Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

La Estancia (Paris 6) : argentin mais pas trop

Les restaurants argentins poussent bien à Paris ! Dernier né : la Estancia. Au menu - évidemment - la viande de boeuf du cru.

La Estancia restaurant Paris 6 quai des Grands Augustins
La Estancia restaurant Paris 6

La Estancia (le "séjour" en français) a posé ses valises en bord de Seine, à deux pas de la cathédrale Notre Dame de Paris meurtrie et en lieu et place du Paradis Marguerite. Pas loin, Supu Ramen pour Guy Savoy et le mythique Lapérouse. La devanture blanche a été repeinte en bleu, la vache blanche sur la terrasse a disparu mais semble passée en cuisine puisque la spécialité revendiquée de ce nouveau restaurant est la viande argentine.

La salle de la Estancia restaurant Paris 6
La salle

La salle respire le neuf. Murs en briques repeintes en bleu profond, tables nappées et sièges confortables. Le personnel en salle porte beau. 

La carte - un pauvre .pdf à flasher - indique à sa fin deux menus : l'un "du jour" à 18,90€ et un autre "Viande d’Argentine Coeur de Rumsteak Frites" à 24,90€. Pour ces tarifs, aucun choix autre qu'une "salade mixte" en entrée et une salade de fruits en desserts.

Etrangeté repérée : que viennent faire une burrata, une escalope milanaise ou une collection de "pastas" dans un resto argentin (à part soigner ses marges)? Les poissons à la carte en ceviche ou en tartare sont du cabillaud ou du saumon... Côté tarifs, les entrées vont de 6 à 8,50€ et les plats de 11€ à 72,50€ pour un tomahawk pour 2. Il va donc falloir slalomer dans la carte pour réussir à manger "argentin" (la promesse du resto tout de même...).

Croustillant de crevettes sauvages d'Argentine La Estancia restaurant Paris 6
Croustillant de crevettes sauvages d'Argentine

Ce n'est visiblement pas ici qu'il faut s'attendre à faire les plus belles photos de plats, le dressage ne semblant pas la priorité du chef, en témoigne mon entrée : Croustillants de crevettes sauvages d'Argentine (8,50€). Un tas de salade, deux crevettes enroulées dans une pâte phyllo et un peu de sauce mayo au curry en dessous. Ca croustille et ça a le goût de crevettes, il ne faut pas en demander plus. C'est correct. Après tout ici, la spécialité, ce sont les viandes !

La noix d'entrecôte La Estancia restaurant Paris 6
La noix d'entrecôte

J'attends donc avec impatience ma noix d'entrecôte (26€) ! Elle arrive, avec le feu aux fesses, et je me retrouve vite enfumé par la branche de thym qui brûle dessus... La viande se retrouve donc recouverte de cendres. A côté, les frites ont bronzés paisiblement dans la friteuse. Aussi, une sauce chimichurri. Plus tard on me propose gentiment une béarnaise. Je pense à ma ligne et décline(!). Aussi, cette même salade qu'en entrée qui ressemble furieusement à un mélange en sachet.

Alors, cette viande ? Oui, elle s'avère de très belle qualité. Pièce épaisse et bien cuite (tout juste saignante, presque bleue) qui a été chambrée pour que les saveurs s'en dégagent correctement. Avec le malbec (Passion de Los Andes 2018 à 6€) très honnête servi dans un grand verre, c'est pas mal du tout ça ! Les frites croustillent, la viande est tendre à souhait, certes non maturée, mais très bonne.

Flan Casero La Estancia restaurant Paris 6
Flan Casero

Il me reste tout de même un petit creux dans l'estomac après ça pour un dessert "argentin" : je prends donc le flan casero au dulce del leche (6,50€). Présentation sommaire. Je plonge la cuillère et découvre un appareil granuleux, vraiment pas très agréable en bouche. En plus, la confiture de lait et la caramel liquide du fond rajoutent bien trop de sucre à mon goût. Je ne peux pas terminer le pot bien servi...

Le café - 2,60€ -  a le mérite d'exister et de conclure le repas. Au moment de payer, on me demande si tout s'est bien passé. Maintenant, vous me connaissez, je dis systématiquement les points négatifs de mon repas, ici en l'occurrence le dessert qui git à demi-terminé au centre de la table. Tout de suite, on me propose ici de me donner une salade de fruits à la place et là de me proposer un geste commercial. Réflexes très pro et agréables. J'ai naturellement décliné les deux propositions pour payer au final 49,60€.

La Estancia répond à la promesse de manger une viande argentine de qualité fraîche et pas chère. Pour le reste...

[Edit 15/11/20] : Manifestement, j'ai eu plusieurs retours qui m'informaient que les plats italiens étaient couramment ingurgités en Argentine dans la cuisine de tous les jours. Guillaume F., fin connaisseur de ce pays (merci à lui!) ajoute même "qu'il n'y a PAS de cuisine Argentine comme il peut y avoir de la cuisine Mexicaine ou Brésilienne." Dès lors on peut légitimement se poser la question du "pourquoi" s'acharner à monter des restaurants argentins s'il n'existe pas de gastronomie de ce pays. Et donc, proposer des plats italiens dans un restaurant tel que La Estancia équivaut à un restaurateur français qui proposerait du couscous et des pizzas dans son restaurant français, car il s'agirait là de plats de tous les jours pour nous (ce qui est vrai)... mouais...

La Estancia
27-29 Quai des Grands Augustins
75006 Paris (métro Saint Michel)

tel : 01 43 29 67 12

Fermé le lundi

Les +:
_ de belles viandes argentines à tarifs corrects
_ de bonnes frites
_ gentillesse et professionnalisme du service

Les -:
_ les plats italiens sont incongrus dans un resto argentin (si j'avais vu ça sur la carte avant de venir, je n'y serai pas allé)
_ à côté des viandes, entrées et desserts ne sont pas chers, mais bof

Inscrivez-vous à la Newsletter !

* indicates required
Menu La Estancia
Menu La EstanciaMenu La Estancia
Menu La EstanciaMenu La Estancia

Menu La Estancia

La Estancia
La Estancia (Paris 6) : argentin mais pas trop
La Estancia répond à la promesse de manger une viande argentine de qualité fraîche et pas chère. Pour le reste... 
Par Arnaud Morisse le 28 octobre 2020.
Note: ★★★☆☆ (3 sur 5)
Les points de détail de La Estancia
Serviette en tissus
Changement de couverts à chaque service
Nappe en tissus
Bonne réception mobile
WiFi gratuit
Musique inutile en fond sonore
Adapté pour les enfants bien élevés
Volume sonore moyen 56dB
Toilettes bien entretenues
Même menu midi et soir (hors formule)
Réservation possible
Vin au verre goûté avant d'être servi
Végétariens bienvenus (au moins 1 entrée et 1 plat)
Pain : pain baguette de bonne qualité  

Plan d'accès au restaurant La Estancia Paris 6

Si vous avez aimé La Estancia, vous aimerez :

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lydia 28/10/2020 19:53

Bonsoir,
Les photos de la viande donnent envie ! En ce qui concerne les plats de pâtes, ce n'est pas si incongru que ça : il y a de nombreuses fabriques de pates à Buenos Aires et en Argentine, du fait de l'immigration (outre les Espagnols, il y avait aussi de nombreux Italiens). Même chose pour les milanesas, c'est une spécialité argentine : il s'agit là-bas d'une fine tranche de boeuf panée, et pour la version napolitaine elle est surmontée de sauce tomate, jambon et mozzarella.
Bonne soirée