Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

Disciples (Paris 16) : bourgeoises gourmandises

C'est l'un des gros succès des nouveaux restaurants ouverts ces dernières semaines. Emmené par un Jean-Pierre Vigato de retour en collaboration avec Romain Dubuisson Disciples fait le plein dans le désert gastronomique morne du 16ème arrondissement parisien.

Disciples restaurant Paris 16 boulevard Murat
Disciples restaurant Paris 16

Sur Instagram chacun y va de sa petite photo chez Mosuke par Mory Sacko, chez la Brigade du tigre d'Adrien Ferrand ou encore chez Papi ! Ces adresses affichent complet depuis leur ouverture, et restent omniprésentes sur les réseaux sociaux. Et puis, il y en a une autre, qui affiche aussi une jauge au maximum mais qui pourtant n'a pas la même résonnance numérique : Disciples. Est-ce que c'est parce qu'elle se situe dans l'excentré 16ème arrondissement? Est-ce que ce restaurant n'a pas invité des influenceurs en vogue? Est-ce trop cher pour les rares non-gratteurs? Mystère.

Je prends donc mon courage à deux mains, et j'affronte le trajet par transport en commun jusqu'à la station Porte de Saint-Cloud bien connue des supporters de football qui ont leurs habitudes dans les troquets du coin pour boire de bonnes bières tièdes. Mais Disciples s'adresse à une autre clientèle, celle qui n'a pas besoin de prendre le métro ou le bus, celle qui peut venir à pieds ou au pire, utiliser le service de voiturier mis à disposition, et qui, si elle va au stade ne peut l'envisager que dans une loge avec du champagne, bref, les riches habitants du quartier.

Le nom de Jean-Pierre Vigato est indissociable d'Apicius. Le voilà donc de retour avec un chef avec lequel il a aussi travaillé : Romain Dubuisson. D'ailleurs, jadis se trouvait à cette adresse A&M, un autre restaurant dans lequel le chef a travaillé ! Il connaît donc bien l'endroit qui a été refait à neuf.

La Salle de Disciples restaurant Paris 16
La Salle

L'architecte d'intérieur a manifestement voulu jouer sur "les volumes", le "dépouillement", la "simplicité", puisque cet intérieur n'a pas vraiment de caractère ni d'identité. Moquette au sol, et seuls les sièges très confortables sont un peu originaux avec cette poignée sur le dossier.

Pas de menu ici, mais une carte qui annonce des entrées de 15 à 20€, et des plats de 25 à 35€. Puis, on vient annoncer en sus, une petite collection d'entrées et plats du jour auxquels s'ajoutent des plat pour deux dont un qui me fait baver : échine de porc fermier... Mais voilà, vais-je avoir assez d'appétit pour engloutir ça? Ne vais-je pas gâter mes 65€ (c'est le prix de ce plat pour 2!)? Ne sachant pas la taille exacte de la bête, je préfère me reporter sur la classique carte...

Amuse-bouche Disciples restaurant Paris 16
Amuse-bouche

Là où Bruno Doucet dans ses régalades a l'habitude de proposer une terrine entière à discrétion, ici, l'avant-repas se compose de deux petits bouts de terrine (très bonne) à bouloter avec le bon pain mis à disposition. Ca a le mérite de mettre en appétit pour la suite !

La salle se remplit vite. C'est une véritable cure de jeunesse et d'amincissement ici : avec ma quarantaine dépassée, je ne suis pas loin d'être le benjamin des clients ici, mais aussi le plus mince des hommes présents ! Pour les femmes, la mode ici, c'est la décoloration blond cache-misère et le lifting bien visible. Loden, chinos et mocassins à glands vivement conseillés pour ne pas dénoter.

Poissons et crevettes bleues coupées au couteau, citronnelle, gingembre Disciples restaurant Paris 16
Poissons et crevettes bleues coupées au couteau, citronnelle, gingembre

J'ai donc choisi une entrée légère : Poissons et crevettes bleues coupées au couteau, citronnelle, gingembre. Un dressage soigné (cerclé à l'ancienne) qui a un petit soucis : la présence de petits pois frais en plein mois d'octobre... Une incursion totalement hors saison pas très utile et très évitable surtout. C'est dommage. Le tartare pour sa part s'avère bien relevé en bouche, les papilles chauffent doucement mais sûrement. La découpe des chairs régulières prouve le sérieux de la cuisine.15€.

Pour accompagner le repas, je dois être le seul dans la salle à avoir pris un verre. Car ici la norme c'est 1 boutanche au moins par table ! Toujours est-il que je suis très satisfait de ce petit godet (12cl) de touraine blanc, Oisly du Domaine des Corbillères. Très minéral et sec, très bien fait, et "seulement" à 7€. Impeccable.

Puis, comme j'avais demandé à quoi pouvait ressembler cette diabolique échine de cochon, on me la présente avant la découpe pour une autre table. Las ! Il doit y avoir un peu plus d'une livre de viande, autant dire bien assez pour nourrir une personne. Je regrette dès lors amèrement mon choix pusillanime.

Poulpe Grillé Disciples restaurant Paris 16
Poulpe Grillé

Car, quand je vois arriver mon poulpe grillé et ses légumes provençaux (28€), je me sens au régime... Dans l'assiette, un seul tentacule, un mix d'herbes aromatiques et des légumes compotés en dessous. Là encore, le chef n'a pas hésiter à faire gentiment picoter les papilles. L'assaisonnement est vif. La pieuvre pour sa part se défend correctement. Un plat bien fait.

D'ailleurs, je vois qu'à presque toutes les tables on choisit ici ces belles pièces de viande (outre le cochon, il y a un filet de boeuf et une côte de veau) cuites au sautoir. Je remets une couche supplémentaire sur mes regrets !

Tartelette figue, glace pistache Disciples restaurant Paris 16
Tartelette figue, glace pistache

Je ne ma laisse pas abattre pour autant, et je choisis mon dessert, bien de saison lui : Tartelette figue, glace pistache. Un mélange de fruits pochés et cru très agréable. L'alliance bien connue avec la pistache fonctionne bien évidemment, un bon dessert pour 14€ tout de même.

Le café Richard coûte ici 5€. Mais, une fois avoir payé l'addition de 69€, on m'en propose gentiment un autre (que je refuse poliment). De manière générale, le service ici habille et habite le lieu qui sans ce personnel n'aurait aucune âme. On sourit, on écoute, on réagit vite, on déploie des petites attentions personnalisées, bref, c'est un point fort indéniable de Disciples. Le restaurant du duo Vigato / Dubuisson affiche complet surtout pour dévorer ces plats de partage. Le reste de la carte, malgré des incartades hors saison, s'avère bien faite et relevée. Bref, il faut venir ici à plusieurs pour partager des bons vins et de bonnes viandes, car seul, on a l'impression de passer à côté de quelque chose...

Disciples
136 Boulevard Murat
75016 Paris (métro Porte de Saint Cloud)

Tel : 01 45 27 39 60

Fermé samedi et dimanche

Les +:
_ le service pro et efficace
_ les belles pièces de viande à partager
_ des assaisonnements relevés
_ bon pain
_ bon vin (et pas hors de prix!)

Les -:
_ un peu cher, 16ème oblige... et pas de menu déjeuner
_ déco impersonnelle et fade
_ solophobe
_ les petits pois en octobre, c'est non !

Inscrivez-vous à la Newsletter !

* indicates required
Disciples
Disciples (Paris 16) : bourgeoises gourmandises
Bref, il faut venir ici à plusieurs pour partager des bons vins et de bonnes viandes, car seul, on a l'impression de passer à côté de quelque chose...
Par Arnaud Morisse le 22 octobre 2020.
Note: ★★★★☆ (4 sur 5)
Menu Disciples

Menu Disciples

Les points de détail de Disciples
Serviette en tissus
Changement de couverts à chaque service
Nappe en tissus
Bonne réception mobile
WiFi gratuit
Musique inutile en fond sonore
Adapté pour les enfants bien élevés
Volume sonore moyen 59dB
Toilettes bien entretenues
Même menu midi et soir (hors formule)
Réservation possible
Vin au verre goûté avant d'être servi
Végétariens bienvenus (au moins 1 entrée et 1 plat)
Pain : bon pain de campagne  

Plan d'accès au restaurant Disciples Paris 16

Si vous avez aimé Disciples, vous aimerez :

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hichem Mahmoud 23/10/2020 14:12

Blog exceptionnel :)