Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

La Mi Fa (Paris 11) : Bistronomique mais pas trop !

Trois petites notes de musique? Un jeu de mots en verlan? En tout cas le sous-titre qui illustre le restaurant la Mi Fa définit bien le lieu : bistronomie de quartier. Il n'y a pas tromperie sur la marchandise !

Vous le savez, la bistronomie définit ces nouveaux restaurants qui se situent entre la décontraction d'un bistro et la précision de la cuisine d'un établissement gastronomique. Et selon les adresses, on penche plus d'un côté que de l'autre. Ici, résolument, on se sent comme dans un bistro de quartier.

La Mi Fa, bistronomie de quartier Paris 11 restaurant
La Mi Fa, bistronomie de quartier Paris 11

Dans ce 11ème arrondissement si dense en bonnes adresses, j'avais noté dans ma longue liste d'adresses intéressantes, La Mi Fa. Le matin même, j'appelle pour réserver. Au bout du téléphone une voix à demi-étonnée : "bah oui, ce midi il y aura de la place... bon je vais quand même prendre votre nom"... Ah?

De l'extérieur on retrouve les traditionnels marqueurs des nouveaux restaurants : devanture monochrome gris anthracite (ça change un brin du bleu...), peu d'affichage, quelques tables avec des chaises dépareillées en terrasse. Et contrairement à ce que pouvait laisser penser mon coup de fil, il y a déjà quelques tables occupées.

La Salle La MI Fa restaurant Paris 11
La salle

A l'intérieur, la déco est moderne. On remarque tout de suite ces fils électriques qui font pendouiller avec style des ampoules design. Une quinzaine de tables dépareillées, des poteaux dans la salle, des miroirs au mur d'un côté et des cagettes en guise de bibliothèque de l'autre. Au fond, un bar avec le nom du restaurant en néon. C'est plutôt réussi dans le genre !

Pour le midi, un menu déjeuner à 20 euros (entrée - plat - dessert) présenté sur une ardoise et qui a de quoi aiguiser l'appétit : terrine de canard et foie gras, wrap jambon de pays et roquette, rôti de veau et écrasé de pommes de terre estragon, suprême de volaille mariné aux épices cajuns ou encore fricassée de cuisses de lapins aux champignons... Ha non, plus de lapin pour ce midi. Dommage ! Bref, pour cette formule, 3 entrées, 4 plats et 3 desserts sont disponibles. Belle performance !

Terrine de canard au foie gras, coings caramélisés à la badiane La Mi Fa Restaurant Paris 11
Terrine de canard au foie gras, coings caramélisés à la badiane

Dans l'assiette pour démarrer, un belle tranche de terrine de canard au foie gras avec une salade de roquette et coings caramélisés à la badiane. Oui, ça envoie du pâté ! Une vraie réussite, c'est riche en bon foie gras (l'une des spécialités du chef apprendrai-je plus tard). Les petits cubes de coings apportent des notes sucrées et légèrement anisées bien agréables aussi. Belle assiette ! Le pain baguette (avec des graines de lin dedans) est de bonne qualité, il faut le mentionner.

Suprême de volaille mariné au cajun et son croustillant de légumes La Mi Fa Restaurant Paris 11
Suprême de volaille mariné au cajun et son croustillant de légumes

Pour suivre, le suprême de volaille mariné au cajun et son "croustillant de légumes", en fait des nems végétariens. Les odeurs que dégagent ce plat mettent l'eau à la bouche. On sait qu'on va - un peu - voyager avec ce plat, les épices sont de la partie. La viande est de belle qualité, parfaitement cuite, et son petit jus de cuisson régale. Dommage qu'il y en ait si peu ! Les nems aux légumes sont plus anecdotiques, heureusement la polenta crémeuse est là! 

Tartelette framboises La Mi Fa Restaurant Paris 11
Tartelette framboises

Place au dessert : une tartelette aux framboises. C'est vraiment la fin de la saison de ces fruits, et ça se voit. Certaines baies font grise mine. Le dressage ne respire pas la modernité. Une pâte façon sablé breton sert de réceptacle à une quantité impressionnante de crème pâtissière. Cette dernière, un peu liquide est parfumée au rhum. Me viennent en mémoire des souvenirs de cornets pâtissiers. Pas de finesse, beaucoup de sucre, mais de la quantité, c'est toujours ça! 

Pour accompagner ce repas, j'ai pris un verre de Pic Saint Loup (la cérémonie) à 6,50€. Un joli vin, simple et fruité, parfait pour ce repas. Mais voilà, la sympathie du service aidant, je me vois offrir une "dégustation" (en fait un verre ...) d'un Minervois pour comparer avec mon vin. Une jolie découverte (et un joli cadeau qui fait plaisir!) avec un nez fruité, et un corps bien structuré. 

Addition finale : 26,50€ (20 pour le menu et 6,50€ le vin), une belle affaire quand même. Mais le point fort du lieu demeure son ambiance qui rappelle bien les bistros de quartier avec ses habitués. Ne manquent que les piliers de comptoir ! Aussi étonnant, la clientèle du lieu se divise (en tout cas ce midi-là) en deux catégories bien distinctes : les jeunes qui ont la vingtaine et les seniors aux chevelures chenues. J'étais le seul quarantenaire attablé ! A noter enfin, que le bémol que j'exprime sur le dessert devrait changer puisqu'un chef pâtissier doit intégrer la brigade ! Bonne nouvelle pour une jolie table de quartier.

La Mi Fa Bistronomie de quartier
33, rue Pétion
75011 Paris (Métro Voltaire)

Tel : 01 83 91 64 76

Les +:
_ un lieu à la déco très réussie
_ un accueil au top
_ un bon rapport qualité/prix
_ super terrine de canard au foie gras !

Les -:
_ le dessert n'était pas fou
_ les goûts restent simples
_ une carte des vins à travailler


Plan d'accès au restaurant La Mi Fa Paris 11

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article