Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

Jtépadi (Paris 2) : Ne pas se fier au nom

On croyait que les noms de magasin avec jeux de mots dignes de l'almanach Vermot étaient réservés aux coiffeurs. Mais non visiblement, et avec Jtépadi, un restaurant bistronomique s'engage dans la brèche. Pourtant sa cuisine a meilleur goût que son nom !

Jtépadi restaurant Paris 2 rue Paul Lelong
Jtépadi restaurant Paris 2

Comment choisir un restaurant à partager avec quelqu'un qu'on ne connaît pas si ce n'est que par de brefs messages sur Instagram? Budget? Quartier? Genre? Ce que je sais, c'est que Maxime est un bec fin exigeant qui ne porte vraiment dans son coeur les enseignes trop marketées. Je me creuse la tête quand soudain, signe du destin, je tombe sur le compte Instagram d'un nouvel établissement qui visiblement n'a pas été le fruit d'une réunion de brainstorming entre jeunes loups issus d'écoles de commerce financés par papa. Jtépadi. Au moins, ce nom se remarque, mais ça ne donne vraiment pas envie. Heureusement, ça cause de "bistronomie" dans sa description, alors pourquoi ne pas essayer ?

La rue Paul Lelong s'est très récemment fait connaître, puisque c'est dans cette petite rue que se trouve le nouvel étoilé Fleur de Pavé. Mais cette rue du quartier de la Bourse ne bénéficie pas vraiment d'une grosse activité. Prenant la place du Point Zéro, ce nouveau restaurant expose sur le trottoir une ardoise avec le menu du midi aux intitulés affriolants et pour un tarif de 24€ ! Ha ! Voilà un bon argument !

La salle de Jtépadi restaurant Paris 2
La Salle

Dans la grande salle, de grandes tablées hautes propices aux groupes, une déco sobre noir et blanc, et avec au plafond des luminaires modernes. Au sous-sol il y a d'autres tables aussi, idéales pour des privatisations (même si pour ce midi il faisait bien bien chaud en bas...)

Outre ce menu bon marché, il y a une carte du midi avec des entrées de 13 à 16€ et des plats qui naviguent entre 22 et 27€. Pas d'écart hors saison perceptibles, c'est un bon point ! Le soir, le nombre de propositions se multiplie sur un principe d'assiettes à partager mais avec quelques préparations qui me donnent l'eau à la bouche comme ces fingers de langue de boeuf (9€) ou les différentes fumaisons maison. Mais bon, pour ce midi, ce sera le menu déjeuner.

amuse-bouche Jtépadi restaurant Paris 2
Amuse-bouche

Pour patienter, et en guise d'amuse-bouche, des toasts avec des rillettes de poulet généreusement tartinées dessus. Plutôt bonnes, et pas trop grasse, elle passe tout seul avec le verre de touraine blanc domaine de la charmoise d'Henry Marionnet (6€), idéal pour démarrer un repas. Je suis même renfloué à l'oeil à mi-verre par le directeur pour accompagner Maxime arrivé à l'heure (oui, j'étais en avance...). Petit geste commercial appréciable.

Carpaccio de filet de boeuf mariné au cacao et café, mousse wasabi Jtépadi restaurant Paris 2
Carpaccio de filet de boeuf mariné au cacao et café, mousse wasabi

Je commence avec un Carpaccio de filet de boeuf mariné au cacao et café, mousse wasabi. On voit vite que c'est vraiment fait maison, et que sous cette enseigne peu avenante se cache de la vraie cuisine ! Les saveurs promises par la marinade sont au rendez-vous. Le goût raifort de la mousse aurait mérité peut-être d'être un poil plus poussé, mais ça fonctionne bien. La salade apporte de la fraîcheur, et son assaisonnement acidulé  du relief. Une bonne entrée.

Risotto de céleri, encornet poêlé et pomme granny smith Jtépadi restaurant Paris 2
Risotto de céleri, encornet poêlé et pomme granny smith

Maxime a choisi l'autre option : Risotto de céleri, encornet poêlé et pomme granny smith. Ca a l'air pas mal et généreusement servi. Bien fichu.

Bavette de boeuf cuite 25heures, poireaux et citron confit Jtépadi restaurant Paris 2
Bavette de boeuf cuite 25heures, poireaux et citron confit

Puis, après un petit moment, nos plats arrivent - toujours ceux de la formule déjeuner - avec du boeuf à nouveau pour moi : Bavette cuite 25 heures, poireaux et citron confit. Voilà qui est original ! La cuisson manifestement très basse température permet à la viande d'afficher une couleur rouge vif sans pour autant être saignante. C'est étonnant, et ça rappelle un peu la viande séchée en consistance. Goût de bidoche bien là, et avec la mousse légèrement citronnée, c'est une bonne surprise en bouche. Le poireau bien fondant en accompagnement complète ce plat agréable et bien assaisonné.

Merlu rôti, poutargue, carottes fanes au cumin Jtépadi restaurant Paris 2
Merlu rôti, poutargue, carottes fanes au cumin

Option poisson pour Maxime avec ce beau pavé de Merlu rôti, poutargue, carottes fanes au cumin. On s'étonne de ne pas voir comme d'habitude les petites tranchettes d'oeufs séchés de poisson, mais on est rassuré, elle a bien été râpé sur le dessus. Cuisson honnête de ce beau et épais morceau de poisson. Maxime ne se plaint pas et y trouve son compte.

Tartelette crème chiboust jtépadi restaurant Paris 2
Tartelette crème chiboust

Pour le dessert nous prenons en coeur la Tartelette crème chiboust, une pâtisserie qu'on ne voit pas tous les jours ! Une dentelle de chocolat sur le dessus et 3 larmes de caramel en guise de déco apporte un peu de vie à l'ensemble. La pâte à tarte n'est pas vraiment gourmande, c'est dommage. La crème légère s'avale bien, et le goût de vanille gentiment présent. C'est correct.

J'ai accompagné mon plat avec un verre de vin rouge : un chinon de Julien Raffault 2017, cuvée tradition. 6€. Impeccable, et conforme aux attentes.

Après un bon café (3,20€ quand même...), et des discussions gastronomiques très enrichissantes, voici l'heure de l'addition : 79,20€ pour deux. Si je détaille ma part, j'arrive à 39,20€, montant tout à fait raisonnable pour une cuisine originale et bien maîtrisée dans l'ensemble. Pour ce déjeuner, le service a été un peu longuet, même si je ne l'ai pas trop ressenti grâce à nos discussions endiablées. En décalage avec ce nom pas très heureux, Jtépadi cache un véritable restaurant où il est possible de bien manger dans un cadre agréable. Certes, peu de personnalité dans le décors, le choix des vins ou même les assiettes, mais le service ne manque pas de chien et de cordialité.

Jtépadi
9 Rue Paul Lelong
75002 Paris (métro Bourse)

Tel : 09 53 97 39 91

Fermé samedi et dimanche

Les +:
_ un menu déjeuner à 24€ très honnête
_ une bistronomie originale et maîtrisée dans les assiettes
_ des intitulés canailles au dîner qui laissent entrevoir la possibilité de passer de bonnes soirées!
_ accueil chaleureux

Les -:
_ le nom (et l'enseigne) peut faire peur
_ décors sans âme (ça vient d'ouvrir...)
_ dessert pas fou
_ les fingers de langue de boeuf seulement dispo le soir (même si on nous a dit après le déjeuner qu'on aurait pu finalement en demander ce midi...)

Inscrivez-vous à la Newsletter !

* indicates required
Menus JtépadiMenus JtépadiMenus Jtépadi

Menus Jtépadi

Les points de détail de Jtépadi
Serviette en tissus
Changement de couverts à chaque service
Nappe en tissus
Bonne réception mobile
WiFi gratuit
Musique inutile en fond sonore
Adapté pour les enfants bien élevés
Volume sonore moyen 54dB
Toilettes bien entretenues -
Même menu midi et soir (hors formule)
Réservation possible
Vin au verre goûté avant d'être servi
Végétariens bienvenus (au moins 1 entrée et 1 plat)

Plan d'accès au restaurant Jtépadi Paris 2

Si vous avez aimé Jtépadi, vous aimerez :

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MARC 11/09/2020 18:50

Il y a parfois des moments qui restent suspendus dans le temps, des instants qui nous ont procuré un plaisir auquel on ne s'attendait pas, du moins bien plus que ce que l'on pouvait espérer.
Je viens de vivre cela en allant déjeuner au Jtépadi, la bistronomie des amis !
Cela commence par l'accueil chaleureux et enthousiaste de Frédéric qui prend un soin tout particulier de ses clients...
Puis c'est le moment de déguster la cuisine du Chef Nicolas Gaulandeau.
Et là ce fut le festival ! Avec une palme d'or tant pour l'entrée, que le plat principal et le dessert.
Des mets copieux, aux saveurs délicieuses (pour moi, ce furent des falafels à la coriandre, sauce raïta et tellement bons, un filet de boeuf mariné à la Thai; avec une sauce unique et une purée et des petits légumes qui ont enchanté mon palais, et pour finir un sablé aux figues, avec sa mousse, comme j'en ai rarement dégusté).
Et tout cela pour 27 euros (ou 22 euros pour 2 plats).
Et pour ce prix-là, on vous offre également d'excellents amuse-gueules !
Alors oui, découvrez ce petit restaurant par la taille mais grand par la qualité de ses plats, de sa carte, de son ambiance et qui, j'en suis certain, vous enchantera.
A entendre les gens parler avec le chef de salle, j'ai bien compris que la plupart étaient des habitués.
N'est-ce pas le meilleur des arguments ?

Arnaud Morisse 14/09/2020 16:26

Merci pour cette review complète qui me conforte dans ma première impression !