Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

Dochilak Batignolles (Paris 17) : Un fast food qui ne dit pas son nom

Dochilak, une cantine coréenne, a ouvert son troisième établissement dans le 17ème arrondissement, rue de Lévis. Une visite qui ne m'a pas réconcilié avec la gastronomie du pays du matin calme...

Dochilak Batignolle Paris 17 Restaurant coréen
Dochilak Batignolles Paris 17

Je dois vous faire un aveu : je n'ai jamais, ô grand jamais, eu d'heureuses expériences avec la gastronomie coréenne traditionnelle  (oui, bon , j'ai bien aimé la cuisine inventive du chef coréen de CAM quand même !), et ce n'est pas faute d'avoir essayé. Trop simple, plutôt fade, sans surprise, en un mot : morne. Mais Dochilak jouit d'une telle réputation (ça parle d'un resto "incontournable" sur les réseaux!) que je ne pouvais que me laisser tenter, d'autant que les tarifs affichés sont abordables. Alors pourquoi pas?

La dernière adresse en date de Dochilak se situe du côté du quartier des Batignolles. A l'entrée, une porte automatique, enfin, le croît-on. En fait, il faut appuyer sur un petit bouton pour l'ouvrir. 

Dochilak Batignolles Restaurant Paris 17
Dochilak Batignolles

A l'intérieur, un grand stand avec moult ingrédients faisant penser à un Subway, et sur la gauche et au fond de la salle de jolies places pour s'asseoir. La déco a du charme, et respire l'Orient.

Un grand menu qui se déplie détaille les très nombreux plats disponibles dans plusieurs formules qui varient de 13 à 19 euros. Comptez 11 euros pour un plat seul, y compris les célèbres Bibimbaps typiquement coréens (dont je n'ai jamais été fan).

Je m'étonne enfin, du masque-hygiaphone en plexiglass fixé au menton de tous les employés qui ont bien du mérite à arborer ça. Mais pas de doute maintenant, je viens de mettre les pieds dans un... FAST FOOD ! Argllllll ! Mais bon, quand on est au bal, on danse (j'ai déjà dit ça, non?).

Soupe et ailes de poulet caramélisées Dochilak Paris 17 Restaurant Batignolles
Soupe et ailes de poulet caramélisées

Une soupe claire arrive rapidement. Elle hume bon. Quelques secondes plus tard, mon entrée, trois ailes de poulet caramélisés. Le bouillon de boeuf dans lequel on retrouve un peu d'oignon et de fines lamelles de viande s'avère profond et carrément bon !

Par contre, côté poulet, on se retrouve avec un produit de basse qualité manifestement, avec des os cassants et difformes. La croûte caramel est parsemée de graines de sésame qui se sentent bien. Le résultat ne casse pas trois pattes à un poulet. On sent le sucre, un peu le caramel, et à peine le poulet. Bref, minimum de produits et de cuisine

Galettes de côtes de boeuf grillées Dochilak Restaurant Paris 17
Galettes de côtes de boeuf grillées

Bon, voilà le plat à l'intitulé des plus appétissants : Galettes de côtes de boeuf grillées ! Trois croquettes sont servies avec une salade guère engageante. Pour accompagner le tout les traditionnels pickles : haricots (sans intérêt), brocolis (sans intérêt), racines de lotus (sans intérêt) et concombre (ha, un semblant de goût ici !). Un riz blanc gluant ou en tout cas collant, fait aussi partie du repas.

Alors, que valent ces "galettes"? Réponse : pas grand chose. On a affaire une nouvelle fois à de la viande peu goûteuse qui rappelle plus le steak haché (ou plus exactement le premier prix vendu sous la dénomination burger ou un truc comme ça!) qu'autre chose. La sauce empêche que ce soit trop sec, mais n'apporte pas plus de saveur. On entre-aperçoit dans la préparation quelques brin d'herbe, mais côté goût, c'est plat. Il faut quand même ajouter 1 euro au menu pour profiter d'un tel plat !

Gâteaux de riz gluant aux haricots rouges Dochilak Restaurant Paris 17
Gâteaux de riz gluant aux haricots rouges

Le dessert allait-il rattraper le tout, d'autant qu'amateur de mochis japonais, je m'attends avec ces gâteaux de riz guant aux haricots rouges, à quelque chose d'approchant ! Et bien non ! Je cherche encore la pâte de haricot dans ces boulettes colorées à la saveur... sucre et coco. En fait, ce sont des boules coco qu'on retrouve dans les restos chinois, mais ici, elles sont moins bonnes. Bien trop sucrées.

L'addition finale affiche 18 euros quand même ! Si la nourriture ne vole pas bien haut, le service à table (à la différence des fast food il est vrai) est souriant et efficace. Et puis on est plein de compassion quand on voit leur hygiaphone portatif ridicule, c'est un peu comme dans les restos de Disneyland... Voilà qui ne va pas me réconcilier avec la bouffe coréenne.

Dochilak Batignolles
96, rue de Lévis
75017 Paris (metro Wagram)

Tel : 01 45 79 05 56

Les +:
_ on ne se ruine pas trop
_ la déco fait plaisir à voir
 

Les -:
_ globalement pas bon
_ produits bas de gamme
_ devient cher pour ce que c'est


Plan d'accès Dochilak Batignolles (Paris 17)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article