Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

Patchanka (Paris 11) : un restaurant so sweet et à l'addition peu salée !

Sous ce nom qui fait plus penser à une boîte à sasla surchauffée et bondée où une musique de bas étages explose les tympans, se trouve un petit resto qui mérite que l'on s'y attarde ! 

Patchanka Restaurant Paris 11
Patchanka Restaurant Paris 11

 

L'autre jour en me rendant au Restaurant Automne, je suis passé devant cette adresse qui ne paye pas de mine. Pourtant, le menu déjeuner annonce la couleur : 14 ou 17 euros selon que l'on prenne 2 ou 3 services ! Patchanka se présente comme un resto argentino-français (ou l'inverse?), on est donc dans l'une des tendances actuelles des nouvelles adresses parisiennes.

Intérieur Patchanka restaurant Paris 11
Intérieur Patchanka

 

A l'intérieur, la déco s'avère minimaliste. Un seul et unique tableau, pas loin du monochrome, orne les murs. Pas vraiment d'exotisme ni de caractère ici. Une douzaine de tables attendent les convives. Nouvelle adresse, elle ne fait pas encore le plein même si la clientèle du quartier semble commencer à l'apprécier. A l'accueil, du sourire et de l'accent ! Bienvenida en Argentina !

Tiradito de saumon, vinaigrette mangue Restaurant Patchanka Paris 11
Tiradito de saumon, vinaigrette mangue

Pour commencer, Tiradito de saumon avec sauce mangue. C'est donc du côté du Pérou qu'on part ici. De fines tranches de saumon cru reposent sous une épaisse sauce à la mangue, quelques graines de grenades, des oignons pickles et trois brin de salade. C'est frais et léger. Plutôt sucré. un peu trop peut-être. Ça manque un peu de vinaigre dans la sauce ou sur les oignons. Attention, ça reste très bon... pour qui aime le sucré-salé !

Echine de porc au tamarin avec légumes de saison Restaurant Patchanka Paris 11
Echine de porc au tamarin avec légumes de saison

 

Le plat arrive lui aussi plutôt rapidement. Ce menu semble calibré pour la clientèle pro du coin ! Un imposant morceau d'échine accompagné de beaux légumes de saison (betteraves, asperges, pommes de terre rates...). La cuisson? Parfaite, rosée comme il faut ! Par contre, point de couenne et de gras à se mettre sous la dent. La vague lipophobe est passée par là. Ce fléau stupide nous contraint à faire du gâchis, et surtout à manquer les plus savoureux bouts du cochon. Tant pis !

Comté jeune et purée de coing Patchanka Restaurant Paris 11
Comté jeune et purée de coing

En guise de dessert (oui mesdames, messieurs, je claque carrément 17 euros dans mon menu !), du fromage. Un jeune Comté, pas forcément d'une énorme qualité, mais servi avec générosité avec une pâte de coing pas trop sucrée, et les sempiternelles noisettes qui envahissent les assiettes de fromages depuis quelques temps (avant c'était des noix, on a peut-être gagné aux changes?).

Pour accompagner ce repas, j'ai choisi l'exotisme, l'évasion, le voyage, l'aventure en prenant un verre de vin argentin. Un Salta, Bodega Amalaya, à 7 euros. Très fruité et puissant, c'est une belle découverte. La carte des vins d'ailleurs s'avère courte et intéressante et très française quand même. Des verres à 4 euros sont même proposés.

Franchement, pour ce prix-là, difficile de demander plus ! Une parfaite adresse donc pour déjeuner pour pas cher. La carte de son côté n'affole pas non plus les prix.

 

Patchanka
33-35 Rue Saint-Sébastien
75011 Paris (métro Saint Ambroise)
Tel : 09 51 45 76 91

 

Les + :
_ une formule déjeuner formidable
_ des produits frais
_ un accueil souriant et dépaysant

 

Les - :
_ On est très dans le sucré-salé, ça manque un peu de nuances parfois


Plan d'accès au restaurant Patchanka (Paris 11)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lola Montes 13/08/2018 19:58

Bonjour. Je m’appel Lola et je frecante cette maison depuis le début, j’ ai suivi Gaston Stiwelmaher, le chef, depuis des années et je risque de ne pas être objective dans mon commentaire, je m’abstiendrais donc de faire des appréciations sur sa cuisine, qui me semble d’ailleurs EXCELENTE . Toutesfois quelques precitions me semblent importantes.
Tout d’abord je trouve important de savoir lire. Le nom du resto est bien Patchanka, il a été choisi pour rendre hommage au courant musicale né dans les années 90 en Amérique Latine, et non pas en Argentine, et que est un mélange de latin jazz, rock, punk, et autres et le tout sur une basse de musiques traditionnelles, si ce terme veut bien dire quelque chose. Je pense que vous devez confondre ce terme qui sans doute vous échappe avec “ Pachanga » que dans les divers espagnols parlés en Amérique veut dire fête .
J’ai constance par ailleurs que les jeunes qui sont à l’origine du projet ne tiennent pas tellement à se présenter sous aucun drapeau . Ils n’ont pas la prétention de représenter la gastronomie argentine, encore moins celle de la France . Trouver de résonances péruviennes vous a étonné ? Ne pas trouver de décor folklorike vous a choqué ? Peut être vous êtes resté a une vision du monde plus proche du XIX em siècle que celle que modestement proposent Gaston et son equipe, qui est profondément ancrée non pas dans les confins d’un seul pais, mais plus tôt dans de traditions sans frontières, dans de gestes et de manières que difficilement peuvent être rattachées à une seule patrie. Cela vous dépasse? Ouvrez les yeux, le monde n’est plus a l’heure des nations, mais à celle de gens réels qui le composent.
Si je m’abstiens de commenter la cuisine de Patchanka, elle se défend d’ailleurs très bien toute seule, je perdrais pas du temps non plus à commenter la banalité de vos critiques, les noisettes à la place de noix, en fin......je me permet toutesfois de vous dire que en vous lissant j’ai l’impresesión que vous dites quelque chose puisque vous croyez qu’il faut dire quelque chose. Ça ne va pas très loin.
Une chose me semble fondamentale, établir une critique sur un seul menu mange chez ces jeunes, me semble presque déplacé. Gaston et son équipe ont plus de 20 ans d’expérience dans le domaine de la gastronomie, établir la liste de pais, terroirs et traditions qu’ils ont frecanté serais longue et ennuyeux. Les juger sur un morceau d’échine sans gras est tout simplement INJUSTE.
Dernière remarque, et non pas la moindre, je ne suis pas francophone, mais je me permettrais également de reprendre votre français. Lors que on paye 17 euros, ttc, pour un menu avec du poison en entrée, de la viande comme plat et du fromage en dessert en plain centre de Paris, vous ne « claquez » pas votre argent, vous êtes simplement en train de offrir une modeste «  participation aux frais ». Dire que c’est difficile de demander plus laisse penser que cela pourrait être posible. Cet commentaire est tout simplement DÉPLACÉ.
Vous voulez du gras sur la viande? Mangez un Kevab. Vos papilles seraient plus ravies chez Mac do, aller la bas si vous voulez retrouver le bon goût de l’amerique.

Arnaud Morisse 13/08/2018 21:24

Whoua ! Merci pour ce long commentaire! Globalement je pense que ma review est positive. Quand j'écris en guise de conclusion "Une parfaite adresse donc pour déjeuner pour pas cher", je ne pense pas verser dans une critique acerbe, bien au contraire. Enfin, j'essaye sur ce blog de donner mes impressions les plus sincères (et de façon transparente. Alors oui les goûts sont subjectifs, et oui, j'aime le gras surtout celui du bon cochon. Si l'on veut manger du porc maigre, mieux vaux choisir du filet mignon, ou du secreto...
En tout cas, merci d'avoir pris le temps d'écrire un commentaire aussi fourni, merci de votre passion ça fait plaisir !