Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

Les Tables d'Augustin (Paris 17) : un sans faute !

Parmi les petites adresses malines qui circulent de-ci de-là, figure Les Tables d'Augustin. Ce restaurant a la réputation de proposer une belle cuisine pour pas cher. Et il n'y a pas d'usurpation !

Les Tables d'Augustin Paris 17 Restaurant
Les Tables d'Augustin Paris 17

La bistronomie : derrière ce néologisme se cachent à présent bien des interprétations personnelles des chefs français. Pour Hervé Deniel, le manitou des Tables d'Augustin, il s'agit de travailler des produits simples et pas chers de façon gastronomique. Une excellente idée !

La salle de son restaurant, toute en longueur, peut accueillir une vingtaine de convives. Les couleurs de la déco jouent principalement sur le bleu. Quelques photos au mur dont celle du jeune Augustin, le rejeton souriant du chef, plus loin des étagères avec des bouteilles, du bois, des tons doux. Bien qu'exigu, l'endroit s'avère agréable et sans musique de fond. Calme en somme. Pour ce mois d'août, il reste encore des places disponibles.

Pour le déjeuner, le menu joue mezzo voire piccolo côté tarifs : 21 euros pour une entrée, un plat et un dessert ! Une formule maline dite "sur le pouce" propose un plat, un verre de vin et le café pour 16 euros. Au choix, 2 entrées, 2 plats et 2 desserts qui changent chaque semaine.

Salade de haricots verts, vinaigrette de noix et chiffonnade de magret de canard Les Tables d'Augustin Paris 17
Salade de haricots verts, vinaigrette de noix et chiffonnade de magret de canard

On commence par une belle assiette aux nuances pastel : Salade de haricots verts, vinaigrette de noix et chiffonnade de magret de canard. Quelques fines lamelles de viande trônent en haut d'un monticule de haricots verts... blancs. A la première bouchée on sent bien l'huile de noix. Pour appuyer ce goût, des petits morceaux de ce fruits à coque se trouvent aussi dans le mélange. De petits pickles d'oignon viennent donner un coup de fouet bienvenu au tout qui aurait été un peu morne sans eux. Joli et bon, que demande le peuple?

Gaspacho de tomates bio et sorbet à la moutarde ancienne Les Tables d'Augustin Restaurant Paris 17
Gaspacho de tomates bio et sorbet à la moutarde ancienne

Pour ce déjeuner, l'excellent Pierre joue le rôle du comparse gourmet et gourmand. Rebelle, lui a opté pour l'autre entrée et semble s'être régalé avec son gaspacho de tomates bio et son sorbet à la moutarde ancienne. Sans doute voulait-il là faire durer ses vacances en Espagne dont il revenait tout bronzé?

Filet de rascasse, écrasé de potimarron et émulsion de coquillages Restaurant Les Tables d'Augustin Paris 17
Filet de rascasse, écrasé de potimarron et émulsion de coquillages

Pour le plat, un superbe pavé de rascasse à la peau croustillante et à la peau nacrée, témoignage d'une cuisson parfaite. Sous le poisson, un écrasé de potimarron et une émulsion de coquillage. Cette dernière s'avère très goûteuse, et ses notes iodées s'accordent parfaitement avec le cucurbitacée orange. C'est un plat particulièrement réussi !

Cette fois-ci, Pierre et moi étions sur la même longueur d'onde.

abricots rôtis au romarin meringue et son sorbet Restaurant Les Tables d'Augustin
abricots rôtis au romarin meringue et son sorbet

Un dessert tout en parfums pour terminer avec ces abricots rôtis au romarin, meringue et sorbet abricot. Un plat qui n'est pas sans me rappeler le dessert goûté chez Adria, une référence ! Légèrement confits, les fruits exhalent une bonne odeur d'herbe fraîche. En face le sorbet qui repose sur un crumble équilibre le tout. C'est plutôt réussi, un peu sucré, mais suffisamment frais pour terminer un repas parfaitement.

Tiramisu de mon ami Davidé Les Tables d'Augustin Restaurant Paris 17
Tiramisu de mon ami Davidé

Toujours dans la contrariété, Pierre a choisi un tiramisu en dessert. Un bon dessert manifestement à la présentation originale.

Pour accompagner ce bon repas, la démarche économique des Tables d'Augustin reste valable aussi pour le vin. En effet, pour 3,50€, on peut s'offrir un verre de Coteaux du Libron domaine Saint Vincent 2017 (12 euros la carafe de 50cl). Un très bon vin qui s'est bien amusé en bouche avec ce repas.

A l'heure de l'addition, on est tout sourire : 28 euros par personne (on a pris deux verres de vin chacun), pour ce déjeuner de très très bonne facture. Promesse tenue ! La réputation du lieu n'est pas usurpée ! Les tables d'Augustin est bien un "bistrot gastronomique responsable".

 

Les Tables d'Augustin
44 rue Guy Môquet
75017 Paris (Métro Guy Môquet)

Tel : 09 83 43 11 11

 

Les +:
_ une cuisine originale et très bonne
_ pas cher du tout, même pour le vin
_ un service agréable

Les -:
_ l'endroit est exigu... mais ça donne de la convivialité !


Plan d'accès au Restaurant les Tables d'Augustin (Paris 17)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article