Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

Arnaud Nicolas (Paris 7) : La Rolls du pâté en croûte, mais pas que

Voilà des mois que je vois défiler sur Instagram les pâtés en croûte majestueux d'Arnaud Nicolas. Mais plus qu'un simple charcutier-traiteur, l'adresse s'avère en fait un véritable restaurant, un coup de coeur !

Arnaud Nicolas Restaurant Paris 7 Avenue de la Bourdonnais
Arnaud Nicolas Restaurant Paris 7

Le pâté en croûte est très en vogue. La médiatisation de son championnat du monde y est pour beaucoup. L'un des artistes du domaine, Arnaud Nicolas, a fait de sa boutique de charcutier traiteur, un véritable restaurant qui fait un malheur su Instagram.

Diable que je suis faible et influencé ! Me voilà à réserver ma table dans cet endroit!

Quand on arrive au 46 de l'Avenue de la Bourdonnais dans le 7ème arrondissement, on se trouve bel et bien en face d'un restaurant avec sa petite terrasse et ses quelques tables à l'extérieur, son haut vent élégant, ses plantes ornementales (des figuiers si je ne m'abuse), et une grande devanture en bois verni. Ce dernier élément s'avère un peu plus atypique dans les rues parisiennes, mais correspond complètement à l'univers cossu du coin.

La salle Arnaud Nicolas Restaurant Paris 7
La Salle

J'entre dans la boutique qui est réduite à sa plus simple expression : un buffet réfrigéré en vitrine. Je vois au fond la cuisine. Mais pour se rendre à la salle à manger, c'est sur la gauche qu'il faut aller. Je suis docilement le comité d'accueil des plus souriants. Le lieu est élégant : murs en pierres et briques rouges, parquet au sol, mobilier contemporain. Sobre, sans chichi, mais on sent que l'atmosphère du lieu a été savamment réfléchie.

Je m'assois, et hop ! Mon verre se remplit comme par magie par un petit fond de Sylvaner "de bienvenue" ! Merci !

Mais voilà, gros point noir, alors que la salle est quasi-vide à 12h30, une bande musicale occupe l'espace sonore. Pas très forte, certes, mais pourquoi subir du Dalida, The Cure ou Depeche Mode quand on est venu pour manger ? En plus de la variété ! Rien ne vaut le silence !

Le menu se compose de plusieurs pages : sur la première on découvre la formule déjeuner à 35€. Cependant on ne sait pas ce qui compose le repas à ce tarif alléchant. Aucune indication. En demandant, je découvre qu'il s'agit d'une courte sélection de produits qui se trouvent dans les pages suivantes : La Terrine Grand-Mère, le dos de lieu jaune grillé ou le filet mignon de porc doré au sautoir, et enfin le baba au rhum en dessert.

Zut. Ils sont rusés. Moi ce que je veux c'est du pâté en croûte, forcément ! Ce sera donc à la carte. comptez entre 16 et 17 euros pour les spécialités du chef. Il existe aussi des variantes au poisson et légumes. Les plats, peu nombreux, varient pour leur part de 24 à 28€.

Enfin, il existe le soir un dîner dégustation à 62€ (80 avec 3 verres de vin)

Pâté en croûte de caille, cochon foie gras et fruits secs Arnaud Nicolas Restaurant Paris 7
Pâté en croûte de caille, cochon foie gras et fruits secs

Une minute suffit pour m'apporter l'entrée, majestueuse, magnifique, spectaculaire, gourmande et élégante : Pâté en croûte de caille, cochon, foie gras et fruits secs (16€). Un soupçon de compote d'oignon vient accompagner les deux belles tranches servies. Je suis sous leur charme, hypnotisé.

Et aucune déception dans la bouche ! C'est délicieux ! Petit moment d'extase. Chaque bouchée me procure un plaisir profond. C'est arômatiquement très abouti, les goûts se marient à la perfection, c'est assaisonné comme dans un rêve (oui je rêve d’assaisonnement!).

Volaille bio de 100 jours en deux façons, asperges et condiment cacahuètes Arnaud Nicolas Restaurant Paris 7
Volaille bio de 100 jours en deux façons, asperges et condiment cacahuètes

Mais on le sait, pour ce MOF, la maîtrise absolue de son art n'est plus à démontrer. Par contre, pour un plat plus traditionnel comme cette volaille bio de 100 jours en deux façons avec asperges et condiment cacahuètes (28€), c'est plus aventureux !

L'assiette est très jolie : le grand et long filet de blanc a été poché, tandis que la cuisse, désossée a été rôtie avec une peau dorée comme celle de Zahia, c'est dire ! Les asperges sont mélangées avec des copeaux de coing légèrement acidulés. C'est une nouvelle fois formidable ! Gourmand avec des goûts profonds. Le jus est un régal à lui tout seul (merci le bon pain!), et l'accompagnement qui oscille entre le gras de l'arachide et l'acidité du coing réveille les papilles. Sans faute !

Juste en face de moi, un nouveau client, touriste indien vraisemblablement en entendant son accent prononcé. Il pose des questions sur après près tous les plats de la carte du genre "what is foie gras". C'est pas gagné. Il ne mange pas de viande.

Baba au Rhum aux zestes d'agrumes et crème vanillée à peine fouettée Arnaud Nicolas Restaurant Paris 7
Baba au Rhum aux zestes d'agrumes et crème vanillée à peine fouettée

Un petit peu d'attente avant de voir arriver mon dessert : le baba au rhum aux zestes d'agrumes et crème vanillée "à peine fouettée"(10€). En prenant le dessert à la carte, j'ai le droit à un gâteau entier, découpé en deux devant moi, et imbibé généreusement avec le sirop au rhum. Les autres, au menu, n'ont eu le droit qu'à un demi-baba.

Le reste du sirop aux agrumes et rhum bien corsé m'est laissé pour imbiber à ma convenance le gâteau qui a été fait minute. Il est très bon. Mais le mieux, c'est cette généreuse crème à la vanille, parfumée et onctueuse qui s'accorde à merveille avec le baba. Pas besoin d'avoir faim pour dévorer ce dessert!

Pour le vin, pas vraiment de choix pour les verres, ce sera donc un Faugères, domaine du Causse Noir cuvée Pi 3,14. 9€ le verre. C'est cher. Heureusement ce vin bien connu est bon.

Addition finale, 63 euros. Voilà une somme rondelette pour un déjeuner. Pourtant, je ne regrette en aucun cas les 16 euros engloutis pour cette merveille de pâté en croûte, ni les 28€ de ce plat de volaille magnifique. Enfin, à 10€, ce bon baba fait figure de bonne affaire si on doit le comparer à celui très bof de Cédric Grolet dégusté chez Mamie par Jean Imbert! Seul le vin est vraiment cher. Mais pour tout dire, je reviendrai avec plaisir chez Arnaud, j'ai été envoûté pour ce pâté en croûte!

Arnaud Nicolas
46 Avenue de la Bourdonnais
75007 Paris (Métro Ecole militaire)

Tel : 01 45 55 59 59

Fermé le dimanche et le lundi midi

Les +:
_ un pâté en croûte à se damner
_ très belle cuisine
_ formule déj à 35€ d'un remarquable rapport qualité-prix
_ accueil très agréable
_ super pain

Les -:
_ Arrêtez la musique ! Surtout cette musique-là!
_ le vin est cher


Plan d'accès au Restaurant Arnaud Nicolas Paris 7

Si vous avez aimé Arnaud Nicolas, vous aimerez :

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article