Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

Raw (Paris 3) : Qui l'eut cru?

[Edit 20/12/19] : restaurant fermé définitivement

Bien souvent dans les restaurants à concept, la cuisine passe au second plan. Ainsi, cuisiner - presque - sans cuisson peut paraître un pari osé. Le restaurant Raw essaye de le relever.

Raw Restaurant Paris 3 Rue de Turenne
Raw Restaurant Paris 3

Devant Raw, trois petites tables métalliques attendent sur le trottoir. Elles doivent être prises d'assaut aux beaux jours. La devanture discrète de l'établissement joue avec des tons pastel.

A l'intérieur, ce qui marque d'entrée, c'est le calme : pas la moindre musique ne vient polluer l'atmosphère sonore du lieu ! Un écologie auditive salutaire et trop rare. Bien rempli déjà, la clientèle parle sans crier, tout le monde s'entend, zen.

Pour ce qui est de la promesse de l'assiette, la carte se compose d'un vaste choix de plats à partager (de 9 à 16 euros) où les tartares (de viande et de poisson), les tataki et autres sashimi occupent une place de choix. Nouveauté qui date de peu, la présence d'un menu déjeuner complet à 18 euros. Au programme donc, une cuisine saine (presque tout est bio) aux accents exotiques.

Condiment petits pois épicé , légumes croquants Raw Restaurant Paris 3
Condiment petits pois épicé , légumes croquants

Vous l'aurez compris, je fonce sur la formule du jour. On commence avec cette belle assiettes légumière intitulée : condiment petits pois épicé et légumes croquants. On peut y repérer des radis, du chou romanesco, du maïs ou encore des salicornes. Pour lier le tout, une purée de petits pois. Peu de surprise au programme : une vague de fraîcheur en bouche qui fait du bien, mais des goûts simples, la petite purée apportant plus d'amertume qu'autre chose...

Chirashi saumon, émulsion Sriracha Raw restaurant Paris 3
Chirashi saumon, émulsion Sriracha

Suit rapidement un chirashi de saumon et émulsion Sriracha (sauce piquante thaï). Ici, le riz a été cuit, heureusement je tiens à mes chicots. Le tout est accompagné d'edamame (haricots frais japonais) et de longs spaghettis jaunes, dont je n'ai pu découvrir la nature. Toujours est-il que l'ensemble s'avère très bon ! Très justement vinaigré, le riz donne du peps au tout tandis que le soupçon de sauce piquante vient relever en douceur le plat. Frais et réjouissant, je dévore ce chirashi avec grand plaisir !

fruits secs, miel, noix, crème de marron glacé Raw restaurant Paris 3
fruits secs, miel, noix, crème de marron glacé

C'est l'heure du dessert ! Fruits secs, noix, crème de marron glacé. Dans le bol se retrouve ces ingrédients avec en plus de la pomme granny smith en petits cubes. Un dessert de saison ! Le mélange se fait bien, même si les figues séchée apportent beaucoup de sucre. C'est une fin de repas agréable, même si on peut être déçu par la taille de ce plat. C'est pour ainsi dire riquiqui ! Heureusement que le chirashi a bien joué son rôle de comble-estomac avant !

Pour le vin, une carte assez étoffée avec beaucoup de références bio et nature. Pour changer, j'ai choisi un vin moelleux, des Coteaux du Layon du domaine de la Bergerie à 6,50€. Il allait très bien avec cette cuisine qui joue sur les accords sucré-salé.

Note finale : 24,50€ pour le menu et le vin dans une ambiance apaisée, et avec cette impression (un peu injustifiée) d'avoir pris soin de son corps l'espace d'un repas.

Raw Restaurant
57, rue de Turenne
75003 Paris (métro République)

Fermé définitivement

Les +:
_ une ambiance calme, pas de musique inutile
_ de la cuisine et du goût malgré la contrainte du "cru"
_ un accueil très souriant et agréable

Les -:
_ l'entrée était un peu décevante
_ le dessert du menu déjeuner n'était pas bien grand, mieux vaut ne pas avoir une faim de loup


Plan d'accès au restaurant Raw Paris 3

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article