Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

Les pires restaurants de 2018

Hé oui, parce que je ne rends pas forcément visite qu'à des adresses plaisantes. Même si je sélectionne en amont les restaurants testés, j'ai des déconvenues. Evidemment, il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain, et ça reflète uniquement ma mauvaise expérience sur un repas... Flop 10 de 2018!

Little Nonna, pire expérience de l'année
Little Nonna, pire expérience de l'année

10. Bofinger (Paris 4)
9. Lily Wood (Paris 8)
8. Le Grand Bol Septième (Paris 7)
7. Angelus (Paris 17)
6. Dochilak Batignolles (Paris 17)
5. Canard Street (Paris 2)
4. Cravan (Paris 16)
3. Elémentaire (Paris 2)
2. Double Dragon (Paris 11)
1. Little Nonna (Paris 17)

 

Prix spécial de l'indécence mais que quand même, l'expérience est telle qu'elle mérite d'être testée une fois dans sa vie (si on a plein d'argent) : 

L'Ami Louis (Paris 3)


En 10ème position de ce classement inversé (du moins pire au plus catastrophique), Bofinger. Lieu superbe, cuisine moyenne et accueil à la gueule du client. Tu viens avec ton chèque Wonderbox, direct ça fait grise-mine. Mais quand tu commandes la bouteille de vin chère, alors là ça fait des grandes risettes, et quand le chef de salle reconnaît mon invité, alors là, on a le droit aux courbettes !

9ème de ce worst 10 : Lily Wood. Pas franchement bon, des assiettes pas franchement jolies, et des prix pas franchement bas.

Pour la 8ème place, j'ai placé Le Grand Bol Septième, une adresse chinoise dans laquelle je plaçais d'immenses espoirs... qui ont été déçus ! Je voulais de la cuisine originale et des saveurs de là-bas, je n'ai eu que du très classique avec très peu de goût !

L'Angélus mérite amplement sa 7ème place. Du tape à l'oeil en déco, et puis plus grand chose dans l'assiette. Ça gueule en coulisses, ça manque de sel ou au contraire il y en a trop, il n'y a guère de cuisine, aucun intérêt.

6ème, un fast food qui jouit d'une réputation dingue : Dochilak. Mais ce n'est pas bon et les produits utilisés sont de très basse qualité. Le service avec leur hygiaphone portatif est ridicule et participe à l'impression d'usine et de mauvaise qualité.

Canard Street pouvait éventuellement surnager dans l'univers des fast food avec son concept du 100% Canard. Encore faut-il de bons produits, qu'ils soient bien préparés, et qu'il y ait un brin de cohérence : servir des mayo maison aux goûts exotiques avec des frites moles (stade quasi-purée) déjà parfumées aux herbes et à la graisse de canard, ça n'a pas beaucoup de sens. et avec mon confit, non merci ! 5ème place de ce classement.

On attaque le dur du classement de mes pires expériences de 2018 avec le branchouille Cravan ! Ce café ne sert que de la bouffe simple avec de beaux produits et très chère surtout. J'ai eu le malheur de demander un verre de vin, et on m'a regardé de travers. Bein oui, ici on ne sert que des cocktails à 15 euros (minimum) ! Mépris sans nom en plus, quand je demande de l'eau, on vient de donner un petit godet minable. Beau foutage de gueule !

L'oeuf imparfait qui porte bien son nom chez élémentaire.
L'oeuf imparfait qui porte bien son nom chez élémentaire.

élémentaire. parvient sur le podium ! Cuisine loupée, service non-chalant, vin quelconque, et cet "oeuf imparfait" improbable, tout pour plaire. Pourtant le lieu était joli...
 

C'est la folie ! Si t'es tatoué et que tu penses que Paris c'est "chanmé", tu as forcément entendu parlé de Double Dragon des soeurs Levha. Sans résa, tu viens tôt, mais attention pas trop tôt parce que sinon on te fait ressortir pour attendre sur le trottoir. Une fois à l'intérieur, la musique est à fond les ballons. C'est cool, ça évite de se parler (ou d'entendre les gens du service), mais quand il est 12h30 et que tu déjeunes seul, c'est carrément énervant. Côté bouffe pour tout dire, j'ai trouvé que le menu déjeuner à 17 euros était très cher pour ce que c'était, avec des erreurs et un dessert digne d'une caméra cachée (trois bouts de pastèque). Mais cette année, j'ai connu pire !

Ma pire expérience de l'année revient à.... Little Nonna ! La pizzéria sans gluten connaît un succès fou. C'est bien simple, quand j'y suis allé, ils étaient complètement dépassés par les événements. Service interminable, 45 minutes pour avoir une pizza qui n'était pas celle que j'avais commandée, pâte molle et pas très bien cuite, d'une banalité crasse avec si peu de garniture qu'on se dit qu'on se moque de nous. Mais surtout, le service m'a ébahi quand à la fin d'un repas qui s'est globalement mal passé, la cheffe de salle vient me voir, tout confuse pour rejeter l'intégralité de la faute sur ses employés (et à cette cheffe de rang "qui se dit cheffe de rang mais qui va pleurer dans les vestiaires toutes les 5 minutes") au lieu de me proposer un geste commercial... Tout faux.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

French queen of food 01/01/2019 20:26

Super idée cet article bravo!!
Je n’ai fait que Le grand bol 7eme dans ce classement et totalement d’accord !
Et merci ça m’evitera de traverser tout Paris pour Double Dragon que je visais à la rentrée ????

Arnaud Morisse 02/01/2019 10:49

Haha! Double Dragon doit valoir le coup en sortie d'after !