Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

Le Bistrô (Paris 17) : le BAO n'a pas que du bon !

Auréolé d'un bouche à oreille (BAO comme disent les jeunes marketteux) élogieux, Le Bistrô ouvert en novembre 2017 du côté de l'Avenue des Ternes a attiré mes papille. Mais bof.

Façade Le Bistrô - Restaurant Paris 17
Façade Le Bistrô - Restaurant Paris 17

Installé juste en face du Boeuf Maillot (plutôt pas mal comme adresse bistrotière pour le coup), à deux pas du Palais des congrès, s'est installé ce nouvel établissement. En s'appelant Le bistrô, les propriétaires ont voulu jouer la carte de l'authentique légèrement revisité (d'où l'accent circonflexe je pense). L'établissement s'avère plutôt riquiqui quand la terrasse non chauffée n'est pas utilisée. Aux quelques tables de l'intérieures sont installés des clients habitués ou de travail ce midi-là. L'ambiance est cordiale et chaleureuse, et le lieu, propre. C'est déjà ça.

Du côté de la carte, on retrouve un traditionnel Oeuf mayo, salade César ou chèvre chaud ou encore un pavé de boeuf sauce béarnaise. Des planches aussi sont disponibles quoiqu'un peu chères (18-20 euros). Ça, c'est pour le côté "bistro".

Pour le côté "^", des plats jouent avec les saveurs (la mode diront certains avec raison) du temps : Burrata (on n'en peut plus!), Tataki de thon, Dos de cabillaud, burger.... n'en jetez plus ! Mais à chaque fois ou presque un petit "twist" vient jouer les intrus. Ainsi, le tataki de thon est accompagné d'une compote poire et gingembre, tandis que le dos de cabillaud est doté d'une sauce vierge... à la mangue !

Tataki de thon Poire et Gingembre Le Bistrô restaurant Paris 17
Tataki de thon Poire et Gingembre

C'est donc parti pour les grammes d'audaces ! L'entrée à 11,50€, le tataki, est servie avec générosité. Trois beau cubes de thon reposent sur une fine compote de poire. A la dégustation, c'est bon. Le poisson juste snacké est recouvert d'une belle couche de sésame grillé. Le condiment sucré apporte une gourmandise bienvenue dans ce plat. Quant à la touche "gingembre" annoncée sur la carte... et bien je ne l'ai pas sentie, du tout....

 

Dos de Cabillaud sauce vierge à la mangue et ratatouille Restaurant Le bistrô Paris 17
Dos de Cabillaud sauce vierge à la mangue et ratatouille

Place à l'autre audace du jour : le dos de cabillaud et sa sauce vierge à la mangue. Cette fois-ci c'est plutôt la déception. La sauce est fadasse et sucrailleuse, là où elle devrait relever le poisson un poil trop cuit. La ratatouille n'a aucun intérêt, sauf peut-être de se dire que c'est à peu près sain à manger (même si l'on sent une bonne dose de gras dedans). Dommage, il y a de quoi faire une jolie assiette. Point positif, le plat est copieux ! Il vaut mieux, à 18 euros pièce !

 

Allons jusqu'au bout de l'expérience et enchaînons avec le dessert !

Panna cotta à la vanille bourbon de Madagascar
Panna cotta à la vanille bourbon de Madagascar

 

C'est donc vers le carpaccio d'ananas sauce mojito vers quoi je me tourne. Patatras ! Il n'y en a plus ! Je vais donc devoir me contenter d'une traditionnelle crème cuite, une panna cotta. Là aussi, le sucre est trop présent. Le goût vanille lui, affriole le palais.

Bilan : 36,50€ pour une entrée, un plat et un dessert pas forcément aboutis. Un peu cher, et en tout cas survendu par le bouche à oreille. Le service est efficace cependant, et l'atmosphère agréable, je comprends que l'endroit puisse devenir la "cantine" de certains !

 

Le Bistrô
102 Avenue des Ternes
75017 Paris (métro Porte Maillot)
Tel : 01 45 72 60 16

 

Google Maps : 4,6/5
La Fourchette : 9/10
TripAdvisor : 4,5/5

 

Les + :
_ une atmosphère sympa
_ quelques bons plats
 

 

Les - :
_ Quelques plats médiocres
_ lenteur au service
_ un peu cher


Plan d'accès au restaurant Le Bistrôt (Paris 17)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article