Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

Rosie (Paris 11) : Brasserie dans le vent

Et encore une brasserie ! Elles fleurissent à Paris ces derniers temps. Mais que vaut Rosie du côté de Bastille? 

Brasserie Rosie restaurant Paris 11 rue du Faubourg Saint Antoine
Brasserie Rosie restaurant Paris 11

Dans la très passante rue du faubourg saint-Antoine, les endroits pour casser la croûte ne manquent pas ! En voilà un nouveau avec sa dose de couverts : la brasserie Rosie. Surfant sur la vague des brasseries qui flattent la gastronomie traditionnelle en la revisitant à la marge, ce nouveau restaurant se veut "à la mode".

De l'extérieur, la devanture a des allures du Bouillon Julien ou Chartier Montparnasse. Attention, il y a deux portes, mais celle de droite est condamnée. Le menu n'est pas affiché à l'extérieur.

La salle de la Brasserie Rosie restaurant Paris 11
La salle

Comme le veut ce genre d'adresse, il y a eu un énorme travail côté décoration pour les deux salles de l'établissement. Ca mélange les genres, il y a de la couleur, de la lumière sans être trop chargé. L'atmosphère, bien que polluée par de la musique inutile (variété française...) se révèle plutôt agréable. Au fond, les amateurs de luminaires y trouveront leur bonheur ! La déco y est plus brute et d'aspect industriel.

Et hop, la carte géante plastifiée format A3 ! Au programme, de la cuisine française traditionnelle à 100% ! Pas d'arnaque à la burrata, à l'avocat importé ou au saumon industriel "gravelaxé" ! Au contraire, je vois que le pâté en croûte (10€) et même le jambon blanc (5€) sont faits maison ! La brasserie Rosie possède un charcutier en cuisine. Voilà qui est prometteur ! Plusieurs lignes me font de l'oeil : saumon à l'oseille façon Troisgros (14€), cromesquis d'épaule de cochon (8€), tartare au couteau ou à la feuille (13€)... et avec des prix très raisonnables !

Pas de formule déjeuner pour le moment, mais il doit être possible de manger ici pour pas trop cher. Ouvert officiellement depuis le 9 janvier, le lieu a déjà un certain succès, si bien que les personnes qui se présentent sans réservation se retrouvent d'office au bar... Puis, voyant que deux personnes renoncent à déjeuner si c'est dans ces conditions. Changement de politique ! Et par magie chacun trouve sa table par la suite ! Il faut dire qu'ils n'avaient pas prévu à l'origine d'ouvrir la salle du fond ce samedi-midi, mais devant la demande, ils ont assoupli leur plan.

Oeuf Mayo Rosie Brasserie restaurant Paris 11
Oeuf Mayo

Quoi de mieux pour commencer un repas de brasserie par l'archi-traditionnel oeuf mayo (4€) ! En tant que membre de l'ASOM (Association de Sauvegarde de l'Oeuf Mayo), je me dois même d'y goûter ! Sitôt commandé, sitôt servi On ne lambine pas en cuisine. Dans une jolie assiette, je retrouve les trois moitiés d'oeuf à la cuisson limite coulant, avec une cuillerée de sauce mayo maison au centre. Un brin de cerfeuil sert de déco, mais c'est tout. Du brut ménager. Manifestement, l'écalage n'a pas été facile, et il manque une bonne partie du blanc. Tout ça n'est pas très soigné et semble fait à la va-vite.

Mais la mayonnaise maison est pas mal, même si elle manque de vivacité. Le peu de poivre du dessus ne parvient pas vraiment à réveiller ces oeufs qui sont quand même bons. Je termine quand même de saucer avec la bonne baguette de tradition !

Comme à mon habitude, je signale sur mon compte Instagram, ma présence en temps réel... Et j'ai rapidement un retour alarmiste de l'excellent Maxime Costeau qui me dit, je cite : "Oh Punaise!!!! Tout sauf ça !" et d'enchaîner avec un éloquent "sors, sors, sors!"

Oups, où ai-je mis les pieds?

"Un cauchemar arrivé à 21h30, premier plat à 23h30, d'abord les plats puis les entrées. Intox alimentaire le lendemain. Tout est là mais rien n'est abouti ni bon" complète-t-il... Ouch ! Voilà une opinion tranchée qu'il résume même par "le pire resto de ma vie limite". Je veux bien croire que dans ces conditions, l'évocation même de Rosie lui donnât des boutons! Mais pour le moment, je ne me plains pas, mon entrée était correcte sans plus. Que va donner la suite? J'ai un peu peur!

Pithiviers Pigeon, foie gras, cochon Rosie Brasserie restaurant Paris 11
Pithiviers Pigeon, foie gras, cochon

En attendant, je profite de l'huile d'olive versée précieusement devant moi dans une coupelle avec un peu de fleur de sel. Une bonne idée. J'aurais bien aimé dans ces conditions qu'on me dise quelle était l'origine de cette huile...

Puis arrive mon Pithiviers, le plat tendance du moment qui traîne sur beaucoup de cartes. Cette version dite "chanmée" (ce sont des jeunes des années 90 qui ont fait la carte?) se compose de pigeon, de foie gras et de cochon. Entier et découpé en 2, Il est magnifique. Pour 22€, c'est assez remarquable ! Malheureusement le goût n'est pas exactement à niveau. Les arômes manquent d'ampleur. Je doute que les viandes aient été marinées. Et la sauce, un brin fuyante, n'éblouit pas. C'est bien dommage ! Mais attention, ça reste bon, mais avec un tel visuel je m'attendais à beaucoup mieux!

Saint-Honoré Rosie Brasserie restaurant Paris 11
Saint-Honoré

Je termine ce déjeuner avec LA spécialité du lieu : le Saint-Honoré. Mis en avant sur les réseaux sociaux, je comprends pourquoi. Il est splendide! Disque de pâte feuilletée, 4 petits choux caramélisée et fourrés à la crème pâtissière, crème chiboust au centre et chantilly pour la décoration, tout y est pour 10€ pièce! Gros boulot et belle présentation, mais je reste un peu déçu par la dégustation. Certes bon, mais pas incroyable, ça reste assez plat dans l'ensemble.

Côté vin, ce n'est pas la fête, et seules deux petites références sont disponibles au verre dans les rouges. Un bordeaux à 6€ ou un saint-joseph à 8€... j'aurais bien aimé une proposition plus légère en goût et en prix.... mais bon. Je me rabats sur le saint-joseph 2018 du domaine Durand. Plutôt correct, il se boit bien.

Le café ici ne coûte que 2,20€ à table, et n'est pas mal du tout ! Addition finale : 46,50€, un prix très honnête. D'ailleurs, l'ensemble de mon repas n'a pas été incroyable mais il était très loin d'être honteux et digne d'un prix de "pire resto". Les intentions de la Brasseries Rosie sont bonnes avec de la cuisine maison jusque dans les charcutailles, et la volonté de bien faire bien là à l'évidence. Avec un soupçon plus de caractère dans les assiettes, on pourrait avoir là une brasserie qui vaut le détour. Laissons à Rosie le temps de prendre ses marques, je reviendrai certainement goûter son jambon blanc maison qui m'intrigue !

Brasserie Rosie
53 Rue du Faubourg Saint-Antoine
75011 Paris (métro Bastille)

Tel : Réservations uniquement sur internet

Ouvert tous les jours non stop de midi à minuit

Les +:
_ 100% cuisine française traditionnelle
_ les charcuteries maison !
_ une carte et des dressages qui donnent faim
_ déco sympathique
_ rapport qualité prix raisonnable

Les -:
_ manque de caractère dans les assiettes. C'est bien plus beau que bon.
_ service un peu en rodage
_ carte des vins faiblarde

Inscrivez-vous à la Newsletter !

* indicates required
Menu Brasserie Rosie

Menu Brasserie Rosie

Les points de détail de la Brasserie Rosie
Serviette en tissus
Changement de couverts à chaque service
Nappe en tissus
Bonne réception mobile
WiFi gratuit
Musique inutile en fond sonore
Adapté pour les enfants bien élevés
Volume sonore moyen 58dB
Toilettes bien entretenues
Même menu midi et soir (hors formule)
Réservation possible
Vin au verre goûté avant d'être servi
Végétariens bienvenus (au moins 1 entrée et 1 plat)

Plan d'accès au restaurant Brasserie Rosie Paris 11

Si vous avez aimé Brasserie Rosie, vous aimerez :

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article