Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

Lily de Neuilly (Neuilly sur Seine) : Immuable sans être vieillot

Voilà des années que j'avais repéré cette Lily ! Ça y est, je passe le pas ! Je m'invite à y déjeuner des plats classiques mais réussis.

Lily de Neuilly Restaurant Neuilly sur Seine
Lily de Neuilly Restaurant

C'est bien au beau milieu d'un quartier résidentiel très chic que se trouve cette Lily de Neuilly. Esseulée mais véritable aimant pour la clientèle du quartier. La réservation y est fortement recommandée, et ce depuis des années !

Façade en bois verni, de la végétation en terrasse, la tradition s'affiche clairement de l'extérieur.

Lilly de Neuilly restaurant Neuilly sur Seine
La salle

Pas de dépaysement en entrant : grand bar en bois, de la boiserie aux murs, un grand miroir et une fresque naïve peinte pour égayer le tout. Une ambiance grand siècle qui pourrait intimider si le maître des lieux (Philippe Cabalé en salle dirige l'affaire avec le chef William Jourdain) ne mettait pas à l'aise d'emblée. Barbe fine taillée au cordeau, sourire avenant, il sait y faire pour faire tourner sa Lily manifestement !

Pour ce qui est de la carte, il ne faut pas s'attendre à de la créativité à tous les étages, mais plutôt une cuisine bourgeoise classique où tout est fait maison, y compris les confits, foies gras et saumons fumés. Le choix est important : 10 entrées, pas moins de 20 plats et une douzaine de desserts ! Impossible de ne pas trouver son bonheur ! C'est aussi l'occasion d'avoir des regrets... Le tarif, il est unique : 42 euros pour la totale. Sinon, comptez 25 euros pour un plat seul. Quelques suppléments traînent de-ci de-là quand même. Et que mange-ton alors pour ce prix ? Des Escargots, des terrines, des ris de veau, des oeufs en meurette, de la choucroute, des ravioles, de la joue de boeuf.... et un tajine de bar et fèves qui dénote avec le classicisme des autres propositions. Mais c'est bien la seule dose d'originalité injectée.

A la table d'à côté s'installe un homme d'un certain âge, la bedaine rebondie, manifestement du quartier. Il attend sa fille. Le temps pour lui de se mettre de la tapenade sur la manche de sa chemise.

Saumon fumé maison Lily de Neuilly restaurant Neuilly sur Seine
Saumon fumé maison

Quand j'essaye de me souvenir quelles ont été mes grandes émotions culinaires quand je n'étais qu'un jeune bambin difficile, se place sur le podium sans conteste le saumon fumé. Alors que donne la version maison de cette Lily? Trois tranches de belle taille me sont servies, avec le traditionnel citron découpé. Pas de pain de mie chaud par contre, mais des quignons de baguette. Pourquoi pas. Par contre on peut toujours observer qu'il y a toujours moins de pain que nécessaire... Le goût fumé du saumon est puissant. Le poisson n'est pas trop gras, mais j'hérite des tranches de la queue où se situe le nerf central qui se trouve impossible à couper avec les couverts à poisson argentés. Mais à force d'insister, j'ai réussi. C'est bien Arnaud me félicité-je.

A côté, la fille, la trentaine passée, BCBG et la voix haut perchée est arrivée. L'ambiance à côté est un peu glaciale... Le père sort tout juste de l'hôpital et sa fille n'était pas venue le voir... Bon heureusement, ils ont pris de la tête de veau, et tout s'est bien fini ! Comme quoi, le bonheur ça ne tient qu'à une tête de veau !

Blanquette de veau et riz noir Lily de Neuilly restaurant Neuilly sur Seine
Blanquette de veau et riz noir

Le test de la blanquette de veau s'avère redoutable pour savoir si un chef qui fait de la cuisine traditionnelle maîtrise son sujet. On en a vu trébucher comme à la Poule au pot !

Des efforts de présentation indéniables sont à noter pour ce plat peu photogénique à l'accoutumée. La viande et ses légumes (oignons, carottes) ont été rangés gentiment, tandis que le riz noir a été cerclé en face. Partout, une fine couche de sauce bien crémeuse et homogène. Le veau est tendre, sans être trop gras et gélatineux, la sauce envoûtante et le riz parfaitement cuit! La quantité est juste sauf peut-être pour la sauce. J'aime bien saucer, mais ça vous le savez ! Une bonne blanquette en somme.

Mille feuille caramel Lily de Neuilly restaurant Neuilly sur Seine
Mille feuille caramel

Pas évident de faire un choix parmi tous ces desserts, pourtant, il faut le faire plutôt en début de repas pour ne pas trop attendre. Le millefeuille caramel me paraît le bon choix ! La pâte feuilletée ça passe tout seul ! Ici, il est légèrement destructuré de sorte à éviter l'épineuse problématique du premier coup de cuillère dans un édifice qui a toutes les chances de s'écraser sinon. Pas idiot. La crème pâtissière, bien luisante est servie abondamment avec des traits de caramel sur l'ensemble. C'est monté minute, croustillant à souhait et d'une totale gourmandise ! Belle note finale qui a fait jaser mes voisins.

Pour le vin au verre, ce n'est pas forcément la fête chez Lily. Pas de choix véritablement. J'ai donc pris un verre de saint Véran du domaine des Terres Secrètes à 9 euros. Très correct bien que faible au nez, mais pas révolutionnaire.

Note finale : 55 euros (4 euros le café !) pour un repas dans la tradition française et dans une chouette ambiance animée mais pas bruyante. Valeur sure de Neuilly indéniablement.

 

Lily de Neuilly
59 rue Chauveau
92200 Neuilly sur Seine (Métro Pont de Levallois Bécon)

Fermé samedi et dimanche

Les +:
_ une belle cuisine classique exécutée à la perfection
_ un accueil chic mais pas coincé
_ la salle et l'ambiance sont agréables (petit jardin d'hiver cosy !)

Les -:
_ la carte des vins
_ la musique de fond dénote un peu, mais on l'oublie vite


Plan d'acc-ès au Restaurant Lily de Neuilly

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article