excellent Amadaé (rue de Mulhouse Paris 2) ou le nouveau navire amiral de ce genre culinaire : le Spoon 2 à Bourse.

 

Inavoué Restaurant
4 Impasse Gomboust
75001 Paris (métro Pyramides)

Tel : 01 40 20 09 28

 

Google Maps : 4,6/5
LaFourchette : 6,6/10

 

Les +:
_ le lieu joli
_ le service joli
_ bien pour boire un verre

Les - :
_ peu copieux
_ pas très goûteux


Plan d'accès au restaurant Inavoué Paris 1)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alexandre 09/05/2018 18:50

Remplacez le " OH PUTAIN c'est salé " par autre chose... Pour un 1er lecteur qui consulte votre blog : on est pas copain hein....

Arnaud Morisse 09/05/2018 19:12

Même si c'est exactement ce que je me suis dit? Faut que je mente ? un "sic" pourrait-il passer?