Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

L'Oseille (Paris 2) : de retour ! (mis à jour)

[Edit 24/02/2020] Il y a deux ans, je découvrais le restaurant L'Oseille, et en sortais avec un poil de déception. De retour comme promis, les choses se sont mieux passées !

A cette époque-là, l'hiver était bien au rendez-vous, et il neigeait sur Paris ! Mais de mon expérience à l'Oseille - qui jouissait lors d'un engouement critique - je retenais une entrée correcte bien que trop salée, un plat végétarien carrément loupé, et un dessert spectaculaire et bon. Bref, avis mitigé pour ce restaurant.

L'Oseille restaurant Paris 2 rue saint-Augustin
L'Oseille restaurant Paris 2

Deux ans plus tard me voici de retour. Je suis installé à la même place dans cette belle salle particulièrement calme grâce à un gros travail sur l'acoustique et l'absence de musique. On veut ici que chacun puisse s'entendre pour des déjeuners d'affaires constructifs.

La carte pour sa part n'a pas franchement changé, le cap est maintenu sur la cuisine française avec une belle sélection de produits tripiers. Au déjeuner, un menu à 29€ permet de profiter d'un choix de deux entrées et deux plats. Le soir, c'est 37€ pour le même choix mais avec une sélection des plats de la carte. Des tarifs raisonnables (surtout le soir !)

Cervelle de veau meunière, câpres au sel et amandes filées L'Oseille restaurant Paris 2
Cervelle de veau meunière, câpres au sel et amandes filées

Attention palais difficiles, ces lignes qui suivent peuvent vous choquer puisque j'entame mon déjeuner avec une Cervelle de veau meunière, câpres au sel et amandes filées. L'abat a été découpé de sorte à camoufler un peu la forme qui peut couper l'appétit à plus d'un ! Ce cerveau a été revenu dans le beurre, mais j'aurais voulu avoir une version un peu plus bronzée avec un peu de croustillance autour. Je retrouve néanmoins cette sensation grâce à dose conséquente d'amandes grillées qui, avec les câpres se conjuguent parfaitement. Une belle version légère de ce classique français.

Blanquette de veau L'Oseille restaurant Paris 2
Blanquette de veau

Il y a deux ans, j'avais regretté amèrement de ne pas avoir pris la blanquette de veau... Elle m'avait presque tiré une larme en la voyant dévorée avec appétit à une table voisine...

Cette fois-ci, elle est pour moi, tandis qu'à la table à côté, ça cause avec emphase et manières de cinéma autour de plats légers. Deux réalisatrices. Je dois avouer que je ne les connaissais pas avant de faire recherches sur IMDB avec les quelques indices distillés...

Mais revenons à notre veau ! Dans une cocotte ovale, quatre gros morceau de viande tendre, quelques petits champignons et de l'échalote. Mais ce qui surprend, c'est la consistance de la sauce : complètement liquide et légèrement émulsionnée. Moi qui l'aime bien nappante... De son côté, le riz (complet) servi dans un petit bol, s'avère très cuit. Les grains ont éclaté. Mais en mélangeant le tout, je retrouve les goûts d'une bonne blanquette. Viande pas trop grasse, sauce légère, ça passe tout seul. Je regrette tout de même l'absence d'un trait de citron pour donner de la vivacité à ce plat.

Gaufre, crème Chantilly à la vergeoise L'Oseille restaurant Paris 2
Gaufre, crème Chantilly à la vergeoise

Pour le dessert, pas d'île flottante maousse malheureusement ! Qu'importe, je me réfugie dans les bras sucrés et tendres d'une Gaufre, crème Chantilly à la vergeoise. Servi sur une petite planchette, ce dessert de belle taille me fait saliver d'avance. La crème Chantilly de son côté ne brille pas par sa légèreté par contre... Après l'avoir goûtée, je renonce pour finir la gaufre nature. Elle est correctement réussie même si un plus de cuisson n'aurait pas été superflu.

Pour le vin, on me sert un crozes-hermitage 2018 de Laurent Combier à 7,40€ en magnum. Très bon avec ce repas ! D'ailleurs, la carte des vins ici a de l'allure avec des tarifs qui peuvent flamber. Mais au verre, les premiers prix commencent à 5,80€ !

Le Café de la Brûlerie des Rois Mages à Chartres à 2,50€ conclut ce repas agréable et roboratif. Car si le chef, Pierre Lecoutre, fait son possible pour alléger des grands classiques de la cuisine française, les portions sont loin d'être congrues ! Pourtant, cette retenue sur les recettes se fait ressentir sur la gourmandise. Cependant pour 52,90€ ce repas, je repars avec une meilleure opinion de l'Oseille que de ma première fois là-bas. A privilégier si vous voulez manger des abats.

 

[Chronique du 28/02/18]Que de bons échos pour cette adresse du côté de la Bourse ! Pour ma part je suis mitigé, et pourtant, c'est sûr, je vais y retourner. Explications.

L'oseille restaurant Paris 2
L'Oseille (Paris 2) sous la neige

Il est 13h00. C'est le coup de fusil à l'Oseille. Cette bonne adresse n'a pas échappé aux gourmands qui travaillent dans le coin, et la grande salle est pleine. Ça turbine dur au service.La cave à vin transparente, laisse voir une belle collection de bouteilles (et de cubi, oui, oui). Sur la carte, des intitulés qui font saliver : couteaux, bulots, cervelle, escargots, rognons, blanquette... Une formule économique (29 euros entrée plat dessert) est aussi proposée, mais là, le choix se fait plus classique. Oui, je n'en peux plus du "pavé de saumon" ! ASSEZ !

Escargots et oreilles de cochon Restaurant L'Oseille Paris 2
Escargots et oreilles de cochon

C'est donc naturellement - magnétiquement presque - que je me tourne vers cette belle entrée : fricassée d'escargots et oreilles de cochon; Les cuissons sont parfaites : la gastropodes sont tendre sans être trop caoutchouteux, tandis que les morceaux de cochon sont croustillants et légèrement élastiques. La sauce pour sa part déçoit. Un peu trop de sel à mon goût. Je n'ai pas tout saucé, c'est dire !

Riz et légumes de saison cardamome Restaurant l'Oseille Paris 2
Riz et légumes de saison cardamome

Place au plat à présent, et là lecteur de ce blog, je vais te surprendre ! Oui, je tente le végétarisme avec ce méli-mélo de riz et légumes de saison. J'entends déjà les grincheux viandards, les amoureux de la barbaque saignante, les nosferatus de la fourchette, les chantres du spécisme et autres gourmands avides de gras de cochon crier et penser qu'un tel plat doit cruellement manquer de goût ! et bien les amis.... vous avez complètement raison ! Si le visuel charme l'oeil avec cette tripotée de légumes différents (navets, poireaux, chou romanesco, petits champignons de paris....) et son riz basmati bien cuit, les papilles restent en berne. A contrario de l'entrée, le sel est porté disparu. Vite, lancez une alerte enlèvement!

C'est alors que s'égare mon regard sur la table de droite....* musique de violon triste* Je vois arriver deux belles cassolettes de blanquette de veau. Elles s'apprêtent à régaler deux convives. Moi, l'oeil humide, je regrette. Mais pourquoi ai-je cédé aux sirènes du végétalisme? L'influence de Nabilla? Je ne sais pas ! En tout cas, le léger de goût de cardamome ne vient pas faire oublier le goût neutre de tous ces légumes cuits à l'eau pour la plupart. Fade.

Ile flottante aux amandes caramélisées Restaurant l'Oseille Paris 2
Ile flottante aux amandes caramélisées

J'ai besoin de réconfort. D'un câlin. L'Ile flottante paraît toute indiquée. Elle arrive, généreuse, presqu'insolente. Cette belle boule d'oeufs à la neige baigne dans une belle crème anglaise, onctueuse à souhait. Au dessus, les amandes caramélisées apportent sucre et croquant. C'est une belle réussite!

Alors au final, je suis un peu déçu du voyage. Mais ce que j'ai pu apercevoir sur le menu et dans les assiettes de-ci de-là, m'oblige presque à retenter ma chance, cette fois-c-i pour des options carrément carnées, voire même pour une collection d'entrées. En effet,  7-8 euros pièce, elles s'avèrent particulièrement appétissantes et originales.

 

L'Oseille
3 Rue Saint-Augustin
75002 Paris (Métro Bourse)

Tel : 01 45 08 13 76

Fermé samedi et dimanche

>>> Réservation L'Oseille

Les +:
_ une cuisine des abats réjouissante
_ des prix très raisonnables
_ un service efficace et précis
_ une cuisine de saison et légère tout en restant roborative
_ salle très calme

Les -:
_ Manque de gourmandise

Inscrivez-vous à la Newsletter !

* indicates required
Menu L'OseilleMenu L'Oseille

Menu L'Oseille

Les points de détail de l'Oseille
Serviette en tissus
Changement de couverts à chaque service
Nappe en tissus
Bonne réception mobile
WiFi gratuit
Musique inutile en fond sonore
Adapté pour les enfants bien élevés
Volume sonore moyen 54dB
Toilettes bien entretenues
Même menu midi et soir (hors formule)
Réservation possible
Vin au verre goûté avant d'être servi
Végétariens bienvenus (au moins 1 entrée et 1 plat)

Plan d'accès au restaurant l'Oseille (Paris 2)

Si vous avez aimé l'Oseille, vous aimerez :

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article