Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

Pouliche (Paris 10) : une crack à Paris

>>> En Mode confinement, Pouliche se transforme en marché de producteurs !

Depuis son passage en tant que jurée dans Masterchef, on avait un peu perdu de vue Amandine Chaignot partie à l'Hôtel Rosenwood de Londres. De retour en France avec son restaurant Pouliche, elle renoue avec une cuisine moins sophistiquée et plus sincère. Coup de coeur !

Pouliche restaurant Paris 10 Rue d'Enghien
Pouliche restaurant Paris 10

L'annonce même de son retour en France avait déjà fait couler l'encre des stylos des journalistes gastronomiques. Amandine Chaignot revient à Paris ! Son "pouliche" vient prendre la place d'un steak house, le Floyd, au 11 rue d'Enghien. Couleur bleu électrique à l'extérieur, impossible de manquer l'entrée.

Quand j'arrive, une salle vide, avec des tables non dressées et un bar. Des cageots de fruits et légumes colorés posés a sol font office de décoration. Cette partie du restaurant ne semble pas utilisé pour les débuts, et une fois accueilli, je m'enfonce au fond de la salle, passe devant la cuisine complètement ouverte et découvre la salle...

La Salle de Pouliche restaurant Paris 10
La Salle

Ça ressemble à une maison de campagne qui aurait été retapée... avec goût ! La grande baie vitrée donne sur une courette intérieure tranquille donnant une impression de calme... perturbée par de la musique quand même ! Un groupe anglo-saxon est déjà installé et fait déjà pas mal de bruit. L'endroit a un réel charme, rustique-chic!

Au moment de m'apporter la carte on m'annonce que le mercredi, c'est un menu végétal... Ha? Je n'avais pas prévu ça, mais j'apprécie la démarche. Sinon, au déjeuner, est annoncée une collection d'entrées "à partager" (je suis seul, miam!), un plat à choisir entre 2 propositions, et "des desserts" aussi à partager. Tout ça pour... 28€ !

Le soir, presque la même formule mais avec 5 entrées (contre 3) avec 3 plats au choix (et donc de la viande les autres jours) : viande, poisson et plat végétarien. Comptez 40€. Pour 65€, c'est toujours la même chose mais avec 2 autres entrées chaudes (ça fait 7 en tout) avec des produits nobles et le fromage. Imposer ses menus avec un minimum de choix est la clé pour pouvoir offrir des prix raisonnables. Maintenant, si vous êtes du genre à apprécier des cartes à rallonge parce que vous n'aimez pas grand chose (généralement vous ne jurez que par les restaurants italiens avec leurs pâtes, pizzas et certains poissons, "ceux sans arrêtes" ou alors les restaurant "japonais", enfin les California rolls quoi...), vous risquez de faire grise mine.

Les entrées
Les entréesLes entrées

Les entrées

Un peu comme chez l'excellent Capitaine, ici on multiplie les entrées. Ainsi, pour ce déjeuner, je vois arriver à la suite les uns des autres, des tempuras de maïs présentés sur un épi vide de maïs, un bol avec des cocos de Paimpol, eau de rose, glace au persil, mûres et enfin le "canasson", le surnom maison donné à cette sorte de falafel aux pois chiches avec une crème aux herbes.

Les beignets de maïs sont gourmands et s'avèrent le parfait allié pour ouvrir l’appétit grâce à ses notes légèrement sucrées. Les haricots surprennent par leur complexité aromatique: les notes de rose mélangées à celles de persil donnent une saveur pas mauvaise mais étonnante. Joli jeu de textures.

Enfin, le beignet de pois chiche est un régal avec sa sauce. C'est parfumé, gourmand, délicieux.

Quand on est seul, ce genre de formules s'avèrent clairement un avantage au niveau des quantités puisque je vois que j'ai presque les mêmes portions que pour 2 ! Oui, Grosse Bouffe a faim (si vous avez la référence, manifestez-vous )!

Galette Sarrasin, cèpes et cresson Pouliche restaurant Paris 10
Galette Sarrasin, cèpes et cresson

Le plat arrive vite : Galette Sarrasin, cèpes et cresson. C'était ça où des carottes avec un siphon pomme de terre. Sur le papier, il n'y a pas photo, mais pour avoir vu l'autre option, elle ne devait pas être mauvaise du tout aussi !

La crêpe fourrée est disposée sur une belle flaque vert pimpant. Des feuilles d'oxalis ont été déposés dessus. A l'intérieur, de réjouissants morceaux de champignons, des petits cèpes bouchons ! Cuisson et préparation parfaites ! C'est délicieux, et bien vu avec l'oxalis pour ses notes légèrement poivrées.

Le vin, un chiroubles du Domaine de la Grosse Pierre, très léger (trop?), accompagne bien ce plat.

Je profite de l'excellent pain de Thierry Breton pour saucer au mieux mon assiette.

Un pain si merveilleux, que j'ai été séduit par la proposition fromagère en option (6€). Au milieu de la salle se trouve un gros fromage, un "Hercule" des Pyrénées, à base de laits de brebis et chèvre. Jamais goûté ! Une très belle découverte. Je suis bien avec mon verre de vin blanc : un vin blanc Cuvée Jeanne, de Théodore Planas Rastoin à base de clairette, bourboulenc, grenache blanc et de panse muscade. Aussi une nouveauté pour moi ! Les belles notes oxydatives coupent bien le gras du fromage. Mieux, avec le pain, il y a vraiment un accord ! Normal, ce Théodore est aussi boulanger !

Les desserts
Les desserts

Les desserts

Comme pour les entrées, les desserts de Pouliche sont imposés mais multiples. Ainsi, j'ai le droit à de la poire avec une glace genièvre et poire conférence. Puis, un gâteau noisette et huile d'olive, servie avec une crème bienvenue pour faire couler le tout. Les goûts sont marqués et originaux, tout ça se révèle de belle facture.

Les Bugnes Pouliche restaurant Paris 10
Les Bugnes

Après un bon café Pfaff de Colombie (2,50€), voici qu'arrive l'attention finale avec l'addition : des bugnes encore tièdes! Une gourmandise qui active mes souvenirs d'enfance, mais son côté gras m'empêche d'engloutir les 5. Je n'en ai pris que 3!

Alors, combien pour ce déjeuner qui inclut 3 entrées, un plat, un fromage, 2 desserts, 2 verres de vin (6 et 8€) et 1 café et des bugnes en bonus? 51,50€ ! Ce restaurant Pouliche, à peine né, a tout bon ! Une identité bistro-bohème bien définie tant dans la déco que dans les assiettes, des saveurs originales et recherchées, un jeu de petites assiettes inclus dans un menu unique, un accueil pro et sympathique et le tout pour un rapport qualité-prix au top. Allez, hop, dans mon top de l'année !

Pouliche
11 Rue d'Enghien
75010 Paris (métro Bonne Nouvelle / Château d'eau)

Tel : 01 45 89 07 56

Ouvert tous les jours

Les +:
_ une identité cohérente dans la déco et les assiettes
_ atmosphère chaleureuse de maison de campagne
_ des saveurs originales
_ un petit bonheur de piocher dans moult petits plats (sans se ruiner)
_ super pain de Thierry Breton
_ Des petits vins à découvrir

Les -:
_ allez, la musique, mais j'avoue l'avoir oubliée rapidement. Mais elle ne doit pas faciliter les échanges avec de vieilles esgourdes.

Inscrivez-vous à la Newsletter !

* indicates required
Menus PoulicheMenus Pouliche

Menus Pouliche

Les points de détail de Pouliche
Serviette en tissus
Changement de couverts à chaque service
Nappe en tissus
Bonne réception mobile
WiFi gratuit
Musique inutile en fond sonore
Adapté pour les enfants bien élevés
Volume sonore moyen 61dB
Toilettes bien entretenues
Même menu midi et soir (hors formule)
Réservation possible
Vin au verre goûté avant d'être servi

Plan d'accès au restaurant Pouliche Paris 10

Si vous avez aimé Pouliche, vous aimerez :

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article