Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

Kitchen Ter(re) (Paris 5) : Que vaut le nouveau-né de William Ledeuil?

Attiré par les bons retours de-ci de-là, c'est donc à dîner que nous nous sommes invités à la nouvelle table de William Ledeuil : Kitchen Ter(re). Parmi une clientèle internationale (merci Trip Advisor) grand festival de saveurs au programme !

 

Après Ze kitchen Galerie, Kitchen Galerie bis, voici donc Kitchen Ter(re), une nouvelle adresse imaginée par William Ledeuil. Le monsieur, un habitué des adresses branchouilles (mais bonnes il faut bien l'avouer !) a donc imaginé ici un concept qui fait la part belle aux pâtes et aux bouillons.

La déco de la salle est plutôt épurée et classique, rien d'inoubliable. L'accueil pour sa part, se montre dynamique et courtois. Ici, on ne semble pas lambiner ! Pour commencer, on se régale des intitulés des plats sur la carte : Tartare de veau cacahuète bonite, Bouillon Thaï foie gras champignons , ou encore Dentelle de Cucugnan cochon du Limousin, Soubressade, Curry Rouge ou Cargolette Agneau, Citron, Harissa.

Quoi? vous ne savez pas ce que sont la dentelle de Cucugnan ou la cargolette? Pas de panique, nous non plus, et pour cause. Ce sont des noms de pâtes sèches inventées par Ledeuil et son équipe à partir de variétés anciennes et presqu'oubliées de blé. Pour se mettre à la page, un plateau avec les différents modèles nous est présenté, histoire de savoir exactement ce qu'on va retrouver dans l'assiette !

Une petite déception à la prise de commande : point de couteaux (le mollusque) pour accompagner nos crêtes de coq (ce sont des pâtes ici) au poulpe, algue et avocat ! Snif ! Qu'importe, on y va gaiement !

 

Bouillon Thaï de boeuf foie gras Restaurant Kitchen Ter(re) Paris 5
Bouillon Thaï de boeuf foie gras

Arrive les entrées. Je peux le dire, on est un brin surpris de voir la taille de l'entrée du tartare de veau et bonite. Non, ce n'est pas une amuse-bouche ! Le petit tas de viande et poisson occupe à peine la moitié du fond pas bien grand d'une assiette creuse... 16 euros tout de même ! Même tarif pour le bouillon de boeuf Thaï, servi plus généreusement tout de même.

Ce dernier embaume (je trouve qu'on n'utilise plus assez ce verbe). Le bouillon est puissant et parfaitement assaisonné. Les petits cubes de foie gras apportent une gourmandise réelle tandis que de petites feuilles d'oxalis viennent poivrer le tout. Oui, c'est super bon! En face de moi, le tartare n'a pas fait de vieux os, et le coup de la cuisson externe au chalumeau sur la bonite a fait mouche pour ma convive. Bien que petite, cette entrée a fait son effet !

 

Crêtes de coq, poulpes, algues et avocat Restaurant Kitchen Ter(re) Paris 5
Crêtes de coq, poulpes, algues et avocat (mais pas de couteaux!)

Arrive ensuite le plat de pâtes. Crêtes de coq, poulpe, algues et avocat. Ces pâtes sont faites à partir de Blé de Khorasan. Une précision qui peut vous faire briller lors d'un dîner en ville (ou pas...). Pas encore de grosses quantités servies. A la dégustation, c'est simplement formidable et gourmand, même si on regrette amèrement l'absence de ces satanés couteaux qui auraient pu mettre un peu plus de vivacité dans l'assiette. Ça reste très bon. La sauce avocat gourmande s'ajuste parfaitement avec ces pâtes creuses, les feuilles d'algue séchée (style Nori) jouent simplement leur note iodée et les petits morceaux de poulpes s'avèrent justement cuits. Pour corser un peu l'affaire, de minuscule segments de citron ponctuent le plat avec bonheur (facturé à plus de 20 euros).

 

Courge Coco, Passion, Glace Miel de Brière Restaurant Kitchen Terre Paris 5
Courge Coco, Passion, Glace Miel de Brière

Il reste de la place pour le dessert: Courge Coco, Passion, Glace Miel de Brière. Façon petit déjeuner, la belle quenelle glacée arrive dans un bol avec des pétales croquants de courges le tout reposant sur un lit de compote de fruits de la passion. C'est très bon, pas trop sucré, et le miel de brière apporte un bon goût. Cependant, pas de goût coco dans ce dessert, mystère?

 

Pour accompagner ce repas, outre deux verres de vin blanc très corrects, une bouteille de Chinon (en biodynamie comme la mode l'impose). Plutôt bon, ce vin nous est quand même facturé 42 euros ! Gloups ! La carte des vins dans son ensemble déçoit en fait. Rien en dessous de 35 euros. Oui, quelques vins d'auteur comme on dit pointent le bout de leur goulot, mais les prix sont carrément excessifs. Dommage.

Au final avec sa troisième adresse William Ledoyen a encore réussi son pari, c'est vraiment très bon ! Attention tout de même à surveiller la note qui peut flamber avec du vin.

 

Kitchen Ter(re)
26 Boulevard Saint Germain
75005 Paris (Métro Maubert-Mutualité)

Tel : 01 42 39 47 48

ouvert du mardi au samedi midi et soir

 

Google Maps : 4,7/5
Assiette Michelin
Gault et Millau : 13,5/20
Trip Advisor : 4,5/5
Figaroscope : 3/5

Les +:
_ La cuisine délicieuse
_ Les bons produits
_ Le service prévenant et efficace

Les -:
_ les portions dans les assiettes peuvent décevoir
_ la carte et le prix des bouteilles des vins


Plan d'accès du restaurant Kitchen Ter(re) Paris 5

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Romain 09/03/2018 19:15

William Ledeuil... Mon idole absolue !!!! Pas étonné que la cuisine soit ici aussi une réussite. Décidément, ce chef m'épate... ok je sors !