Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

L'Etoile du Nord (Paris 10) : pas de révolution à l'horizon pour Thierry Marx!

[Edit du 13/11/19] : L'toile du nord par Thierry Marx a fermé définitivement ses portes le 8 novembre 2019.

A l'instar d'un Eric Fréchon à la gare Saint-Lazare, un autre chef médiatique, Thierry Marx, a ouvert une enseigne au sein d'un gareparisienne, celle du Nord. Un résultat efficace, ni vraiment bon, ni vraiment mauvais, ni vraiment bon marché.

L'Etoile du Nord Restaurant Paris 10
L'Etoile du Nord Restaurant Paris 10

Les adresses plus populaires de grands chefs français, il y en a des bonnes comme le Lazare ou le Spoon 2  et même Rural sur certains aspects, et des moins bonnes comme Les Champeaux par exemple. C'est donc avec curiosité que je me rends à l'Etoile du Nord "par Thierry Marx" (par Lagardère Retail apprend-on sur le site). Facile à trouver, le restaurant se trouve à l'entrée de la Gare du Nord. Une petite maisonnée sous un toit. Ce n'est pas sans me rappeler l'atmosphère de ces cabanes que l'on construisait dans sa chambre. Un intérieur à l'intérieur. Il y a même quelques tables en terrasses... et donc dans la gare.

La Salle de l'Etoile du Nord par Thierry Marx Restaurant de la gare du nord Paris 10
La Salle de l'Etoile du Nord

Dans cette grande maison en verre, on se croirait dans le hall... d'une gare, mais en plus petit. De décoration à proprement parler il n'y en a pas. Le décors, c'est les voyageurs qui marchent à tout berzingue de tous les côtés. Les tables impersonnelles sont bien espacées. Et oui, ici on a réfléchi au concept, et venir au restaurant avec de gros bagages peut causer des soucis en règle générale, mais pas ici !

Côté carte imaginée par le doublement étoilé Thierry Marx, une formule du jour à 32 euros (entrée du jour plat du jour et dessert du jour) ou une carte laissant le choix entre des entrées de 8 à 18 euros et des plats de 18 à 34 euros.

L'oeuf bio, mollet croustillant, tartare de tomates basilic L'Etoile du Nord Restaurant Paris 10
L'oeuf bio, mollet croustillant, tartare de tomates basilic

L'entrée choisie m'avait fait de l'oeil sur Instagram : L'oeuf mollet croustillant servi avec un tartare de tomate basilic. Les couleurs sont de sortie avec de beaux quartiers de tomates aux teintes différentes. Au centre, l'oeuf frit avec un peu de fleur de sel sur le dessus.

Alors, tout le monde se demande si l'oeuf est coulant à souhait? Si le cuistot a bien cuit son affaire? Si je vais me régaler?

Oeuf bien coulant L'Etoile du Nord Paris 10 restaurant
Oeuf bien coulant

La réponse est oui pour ce qui est de la cuisson. Sitôt planter mon couteau dans l'oeuf que le jaune s'écoule complètement dans l'assiette. Par contre, ces beaux morceaux de tomates ont deux problèmes : ils ne sont pas assaisonnés (j'ai dû rajouter du sel), et sont tout juste sortis du frigo, si bien qu'ils n'ont pas beaucoup de goût... En fait, la seule source de saveur du plat réside dans le riquiqui tartare de tomate au fond de mon auge. C'est un peu juste.

Merlu, Caponata d'aubergine et bisque émulsionnée L'Etoile du Nord Restaurant Paris 10 par Thierry Marx
Merlu, Caponata d'aubergine et bisque émulsionnée

Place à un peu de fraîcheur ensuite, avec le plat du jour : un pavé de merlu, caponata d'aubergines et bisque émulsionnée. Très bon point : la taille du poisson ! Ça fait plaisir à voir ce filet bien épais! Sa cuisson est parfaite. Au dessus une sorte de sauce vierge sans tomate, bien assaisonnée. Le tout repose sur une grande tranche d'aubergine grillé (mais coriace sous la dent) avec un monticule de tomates et oignons cuits. Voilà ce qui doit faire penser à une caponata... Pas convaincu. Enfin, la bisque épaisse a peut être été émulsionnée en cuisine, mais une fois à table, elle a une allure de... bisque. Un peu trop salée avec ça. Aïe, encore un assaisonnement maladroit. Le tout se laisse manger, sans plus.

Tarte au citron, meringue croustillante à la fleur d'oranger L'Etoile du Nord Restaurant Paris 10
Tarte au citron, meringue croustillante à la fleur d'oranger

Pour le dessert, je choisis l'un des plats "signature" de la maison :  la tarte au citron revisitée. Dans cette belle assiette noire, le dessert a belle allure. Un long biscuit sert de support à 5 boules de crème citronnée dans lesquelles sont plantés des bâtonnets de meringue. Ces derniers sont annoncés comme étant parfumés à la fleur d'oranger. Autant vous le dire, je n'ai rien senti que le sucre. C'est d'ailleurs le point négatif : trop doux. Pas la moindre pointe d'acidité propre au citron dans cette "tarte", ni trop de goût d'agrume d'ailleurs. 

Côté vin, ne comptez pas sur une carte qui ne propose que du vin naturel ! De 29 à 70 euros, les prix ne flambent pas à la bouteille (un bel Alox Corton Domaine Latour 2013 à 58 euros). Moi, j'ai opté pour un verre de Petit Chablis (Seigneurie de la Magdeleine, ne cherchez pas c'est un vin distribué que pour les restaurants...) à 7,50€ le verre. Correct.

Note finale : 42,50€ (8 euros l'entrée, 18 euros le plat et 9 euros le dessert et le verre de vin) qui reviennent un peu cher compte tenu des approximations dans la cuisine, mais faut bien payer la marque Thierry Marx.

L'Etoile du Nord par Thierry Marx
Gare du Nord
18, rue de Dunkerque
75010 Paris (métro Gare du Nord)

Fermé définitivement

Les +:
_ service rapide, idéal si on attend un train
_ des beaux produits et des assiettes copieuses

Les -:
_ l'ambiance hall de gare impersonnel
_ des erreurs d'assaisonnement
_ une cuisine pas transcendante sans caractère
_ un prix un peu élevé


Plan d'accès au restaurant L'Etoile du Nord par Thierry Marx (Paris 10)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article