Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

Le Club (Paris 8) : Des touristes bien traités

Pour ce dernier jour de 2019, je me suis offert un déjeuner de gala en bord de Seine. Direction l'embarcadère des bateaux mouches, oui, l'antre touristique par excellence ! Christian Etchebest à l'origine de la carte y a-t-il vendu son âme?

Le Club restaurant Paris 8 port conférence
Le Club restaurant Paris 8

Mais que diable étais-je aller faire dans ce haut lieu du tourisme parisien? Là où chaque année des millions (oui, oui !) de touristes se pressent pour avoir le droit de voguer sur les flots de la Seine à bon rythme et pour de coquettes sommes (comptez un minimum de 14€). Comment espérer qu'un restaurant puisse y valoir le détour?

Le seul atout qui m'a convaincu de franchir le pas du Club est la personnalité de Christian Etchebest (le frère de) qui s'est occupé de la carte. Sans ça, jamais je ne me serais égaré dans ce coin-ci. 

Le port de la Conférence abrite l'embarcadère des Bateaux Mouches. Là, les cars de touristes font la queue pour livrer clés en main, leurs fournées d'étrangers qui trouvent Paris "amazing". Une péniche sédentarisée domine toutes les autres, c'est là que je vais. Une ardoise indique là où il faut grimper. Une courageuse demoiselle (il fait 1°), armée de sa guest list VIP y attend les clients. Ouf, je suis bien dessus! Ma réservation La Fourchette a bien été prise en compte.

La salle du Club restaurant Paris 8
La salle

Un lobby mène à un escalier qui débouche sur la salle du restaurant. Une bonne cinquantaine de tables - vides pour la plupart - d'un côté avec une grande baie vitrée avec vue directe sur la Seine et les bateaux mouches amarrés, et de l'autre une grande bibliothèque qui contient aussi bien des livres (logique) que des céramiques ou des bouteilles. Tout ça s'avère assez élégant. Les fauteuils et leur petit coussin moelleux accueillent à merveille mon séant, tout confort. Me voilà à côté de cette baie vitrée magnifique, avec un beau temps insolent pour un 31 décembre et très vite la chaleur qui va avec et qui me rougit mes joues dodues. Il y a bien entendu la possibilité de baisser un store pour adoucir la température, mais dans ce cas-là, plus de vue ! Il faut choisir ! Je vais donc endurer le cagnard, d'autant qu'assez inexplicablement une table de trois touristes chinois a été placée à côté de moi (la salle est vide...) et qui suis-je pour les priver égoïstement de la Seine?

Le menu étonne car il n'a pas les allures des habituels pièges à touristes avec une liste à rallonge de plats qui accolent aussi bien des plats vaguement traditionnels avec des burgers. Ici, 4 entrées, plats ou desserts sont au choix, midi ou soir dans le cadre d'un menu à 45€, rien de dispendieux à première vue. Mais à y regarder de plus près, se glissent des petites anomalies comme ce poireau grillé sauce vierge facturé seul à... 14€ ! Ou bien les desserts à 12€ qui n'ont pas l'air sorcier comme une mousse au chocolat.

Mijoté de lentilles aux trompettes de la mort et jaune d'oeuf confit Le Club restaurant Paris 8
Mijoté de lentilles aux trompettes de la mort et jaune d'oeuf confit

J'entame donc ce dernier déjeuner de l'année avec Mijoté de lentilles aux trompettes de la mort et jaune d'oeuf confit. C'est assez courageux de proposer un plat avec un champignon qui s'appelle ainsi dans un cadre touristique ! Un peu hors saison, d'ailleurs c'est l'élément qui a le moins de goût dans ce plat. Car le reste fonctionne bien. La tuile bien croquante et le jaune coulant à souhait agrémentent de belle manières les légumineuses. C'est très correct.

Je suis inquiet car à côté, la table chinoise est affairée à compulser maladivement leur téléphone portable et ils ne dégoisent pas un seul mot. Même ambiance à une table un peu plus loin où un jeune couple n'a semble-t-il déjà plus rien à se dire et regarde les bateaux mouche voguer... Angoissant.

Echine de porc caramélisée et embeurrée de choux Le Club restaurant Paris 8
Echine de porc caramélisée et embeurrée de choux

La suite : Echine de porc caramélisée et embeurrée de choux présentée dans une cocotte (froide) à côté. La viande, pas d'une grande qualité, bénéficie d'une belle cuisson qui lui confère encore suffisamment de tendreté. La sauce aigre-douce n'est pas mauvaise pour sa part, mais vu que le cochon ne dégage que peu de saveur, elle couvre un peu tout. De son côté l'accompagnement qui mélange choux, chair à saucisse et lard s'avère un chouïa trop salé. Au final, pas mal, j'ai connu pire.

crêpe façon suzette et glace vanille Le Club Restaurant Paris 8
crêpe façon suzette et glace vanille

J'ai eu l'espoir l'espace d'un instant, d'avoir le droit à un beau service au guéridon quand j'ai commandé les crêpes façon suzette. Mais non. Les deux galettes, bien pâlottes, une mousse couverte de gavottes et une quenelle de glace vanille maison (elle est un peu grumeleuse) arrivent directement devant moi. Rien de scandaleux, ce dessert tout à fait correct s'avale sans mal.

Pour le vin, la carte est définitivement orientée touristes et grandes appellations : côtes rôtie, chateauneuf du pape, nuits saint georges... autant d'occasions pour qui ne s'y connaît pas beaucoup de briller avec assurance lors du délicat choix qui peut vite coûter cher. Quant au choix au verre, 3 vins côté rouge : l'un à 22€ (gloups!), l'autre à 21€ (argl!) et enfin un bourgueil à 7€ (ouf!). C'est donc vers ce dernier que je me tourne, domaine du Fondis 2017.

Un expresso (3€) avant de demander l'addition : 55€. C'est cher vis-à-vis de ce qu'il y a dans les assiettes, le prix inclut le lieu et la vue sur Seine visiblement. Après, pour un restaurant destiné à combler des touristes affamés, ça reste pas mal avec une cuisine faite maison et avec des goûts consensuels pour heurter le moins possible des palais délicats. Aucun scandale à l'horizon, avec Christian Etchebest en figure de proue, le contrat est rempli.

Le Club
Pont de l'Alma
Port de la Conférence
75008 Paris (métro Alma Marceau)

Tel : 01 42 25 82 51

Fermé dimanche et lundi

Les +:
_ salle calme et élégante avec une superbe vue
_ cuisine maison concoctée dans une mini-cuisine ouverte
_ carte courte et claire
_ service efficace

Les -:
_ cher
_ goûts consensuels
_ en cas de beau temps, les places le long de la baie vitrée chauffent au déjeuner

Inscrivez-vous à la Newsletter !

* indicates required
Menu Le Club

Menu Le Club

Les points de détail du Club
Serviette en tissus
Changement de couverts à chaque service
Nappe en tissus
Bonne réception mobile
WiFi gratuit
Musique inutile en fond sonore
Adapté pour les enfants bien élevés
Volume sonore moyen 56dB
Toilettes bien entretenues
Même menu midi et soir (hors formule)
Réservation possible
Vin au verre goûté avant d'être servi
Végétariens bienvenus (au moins 1 entrée et 1 plat)

Plan d'accès au restaurant Le Club Paris 8

Si vous avez aimé Le Club, vous aimerez :

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article