Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

A L'Improviste (Paris 2) : Bistrot bien de chez nous

Le digital a L'Improviste, ils connaissent bien ! Tout y est fait avec les doigts ! De la cuisine maison roborative à l'addition, la modernité ne semble pas avoir prise sur ce restaurant.

A l'Improviste restaurant Paris 17 rue Médéric
A l'Improviste restaurant Paris 17

A l'Improviste, je connais bien, j'y suis allé il y a quelque chose comme... 12 ans ! Mais je ne suis pas perdu, le lieu n'a pas pris une ride. Aux coins des rues Médéric et Barye, la devanture rouge, le store passé laisse à peine lire le nom du restaurant, et dès la vitrine des bouteilles de vin en veux-tu, en voilà!

La Salle de l'Improviste restaurant Paris 17
La salle

Entrer ici fait voyager dans le temps : banquettes rouges à l'ancienne (mais en excellent état), nappes à carreaux, et aux murs, des vieilles photos et des plaques publicitaires émaillées. Enfin, sur une galerie qui court tout autour, les bouteilles de vins (pleines) qui servent de décoration et de cave d'appoint. On a connu meilleures conditions de conservation.

Pas de formule ni menu, mais ça n'effraie pas la clientèle d'affaires qui fréquente les lieux. Sur l'ardoise un large choix de plats bien français comme il est clamé sur la vitrine : oeuf mayo (7€), Terrine de campagne (10€), poêlée de girolles (16€), parmentier de canard confit (19€), foie de veau (20€), magret de canard (21€). Si vous êtes plutôt poisson ou végétarien, tourner de suite les talons, l'Improviste n'est pas pour vous ! Tout juste un "poisson du jour", ce midi-là, un carpaccio de saumon avec des frites.... à 24€.

Poireaux vinaigrette A L'improviste restaurant Paris 17
Poireaux vinaigrette

Le classique incontestable des bistrots pour commencer : le Poireau vinaigrette. Et, fait étonnant, jamais un poireau vinaigrette ne ressemble à un autre ! Il existe une variété de préparations et de présentations telle que les chefs parviennent à imposer leur patte avec cette entrée aux abords si simples. C'est la générosité qui prime ici visiblement puisque j'ai le droit à 2 poireaux entiers ! Dessus, un émincé d'oignon au vinaigre. Heureusement que ce dernier est là, car il permet de donner du caractère au légume plutôt fade seul. Simple et bon.

Côte de veau, purée, girolles A l'Imrpoviste, restaurant Paris 17
Côte de veau, purée, girolles

Pour le plat, je me suis réfugié sur la suggestion du jour bien alléchante : la Côte de veau, purée, girolles à 24€. La découpe de la viande a privilégié l'épaisseur, ce qui rend d'autant plus difficile d'avoir une belle cuisson. Et sur ce point, c'est un sans faute ! Beaux champignons, et surtout superbe sauce bien goûteuse, vrai point fort de ce plat ! Comme la purée n'est pas très beurrée, elle s'acclimate à merveille avec. C'est généreux - encore - et très plaisant. Je dévore avec ferveur ce morceau de viande.

Tartelette framboises A L'Improviste restaurant Paris 17
Tartelette framboises

Puis vient l'heure des desserts qui ont le droit à leur propre ardoise. Je compte pas moins de 10 propositions! Une collection de classiques : baba au rhum (j'ai failli craqué!), clafoutis, île flottante, pain perdu, mousse au chocolat... Mais c'est sur le pâtisserie du jour que je jette mon dévolu gourmand : une tartelette framboise !

Et quelle déception quand je le vois arriver ! Une chose est sûre, il n'y a pas de chef pâtissier en cuisine, c'est bien la peine d'avoir une carte aussi longue ! En guise de pâte, un simple cercle (à peu près) de pâte brisée qui a trop cuit. C'est cramé. Au dessus, une crème mascarpone dans laquelle je retrouve de longs zestes de citron qui se coincent dans mes chicots. Pas vraiment agréable. Enfin, les framboises ne s'avèrent pas d'une flamboyance incroyable, certaines font même grise mine. C'est un peu loupé tout ça. 9€ l'échec.

Pour le vin, je prends un godet de saint-nicolas de bourgueil, L'élégante, vignoble de la Jarnoterie Didier Reze à 7€. Un gentil vin, pas extraordinaire, mais loin d'être honteux. Ça glisse bien ! Coef 4,5... oups!

Un café un brin noyé et brûlé plus tard à 2,50€, et l'addition s'élève à 49,50€. Le très bon point : je n'ai plus faim du tout ! Je me suis bien régalé avec le plat, mais par contre le dessert a douché mon enthousiasme. A l'Improviste s'avère un restaurant très correct, à l'ancienne et au service très sympathique qui a de quoi satisfaire les affamés du quartier.

A L'Improviste
21 Rue Médéric
75017 Paris (métro Wagram)

Tel : 01 42 27 86 67

Fermé dimanche et lundi

Les +:
_ ambiance de vieux bistrot qui ne ment pas
_ cuisine simple, mais roborative, mieux vaut avoir faim !
_ accueil sympathique

Les -:
_ le dessert du jour pas réussi
_ pas beaucoup de cuisine ni de caractère dans les assiettes
_ pas de menu ni formule pour déjeuner

Inscrivez-vous à la Newsletter !

* indicates required
Les cartes / MenusLes cartes / Menus

Les cartes / Menus


Plan d'accès au restaurant A L'Improviste Paris 17

Si vous avez aimé A l'Improviste, vous aimerez :

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article