Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

Les pires restaurants de 2019

Je ne fais pas l'impasse évidemment sur mes expériences malheureuses de 2019. Comme l'an passé, voici mon flop 13 de 2019, ces adresses qui m'ont laissé sur ma faim, m'ont déplu... Evidemment tout ça ne reflète que mon humble expérience le temps d'un seul repas! 

Libertino, pire restaurant de 2019
Libertino, pire restaurant de 2019

13. La Petite Folie (Neuilly sur Seine)
12. Le Reflet (Paris 4)
11. Les Bains du Marais (Paris 4)
10. Gilberte (Paris 6)
9. Beef Bar (Paris 8)
8. Bib & Guss (La Défense)
7. Zebra (Paris 16)
6. Mamie par Jean Imbert (Paris 16)
5. Polichinelle (Paris 15)
4. FrouFrou (Paris 9)
3. Ran (Paris 8)
2. Octopus (La Défense)
1. Libertino (Paris 10)

En 13ème position, La Petite Folie à Neuilly. Dans un cadre chic et élégant, on a eu le droit à une cuisine du tout-venant, notamment avec une garniture de légumes vraisemblablement surgelés servis dans de l'huile. Les prix étaient en plus à la hauteur de la déception !

Pour la douzième place, je ne pouvais pas passer sous silence mon expérience au Reflet. Oui, j'applaudis des deux mains le principe qui entend insérer des personnes atteintes de trisomie 21, mais voilà, ça ne suit pas du tout dans les assiettes. Evidemment la cuisine dans ce cas doit être simple, mais pourquoi sacrifier la qualité des produits?

11ème, un restaurant mitoyen d'un grand SPA, le Grand Bain du Marais. Cette attraction doit mieux valoir la peine que ces assiettes mornes aux accents vaguement italiens. La palme pour cette escalope milanaise qui réussit la prouesse d'être mal cuite et huileuse ! Chapeau !

10ème, Gilberte. Cadre magnifique, carte des vins super, mais ça se gâte dans les assiettes. La salade végétarienne a de quoi donner des boutons, le pain perdu cramé transpire la nonchalance en cuisine. Heureusement que le sens du client est bien là, à ce prix-là, ça vaut mieux !

On se la joue pas mal au Beef Bar. Jadis Fermette Marboeuf avec une déco d'époque magnifique qui a été en partie conservée (salle du fond, mais seuls les happy few y ont le droit...), aujourd'hui antre du bling bling viandard. Vin qui pique (et pas donné), service un poil condescendant et pas super pro, peu de cuisine, et prix assommants. Heureusement, la viande n'est pas si mauvaise d'où la 9ème place.

En 8ème position, il n'y avait sans doute pas trop à attendre de Bib & Guss... pourtant je fondais bon espoir dans cette adresse Ducasse (qui se fait discret au possible comme s'il avait un peu honte de sa chose). Mais non. Ambiance mi-cantoche mi-usine pour des plats peu goûteux. Le Paris Brest (ici Paris La Défense) s'en est bien sorti tout de même.

Je n'ai pas été le seul à ne pas apprécier le restaurant qui hérite de la 7ème place, puisqu'il est déjà fermé définitivement. Zebra m'a offert une expérience loupée à l'image du dressage ignoble pour un tartare de veau et hareng, pourtant spécialité de la maison ! De la frime et peu de cuisine. Fin de l'aventure.

On reste dans le 16ème arrondissement pour la 6ème place. Pourtant, ici on se veut "anti-frime", tu vois, de la sincérité avant tout, de la cuisine de grand-mère quoi ! Mamie par Jean Imbert est un exemple parfait d'un concept bien trop marketé. On n'y croît pas une seule seconde, il y en a trop ! Pour faire vraiment populo, on massacre les dressages, on oublie la finesse délibérément, mais par contre, sur l'addition, on a les tarifs d'un resto gastronomiques !

Autre exemple d'un concept né de réunions de brainstorming mené par des jeunes loups d'écoles de commerce : Polichinelle. Super, faire un resto végétarien mais sans le dire, riche idée. En plus en faire un buffet, super ! Mais au déjeuner, rien n'est à volonté, si bien qu'on a la double peine : pas de choix, et faire la queue à 3 reprises (entrée, plat et dessert) pour avoir des préparations peu goûteuses pour la plupart et terminer avec un ventre à moitié vide. Sans oublier ces fausses bonnes idées comme le potager sur le toit (bien trop petit pour fournir suffisamment toute l'année) et la magicienne des saveurs. Mais là je crois qu'ils ont arrêté cette blague-là.

Comment gâcher un cadre superbe alors qu'il ne faudrait qu'une cuisine lambda au pire pour ne pas être déçu? C'est la prouesse de Froufrou ! La carte de Juan Arbalaez floue et mal fichue collectionne les plats sans saveurs aux cuissons mal maîtrisées. Comble de la déconvenue, un service dépassé qui nous oublie vite à mesure que les belles personnes viennent prendre place en terrasse. Sur l'addition évidemment, rien n'est oublié. 4ème.

Encore un lieu splendide sacrifié sur l'autel des fausses bonnes idées : Ran atterrit directement sur le podium! Sous des aspects franchement engageant, on paye très cher pour une cuisine plus que moyenne et très mal conçue. J'ai eu des difficultés à manger les plats tarabiscotés pour rien.

La deuxième place de mon classement forcément très subjectif des pires restaurants testés en 2019 revient à Octopus. Accueil hautin et condescendant qui veut faire croire que c'est une chance d'avoir une place, aberrations dans les assiettes (pas de pain avec les os à moelle qui sont servis avec une sauce à l'échalote..., poulpe vraiment pas bon) et prix maousses. Toujours pas de bonnes tables à La Défense, et j'ai l'impression que ça empire !

En première position des pires restaurants de l'année, Libertino (même s'il y a match avec Octopus) ! L'enfant de Big Mamma a de sérieux défauts dont l'un étonnant : la déco. La firme nous avait habitué à mieux. Ici on a le droit à un décorum cheap faisant plus penser à Disneyland ou n'importe quel resto à touristes. C'est d'ailleurs je pense la thématique de l'endroit, l'attrape-touristes ! Tous les codes y sont ! Carte à rallonge en globish anglo-italo-français pour faire cool, serveurs avé l'accent italien, quelques arnaques bien senties (le coup de pâtes pour 2 uniquement qui revient à 2 simples plâtrées mais pour 30€ !), des produits qui laissent à désirer (pain industriel, vins moyens...) et inconfort prononcé. Plus jamais.

Inscrivez-vous à la Newsletter !

* indicates required

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marc 26/02/2020 17:29

Merci pour vos avis qui sont très intéressants

Arnaud Morisse 26/02/2020 17:37

Merci pour votre visite !