Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

La Table des Oliviers (Neuilly sur Seine) : Méridional express

La Table des Oliviers, fait partie de ces restaurants squattés au déjeuner par une clientèle d'affaires pressée venue pour des plats roboratifs et sans chichis. Honneur aux suds et aux poissons (même le lundi!).

La Table des Oliviers restaurant Neuilly sur Seine rue de l'Eglise
La Table des Oliviers restaurant Neuilly sur Seine

Je crois être déjà venu à cette Table des Oliviers il y a une quinzaine d'années, à l'occasion d'une formation en management. J'en garde pour seul souvenir que tous les plats servis étaient trop salés. Mais me voilà tout de même de retour.

La devanture bleue joue avec les codes des grandes brasseries chics. On est à Neuilly sur Seine, ne l'oublions pas !

La Salle de la Table des Oliviers restaurant Neuilly sur Seine
La Salle

Banquettes en velours rouge, miroirs aux murs et photo de rascasse... Une seule table est nappée (?). J'arrive et suis accueilli par le chef qui a oublié comment sourire. La voix grave et tonnante, il annone les 6 propositions du jour. Mieux vaut avoir une bonne mémoire pour profiter de la formule déjeuner à 32€ (entrée +plat ou plat+dessert). Sinon, il y a une longue carte, très longue compte tenu de la taille des lieux. Des hors d'oeuvre de 11 à 16€, et des plats qui naviguent entre 25 et 42€. La plupart des propositions pioche son inspiration dans les gastronomies du Sud : chipirons, boudin basque, pastilla, et surtout la traditionnelle bouillabaisse. A noter les nombreux choix qui font appel à du poisson, et ce même un lundi. Chose aussi étonnante qu'inquiétante, même sir le chef me dit qu'il fait "de la débrouille le samedi matin"...

L'atmosphère n'est pas des plus accueillantes : fond sonore de radio, et odeur fétide qui rappelle que la saison des gastro-entérites n'est pas finie... Malgré ça, la salle est pleine à craquer.

Carpaccio de bar aux saveurs de Méditerranée et sauce moutarde La Table des oliviers restaurant Neuilly sur Seine
Carpaccio de bar aux saveurs de Méditerranée et sauce moutarde

On ne traîne pas ici. A peine une minute après mon arrivée que mon étonnante entrée arrive. Carpaccio de bar aux saveurs de Méditerranée et sauce moutarde (14€). Et je vous vois vous dire "mais qu'est-ce qu'il y a d'étonnant dans un tel plat, c'est du mille fois vu"? C'est ce que je me disais, sauf qu'en me posant l'assiette, le chef me dit "attention l'assiette est très chaude"... pour un carpaccio.... Dressage pas vraiment moderne et peu appétissant, c'est mal barré cette histoire.

Le poisson est à moitié cuit avec la chaleur dégagée par la vaisselle. Je n'avais jamais vu ça... Cependant, et contre toute attente, cette entrée se révèle bien bonne, et vive en bouche. Certes sans finesse, mais avec du goût et un peu de relief.

Je ne m'attarde pas sur le pain blanc mou aux graines qui est manifestement fait maison et qui ne dégage pas beaucoup de saveurs...

Epaule d'agneau confite en pastilla, caviar d'aubergine au citron confit La Table des oliviers restaurant Neuilly sur Seine
Epaule d'agneau confite en pastilla, caviar d'aubergine au citron confit

Tout juste desservi que mon Epaule d'agneau confite en pastilla, caviar d'aubergine au citron confit (26€) arrive. Voilà 15 minutes que je suis là... Record du monde du service rapide ! Dans l'assiette, un dressage bien ménager : une sorte de rouleau en feuille de brick posé sur une purée d'aubergine cerclée vite fait. C'est plutôt salé, sans être immangeable. La viande en effilochée déploie de belles saveurs. Un plat très honnête.

Sur une table voisine, j'entends une dame se plaindre de son assaisonnement, trop salé à son goût...

Millefeuille praliné noisette amande La Table des Oliviers restaurant Neuilly sur Seine
Millefeuille praliné noisette amande

Sur le même rythme atterrit sur ma table le Millefeuille praliné noisette amande (12€). Il s'avère de belle taille et, très bonne chose, a été dressé minute pour garder le croustillant de la pâte feuilletée. Un bon dessert.

La carte des vins ne fait pas rêver. Ne cherchez pas du vin nature. Du classique à tarifs gras. Je choisis un verre de graves, Château la Gravelière 2017 à 8€. Servi à juste température et abondamment ! Un vin bien fait et tout à fait correct.

Comme le reste, le café est preste. 3,50€ et de très bonne facture. L'addition chauffe pour le déjeuner : 63,50€ ! Je me trouve vraiment à Neuilly Sur Seine. Si je fais le bilan, rien n'a été vraiment mauvais, mais rien d'exceptionnel non plus. Le sourcing ne paraît pas des plus vertueux, et les assaisonnements peu précis, mais heureusement les quantités sont là. Non, le seul gros reproche, (outre l'odeur qui doit être transitoire), l'accueil qui n'inclut pas le sourire.

La Table des Oliviers
4 Rue de l'Église
92200 Neuilly-sur-Seine (métro Pont de Neuilly)

Tel : 01 47 45 72 11

Fermé samedi et dimanche

>>> Réservations La Table des Oliviers

Les +:
_ service ultra rapide (entrée, plat, dessert, café et addition en 45' avec une salle pleine!)
_ des portions roboratives
_ grand choix

Les -:
_ manque criant de finesse et de précision (notamment sur les assaisonnements)
_ cher
_ le sourire en option

Inscrivez-vous à la Newsletter !

* indicates required
Menu La Table des oliviersMenu La Table des oliviers

Menu La Table des oliviers

Les points de détail de La Table des Oliviers
Serviette en tissus
Changement de couverts à chaque service
Nappe en tissus
Bonne réception mobile
WiFi gratuit
Musique inutile en fond sonore
Adapté pour les enfants bien élevés
Volume sonore moyen 60dB
Toilettes bien entretenues
Même menu midi et soir (hors formule)
Réservation possible
Vin au verre goûté avant d'être servi
Végétariens bienvenus (au moins 1 entrée et 1 plat)

Si vous avez aimé La Table des Oliviers, vous aimerez :

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article