Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

Bouillon Pigalle (Paris 18) : la grosse bouffe

La renaissance des Bouillons parisiens, ces restaurants populaires bien de chez nous ! Le tout internet s'était ému il y a quelques mois de l'ouverture de celui de Pigalle. Que vaut-il aujourd'hui?

Bouillon Pigalle Restaurant Paris 18
Bouillon Pigalle Restaurant Paris 18

Dans les bouillons parisiens se retrouvaient les ouvriers parisiens, les forts à bras ou autres jeunes femmes de petite vertu. Aujourd'hui, le public a changé. Si celui des grands boulevards - le bouillon Chartier - est assailli par des touristes venus s'encanailler à coups d'escargots, celui de Pigalle reste trop récent pour figurer dans les guides anglosaxons. La place est donc pour le moment trustée avant tout par les Parisiens un peu pingres et pas trop regardants sur la nourriture.

De l'extérieur, l'adresse en coin de rue se fait remarquer. Comme chez Chartier, il convient de faire la queue. Réservations impossibles. Pour ce 15 août au déjeuner, je n'ai eu que 5 minutes à attendre.

Salle Bouillon Pigalle Restaurant Paris 18
Salle Bouillon Pigalle

La salle (et l'étage qui fait office de terrasse), est claire, propre et sent le neuf, tout l'inverse de Chartier cette fois-ci ! C'est une cantine chic où les plats font de la retape sur les murs à coups d'affiches promotionnelles façons Hippopotamus de l'ancien temps !

La carte, à la bonne franquette, invite à prendre aussi bien des oeufs mayo à 1,90€, un poireau vinaigrette à 3,40€, un radis beurre à 2,90€, un foie gras à 8,80€ qu'une saucisse purée à 11,50€, un poulet frites à 9,80€ ou un boeuf bourguignon coquillette à 9,80€ aussi. Pas de formule, mais les prix légers ne devraient pas me ruiner.

Côté boisson, le vin est servi en pichet de 25cl minimum. Pas de vin au verre. Comptez 3,30 le quart. Une véritable incitation à l'alcoolisme !

Hareng pommes à l'huile Bouillon Pigalle Paris 18 restaurant
Hareng pommes à l'huile

Sitôt installé, sitôt commande prise et sitôt servi ! On ne traîne pas ici ! En conséquence, les assiettes ne sont pas dressées minute à ça se ressent. Avant d'arriver devant moi, mon hareng pomme à l'huile a dû attendre bien longtemps à l'air libre. Résultat : des filets asséchés et des brins de carottes oxydés qui n'ont pas bonne mine. Les patates, des petites rates, se comptent sur les doigts de quelqu'un qui aurait eu un problème de scie circulaire, puisque j'en compte 3 moitiés. C'est chiche. Après, le poisson est de qualité correcte, pas trop salé. Et après tout, pourquoi se plaindre avec une entrée à 4,50€ ! C'est pas cher !

Blanquette de veau Bouillon Pigalle restaurant Paris 18
Blanquette de veau

A peine desservi, que voilà mon plat :  une blanquette de veau. Pas de fioriture côté présentation. Quatre morceaux de veau, carottes, quelques rares oignons grelots (2 exactement) et des petits champignons en boîte. Un peu de persil surgelé par dessus, et zou! Envoyez! L'assiette est copieuse. Le riz un peu trop cuit est goûteux. La sauce de la blanquette nappe bien le tout. Ni trop liquide, ni trop épaisse, parfaite. Au goût, c'est de la blanquette, comme celle que vous pouvez faire chez vous. Ni plus, ni moins. La viande a bon goût. Mais bon, pour 10,50€, faut pas en demander de trop ! C'est pas cher qu'on vous dit !

Riz au lait caramel Bouillon Pigalle Restaurant Paris 18
Riz au lait caramel

Et hop ! On termine dans la foulée avec un riz au lait ! Ou plutôt du lait au riz, tant la préparation s'avère liquide. Cette soupe pas trop sucrée, se laisse quand même bien manger. Et puis, pour 2,80€, on n'est pas chez Ladurée. C'est pas cher.

Côté vin j'ai donc dû liquidé un insipide quart de Sauvignon. Véritable vin de soif. D'ailleurs, je me dis que ce Bouillon ne doit valoir le déplacement que s'on y va avec un coup dans le nez. Car clairement, son seul intérêt est son prix. Venir à jeun gâche un peu la fête j'ai l'impression. On voit bien tous les défauts qui se rattrapent à chaque fois par la même excuse : c'est pas cher ! Mon repas m'a coûté 21,10€.

Pour l'aspect touristique, on préférera quand même le Bouillon Chartier qui est une vraie attraction à lui tout-seul, avec ses serveurs à peine aimables, qui écrivent la commande sur la nappe en papier et qui courent dans tous les sens. Chose qu'on ne retrouve pas ici. Ce bouillon manque singulièrement de caractère.

 

Bouillon Pigalle
22, boulevard de Clichy
75018 Paris (Métro Pigalle)

Tel : 01 42 59 69 31

Ouvert tous les jours

 

Les +:
_ la formule du bouillon à la bonne franquette est vraiment plaisante
_ vraiment pas cher
_ un service plus express que Speedy Gonzales

Les -:
_ niveau cuisine, c'est pas top, tout juste correct pour le prix
_ le vin au pichet sert au mieux à se saouler
_ le lieu fait plus penser à une cantine


Plan d'accès au Bouillon Pigalle Restaurant Paris 9

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article