Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

Les Petites Sorcières (Paris 14) : être dans le vent, cette ambition de feuille morte

La mode? Ghislaine Arabian n'en a cure. Depuis 2007 aux Petites Sorcières, elle cultive son propre univers et s'épanouit ainsi, à l'écart des "resto-entrepreneurs" et de leur logique marketing.

Les Petites sorcières restaurant Paris 14 rue Liancourt
Les Petites sorcières restaurant Paris 14

Sur les stores rouges - qui mériteraient un coup de propre -  qu'arborent Les Petites sorcières, c'est le nom de la patronne qui est écrit en grand. Quand on vient dans ce restaurant, c'est comme si on se rendait chez Ghislaine Arabian, ex-cheffe 2 étoiles (au Pavillon Ledoyen dans les années 90) et ex jurée de Top Chef. D'ailleurs, pour réserver par téléphone, c'est elle qui répond directement.

Elle s'occupe aussi de l'accueil évidemment. La serveuse qui l'aide en salle n'a pas son mot à dire pour placer les clients. Du haut de ses 70 ans, il faut que ça file droit ! Un peu pète sec la Ghislaine ! La salle n'est pas très grande et a cette particularité de n'avoir peu ou prou aucune décoration particulière, si ce n'est une lithographie contemporaine et quelques photos de la cheffe en compagnie des grands hommes de la gastronomie (... nos estomacs reconnaissants). 12h30 à peine, et déjà la salle est bondée, mais pas trop bruyante. L'acoustique est bonne.

Pour le déjeuner, c'est un menu à 26€ qui est proposé avec 5 entrées, 8 plats et pas une trace d'un supplément caché ! Le soir les tarifs montent mais l'exigence aussi : deux menus à 39 et 59€ où les ingrédients nobles sont à la fête. Il faut dire que les bons produits sont au coeur de la démarche de la cheffe qui affiche clairement l'identité de ses fournisseurs, allant même jusqu'à indiquer le numéro d'immatriculation du bateau de pêche qui la fournit !

Scotch Egg à la volaille, salade de concombre à l'aneth et picalilli Les Petites sorcières restaurant Paris 14
Scotch Egg à la volaille, salade de concombre à l'aneth et picalilli

Sur la carte, beaucoup de propositions qui ne laissent que peu de places à la surprise : saumon fumé maison, ceviche de maquereau, melon / tomate /stracciatella ou une poêlée de girolles, on sait où on met les pieds. Mais pour un aventurier du goût comme moi, l'intitulé Scotch Egg à la volaille, salade de concombre à l'aneth et picalilli m'interpelle. J'avoue ignorer ce qu'est un "scotch egg" mais aussi le "picalilli". Allez, banco comme dirait l'autre, en route vers l'inconnu !

Après une petite attente mon assiette arrive. Une présentation un peu sommaire avec trois tas : un jaune (le picalilli), un verdâtre (le concombre qui a été dégorgé comme on faisait au siècle dernier) et une boule ronde que je devine être un oeuf frit. Je l'attaque et le jaune est coulant à souhait et je découvre à cette occasion la particularité du "scotch egg" : il y a une couche de viande hachée entre la panure et l'oeuf! Hou*! ça me plaît cette histoire anglaise ! C'est bien bon et avec un côté subversif! Par contre je me serais bien passé des légumes : le concombre passé, ça ne m'a jamais plus (traumatisme de mon année de cantine quand j'avais 7 ans) et le picalilli, ces légumes fermentés dans de la moutarde et des épices du type curry ne m'a pas spécialement emballé.

Je vois passer les autres entrées de la carte, et toutes proposent un dressage plutôt rudimentaire. A côté de moi (les tables sont très proches les unes des autres), une famille où une jeune adolescente découvre son entrée. Elle fait ostensiblement la tronche et d'après ce que je comprends elle n'aime ni la salade ni les champignons. Embêtant quand on a choisi la poêlée de girolles avec la salade...

Cuisse de lapin de Vendée rôtie au romarin, basquaise de trofiettes au piment d'Espelette Les Petites sorcières restaurant Paris 14
Cuisse de lapin de Vendée rôtie au romarin, basquaise de trofiettes au piment d'Espelette

Un peu d'attente encore. Pourtant les plats sortent régulièrement de la cuisine, mais la salle est vraiment pleine, et comme tout le monde est embarqué pour le fou trio "Entrée-Plat-Dessert", forcément ça en fait de la préparation en cuisine.

Ma Cuisse de lapin de Vendée rôtie au romarin, basquaise de trofiettes au piment d'Espelette arrive finalement. Les trofiettes, ce sont simplement des pâtes de forme torsadée. La cuisse est de belle taille et de très bonne qualité. Cuisson à l'ancienne (i.e bien cuite), et donc par moment la viande se révèle un brin sèche. Les pâtes sont bien parfumées avec les poivrons et le piment. Un plat à la limite du ménager du dimanche mais bien réconfortant évoquant des souvenirs d'enfance. Ça ne doit pas être le fait du hasard, ma Maman a presque le même âge que Ghislaine.

Clafoutis aux cerises de Wierre effroy Les Petites sorcières Restaurant Paris 14
Clafoutis aux cerises de Wierre effroy

De l'attente encore et toujours pour voir arriver le dessert : un bien beau Clafoutis aux cerises de Wierre Effroy (village des hauts de France). Rustique ce gâteau ! Mais voilà, et je sais que ça va choquer bon nombre de lecteurs de ce blog, que certains vont m'inciter à porter plainte, que l'indignation va monter à un niveau paroxystique chez d'autres et enfin, les plus sensibles, vont être victime d'un malaise en lisant ce qui suit (je vous aurai prévenu et décline ainsi toute responsabilité quant à un éventuel accident)... : les cerises ont été dénoyautées ! "Crime de lèse majesté" entends-je venue d'une foule imaginaire factieuse et furibonde . Mais non, calme-toi. Respire. Elle a le droit. C'est même écrit quelque part dans la Constitution, j'en suis sûr ! En tout cas, noyau ou pas, c'était bon !

La bonne surprise vient de la carte des vins qui collectionne les petits prix : 5€ le verre et à partir de 25€ la bouteille (coef 3,6 quand même). J'ai donc pris un verre d'un vin du Pays d'Oc, le Marius 2017, de la maison Chapoutier. Très correct vin de soif.

L'addition finale passe toute seule : 34€ avec un café à 3€. Ghislaine Arabian est égale à l'image qu'on a pu voir lors de sa médiatisation télévisuelle : un peu sèche au premier abord mais très humaine par la suite. Elle ne se laisse guider sa conduite par personne et remise toutes les tendances actuelles au placard. Le résultat demeure une cuisine sincère et sans chichi avec des plats qui sont autant d'histoires de rencontres. Humain, trop humain?

A tester le soir car elle me disait que ça n'avait rien à voir ! Intrigant !

* voix d'Homer Simpson©

PS : évidemment le titre de cet article n'est pas de moi mais d'Alebrt Camus!

Les Petites Sorcières
12 Rue Liancourt
75014 Paris (Métro Mouton Duvernet)

Tel : 01 43 21 95 68

Fermé dimanche et lundi

Les +:
_ le grand coeur de Ghislaine Arabian
_ de très beaux produits
_ une cuisine simple et forcément garantie sans additif!
_ 26€ le déjeuner, pas cher !

Les -:
_ service long (1h30 pour ce déjeuner)
_ une cuisine simple et des présentations sommaires, pas vraiment "Instagram Friendly"

Inscrivez-vous à la Newsletter !

* indicates required

Plan d'accès au restaurant Les Petites Sorcières Paris 14

Si vous avez aimé Les Petites Sorcières vous aimerez :

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article