Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

Fagot (Paris 17) : beau jeu de quilles

A l'occasion d'un apéro en famille, découverte de Fagot et de sa terrasse, niché dans le discret passage Geffroy-Didelot dans le remuant quartier des Batignolles.

Fagot restaurant Paris 17 Passage Geffroy-Didelot
Fagot restaurant Paris 17

En cette période où Paris s'endort, faute d'habitants et en ce moment de touristes, un quartier vit encore (un peu) : Les Batignolles. En son sein, le charmant passage Geoffroy Didelot où vient d'ouvrir un nouveau restaurant : Fagot (à prononcer à la française, hein). A l'occasion de la venue à Paris de ma cousine, nous testons donc cette jolie terrasse avec son grand fiston.

Si l'on vient ici avant tout pour le vin - plus de 150 références et une très belle sélection au verre - on peut aussi y profiter de tapas et petits plats confectionnés avec des produits d'épicerie aussi en vente. Là, il faut compter de 7,50€ ( pour un mezze du type houmous) à 20€ la planche mixte. Des prix dans la moyenne haute du quartier.

Planche mixte Fagot restaurant Paris 17
Planche mixte

On entame cet apéro ainsi de la prometteuse planche mixte qui doit se composer de produits de qualité signés Des Hommes et des boeufs, de la Maison Frescolet pour les fromages et Mauriac pour le jambon. Si la qualité est bien au rendez-vous, la quantité n'est pas folle pour 20€. Mais avec le bon pain croustillant (baguette de tradition de la boulangerie Marques, rue de Levis), c'est agréable. Accompagné d'un verre de menetou salon de très bonne facture, ça commence bien cette soirée!

Caviar d'aubergine Fagot restaurant Paris 17
Caviar d'aubergine

Je teste ensuite une proposition légumière : le caviar d'aubergine à 7,50€. Il est amusant de voir que sur le site, il est affiché à 6,50€, mais comme tout augmente mon bon monsieur ! Toujours est-il qu'il est correct, mais manque un peu de sel à mon goût. Les deux petits gressins aux graines par contre apportent beaucoup dans la gourmandise de la préparation.

Gendarme, crème rougaille Fagot restaurant Paris 17
Gendarme, crème rougaille

Ma cousine choisit le "gendarme aux Antilles" (8,50€), attirée par le terme "rougaille" dans la description, mais en omettant ce qu'était un "gendarme".... Bref, elle ne s'attendait pas à voir arriver cette planche avec ce saucisson plat (porc et boeuf) découpé avec un petit ramequin de crème de rougaille. Aussi, un cornet de chips froides aux piments d'Espelette, un peu décevantes. En tout, elle s'en est bien accommodé et a liquidé le tout.

Tartare de boeuf angus Fagot restaurant Paris 17
Tartare de boeuf angus

 A l'unisson avec mon petit cousin, j'enchaîne ensuite avec le Tartare de boeuf angus (15€). La viande est hachée si bien que l'on a affaire à une sorte de pâté cru sans beaucoup de mâche. Dommage. L'assaisonnement s'avère aussi déséquilibré, ainsi, le goût de la star du plat - la viande - s'en retrouve éclipsée !

Heureusement que le vin qui nous a été conseillé, une côte roannaise de la maison Serol en biodynamie, se révèle une magnifique bouteille (34€). C'est bien le point fort de Fagot !

En le dégustant on peut profiter de la logorrhée sans fin d'un jeune homme à la veste en velours rouge qui assène à une pauvre victime qui s'accroche à la table, une interminable suite de vulgarités, d'énormités et de certitudes absolues sans qu'elle ne puisse caser un mot... Un spectacle qui, au fur et à mesure que la bouteille de rosé est sifflée, perd encore plus en cohérence. Dramatique...

Soupe de pêche au sirop maison Fagot restaurant Paris 17
Soupe de pêche au sirop maison

Bonne pioche pour les desserts : la soupe de pêche au sirop maison passe toute seule ! Un peu de speculos réduit en poudre sur le dessus, quelques feuilles de menthe et une petite grappe de groseille pour l'acidité, c'est un joli dessert pour 8€.

Mousse au chocolat et éclats de noisettes caramélisés Fagot restaurant Paris 17
Mousse au chocolat et éclats de noisettes caramélisés

De son côté, la cousine dévore sans barguigner une Mousse au chocolat et éclats de noisettes caramélisés (8€), pas avare de compliments à son encontre.

Au moment de l'addition, ça picote un peu : 145€ pour 3. On se situe bien dans la moyenne haute du coin. Fagot mérite le détour pour ses vins, un peu pour ses produits d'épicerie, pour l'instant un peu moins pour sa cuisine... En attendant l'arrivée à la rentrée d'une formule déjeuner !

Fagot
2 Passage Geffroy-Didelot
75017 Paris (métro Villiers)

tel : 09 81 63 25 66

Fermé le midi (jusqu'à la rentrée!), le dimanche et le lundi

Les +:
_ très chouette terrasse au calme
_ très jolie sélection de vins
_ de bons produits d'épicerie
_ bon pain

Les -:
_ plus léger sur la partie cuisine

Inscrivez-vous à la Newsletter !

* indicates required
Menu Fagot

Menu Fagot

Les points de détail de Fagot
Serviette en tissus
Changement de couverts à chaque service
Nappe en tissus
Bonne réception mobile
WiFi gratuit
Musique inutile en fond sonore
Adapté pour les enfants bien élevés
Volume sonore moyen 59dB
Toilettes bien entretenues
Même menu midi et soir (hors formule) -
Réservation possible
Vin au verre goûté avant d'être servi
Végétariens bienvenus (au moins 1 entrée et 1 plat)

Plan d'accès au restaurant Fagot (Paris 17)

Si vous avez aimé Fagot, vous aimerez :

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article