Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

La Rôtisserie Gallopin (Paris 2) : 100% bon plan

Au moment du Championnat du monde de l'Oeuf Mayo j'avais bien repéré cette annexe du Gallopin qui était alors en travaux, surtout cette belle terrasse en cour intérieure. Si vous saviez combien mon ami Jérôme  - l'animateur télé célèbre - aime ce genre d'endroit, je ne pouvais que l'y convier avec sa moitié, Amandine.

La Rôtisserie Gallopin restaurant Paris 2, Rue Notre Dame des Victoires
La Rôtisserie Gallopin restaurant Paris 2

Avant se tenait ici Le Moderne. C'était sans compter sur les envies entrepreneuriales de Mathieu Bucher, déjà propriétaire du Gallopin voisin. Il a donc décidé de transformer cette adresse en Rôtisserie Gallopin. La salle est plutôt vaste et toute en longueur. C'est plutôt chic et cossu en déco. Mais le clou du spectacle se trouve tout au bout avec cette magnifique terrasse calmissime!

Une dizaine de tables aux couleurs de l'enseigne et quelques plantes sont protégées par une petite cour intérieure. Maintenant, mange-ton bien ici? Car bien souvent, plus la terrasse est belle et moins ce qui y est servi est mangeable en tout cas pour des tarifs modiques. Pour l'instant, seule la terrasse du Petit Bouillon Pharamond faisait figure d'exception à cette règle.

Avec cette carte de rôtisserie, on pourrait bien inscrire une deuxième adresse dans cette liste courte. Des entrées de 5 à 12€, des tapas à partager de 5 à 9€ et des plats issus de la rôtisserie de 15 à 21€. Aussi des salades (césar - 16€, niçoise -15€) et des plats maousses à partager avec des prix qui s'envolent : jusqu'à 110€ pour une poularde entière de 2,2kg. Autant dire que même que là, ce n'est pas si cher si on attaque la bête à un  bon nombre. Ce ne sera pas ce soir.

Pour le déjeuner, une formule maline à 19€ avec du poulet fermier et un café gourmand au dessert.

Oeuf Mayonnaise La rôtisserie Gallopin restaurant Paris 2
Oeuf Mayonnaise

Quoi de mieux ici que démarrer par la spécialité bistrottière par excellence : l'oeuf mayonnaise (5€). Les trois moitiés (comme le veut la tradition) sont entièrement recouvertes d'un nappage de sauce. Un peu de chapelure grossière et 3 pousses vertes pour donner un peu de texture. Belle mayonnaise (qui sera saucée avec attention), oeuf parfaitement cuit, voilà, il n'en faut pas plus pour nous donner le sourire !

Souris d'agneau La Rôtisserie Gallopin restaurant Paris 2
Souris d'agneau

J'ai choisi par la suite la "rôtisserie du jour", ici une souris d'agneau (19€) servie avec une belle collection de petites pommes de terre traînant dans un généreux jus de cuisson. Pour faire passer tout ce gras, dans un ramequin à côté, il y a tout de même une petite salade de sucrine avec des lamelles de radis.

La viande est d'une cuisson exemplaire, le couteau ne sert par à grand chose. C'est confit et goûteux ! Quel régal que ces patates dans ce jus ! Oui, c'est gras, mais qu'est-ce que c'est bon ! On oublier juste le brin d'herbe fané posé dessus pour décorer. Un détail.

Travers de porc et poulet rôti
Travers de porc et poulet rôti

Travers de porc et poulet rôti

Du côté de la vedette de la télévision française, Jérôme s'est plongé au coeur du patrimoine gastronomique de la France de nos régions, tel un Jean-Pierre Pernaut affamé en choisissant les travers de porc de Bigorre AOP (19€). La viande qui a été marinée a semblé à sa convenance de gourmet. Mais, rattrapé par son éducation rigoureuse et les règles immuables de madame Nadine de Rothschild (dont je le soupçonne le soir de compulser ses meilleurs ouvrages pour mieux rêver), le bougre n'a pas osé se saisir des os à la mains pour les terminer (comme un sagouin).

Amandine ne s'est pas non plus laissé abattre et a dévoré sans complexe son poulet fermier pattes noires (pilon et aile) (15€) avec ces mêmes pommes de terre qui trempent dans le jus de cuisson. Autant de plats simples, un peu régressifs mais tellement agréables !

La nuit tombe, il fait encore bon. Quelques tables sont occupées. On est vraiment bien sur cette terrasse.

Ananas Rôti La rôtisserie du Gallopin restaurant Paris 2
Ananas Rôti

Ça vaut bien un petit dessert cette ambiance de vacances !  Ananas Rôti. Idéal pour comparer avec celui d'une autre rôtisserie, Clover Grill découvert cette année. Le quartier de fruit tranché baigne dans un sirop sucré aux épices avec des zestes de citron vert. Mais l'ananas n'est pas complètement cuit à coeur, et j'avoue que j'aurais préféré l'avoir complètement confit. Plutôt sucré, il reste de bonne facture. Très honnête pour un dessert facturé 7€ seulement.

Pour le vin, nous avons liquidé une bouteille de Chablis 2018 du Domaine Gautheron à 39€ (coef 3). Au verre, quelques références de 5 à 9€.

L'addition finale pour ma pomme :... bah je ne l'ai pas, car tel un chevalier blanc, notre animateur de la télévision française s'est jeté sur l'addition pour régler, rubis sur l'ongle, la douloureuse avec son air satisfait sachant que j'allais écrire ses louanges dans cet article. Si je reconstitue a posteriori la note pour ma pomme seule : 31€ (sans le vin) le soir ! Très bon rapport qualité-prix, superbe terrasse, service sympathique, bons produits simplement rôtis, assiettées généreuses, cette rôtisserie Gallopin a tous les atours du bon plan ! Pourvu que ça dure !
 

La Rôtisserie Gallopin
40 Rue Notre Dame des Victoires
75002 Paris (métro Bourse)

Tel : 01 53 40 84 10

Fermé le samedi et le dimanche

Les +:
_ super terrasse
_ bon rapport qualité-prix (même le soir!)
_ super produits
_ cuisine généreuse et régressive

Les -:
_ cuisine très simple et grassouillette (mais le gras, c'est bon!)

Inscrivez-vous à la Newsletter !

* indicates required

Plan d'accès au restaurant La Rôtisserie Gallopin Paris 2

Si vous avez aimé la Rôtisserie Gallopin, vous aimerez :

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article