Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

Angelus (Paris 17) : Au suivant !

Un emplacement de rêve (place de la porte Champerret), une magnifique terrasse flambant neuve, une déco un brin tape à l'oeil, autant d'indices qui auraient dû me suffire pour m'inciter à ne pas franchir le pas de ce restaurant. Mais que voulez-vous, c'est le devoir qui m'appelait !

Angelus Restaurant Paris 17 Place de la Porte Champerret
Angelus Restaurant Paris 17

Avec son immense store jaune canari, impossible de manquer cette adresse. Sa grande terrasse est protégée par de la verdure, et des ardoises font de la retape sur le trottoir. 

La Salle Angelus Restaurant Paris 17
La Salle

A l'intérieur, il y a de l'espace, c'est le moins que l'on puisse dire ! Un grand bar avec quelques tabourets, une hauteur de plafond appréciable, une grande table en marbre pour les groupes et une myriade d'autres plus petites tout en gardant de grands vides. Au plafond, des spots façon cinéma pour éclairer ce décor qui a été travaillé pour une ambiance qui flirte avec celle... d'un entrepôt.

C'est très inquiétant. Pour rentabiliser cet endroit, le proprio ne joue donc pas sur le nombre de couverts. Il faut s'attendre donc à des marges sympathiques dans l'assiette !

Sur le menu, du tout-venant de brasserie : oeufs mayo (7 euros!), andouillette (21 euros), escalope milanaise (21€), entrecôte (24€)...

Il y a bien une formule déjeuner avec entrée plat ou plat dessert avec une demi-bouteille d'eau avec un verre de vin et un café à 35€. Mais d'après ce que j'ai compris en regardant les avis sur internet, l'entrecôte (au moins) n'en fait pas partie, même si rien n'est écrit nulle part sur la carte à ce sujet.

Jambon persillé de Bourgogne et ses cipollines Angelus Restaurant Paris 17
Jambon persillé de Bourgogne et ses cipollines

Jambon persillé de Bourgogne pour commencer. Au-dessus de trois tranches fines (voire très fines) se trouvent 3 petits oignons confits, des cipollines. Ces derniers sont goûteux et remplacent à peu près les cornichons. Avec la finesse des tranches, difficile de bien percevoir le goût du jambon. Il doit y avoir en tout et pour tout 60gr de produit (soit 316 euros du kilo...). Ce jambon s'apprécie notamment quand il y a de la mâche et différentes textures, mais là tout disparaît très vite dans la bouche. Pas mauvais au final, mais un peu chiche.

Poulet fermier rôti Angelus Restaurant Paris 17
Poulet fermier rôti

A peine terminé mon entrée et encore à machouiller un morceau de pain, le plat arrive! Le temps de déglutir et d'être débarrassé, j'éprouve une certaine joie quand je vois mon poulet fermier : il baigne dans un jus abondant ! Ils n'ont pas lésiné sur les quantités. On voit cependant que le poulet utilisé n'est pas bien vieux ou alors de petite taille. De l'estragon a été rajouté sur le dessus... mais a été oublié le sel avant et après cuisson.
C'est fade, fade, fade... Le jus même, noyé à l'eau n'a pas beaucoup de goût. Le blanc est sec. Je repère même quelques plumes sur la peau qui n'a pas été bien préparée manifestement...

Peut-être vais-je me rattraper avec les "frites maison". Si elles sont cuites maison, je ne suis pas sût qu'elles soient épluchées et découpées sur place. Mais voilà, tout le sel oublié sur le poulet a été mis dans les frites qui en deviennent difficilement mangeables. On peut le dire, c'est globalement loupé.

Parfait nougatine coulis au miel de bruyère Angelus Restaurant Paris 17
Parfait nougatine coulis au miel de bruyère

L'Angelus va-t-il sauver les meubles grâce à un bon dessert ? J'ai pris le parfait nougatine. Dans une belle assiette carré un petit cylindre se dresse, recouvert légèrement d'un liquide luisant : c'est le coulis au miel de bruyère. Ça ressemble surtout à un nougat glacé cette affaire, et je ne vois pas bien où se trouve la nougatine. Le coulis sucré a bien le goût de miel. Ce dessert n'est pas sans me rappeler le goût de certaines préparations industrielles... Pas mauvais, c'est même le point d'orgue de ce déjeuner.

En effet, côté vin, pas d'orgasme à attendre. La carte est pauvre. Pour ce midi, j'ai pris un verre de Beaujolais nouveau à 5 euros. C'est cher.

Note finale : 45,50€ Tiens, en regardant de plus près, ils n'ont pas compté la formule... Avec le dessert en sus j'en aurais eu pour 45 euros et une demi-bouteille d'eau en plus. Me suis-je fait avoir? J'en ai bien peur ! Intérêt de l'endroit : 0.

Angelus
4, place de la porte Champerret
75017 Paris (Métro Porte de Champerret)
Tel : 01 43 80 85 14

Ouvert tous les jours

Les +:
_ service correct même si je n'ai pas eu le droit à la formule
_ grande terrasse chauffée (il est quand même proposé des pleds !)
_ beaucoup d'espace, on respire !

Les -:
_ peu ou pas de cuisine
_ assaisonnements loupés
_ cher voire très cher


Plan d'accès au restaurant l'Angelus Paris 17

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hannibal 09/07/2019 13:17

Entièrement d'accord avec cet article. Ce sont des voyous. J'ai pris un verre de vin en terrasse, il y en avait un fond, le vin était limite madérisé (pour un Chardonnay) et malgré une grande pancarte annonçant le verre de vin à 5 €, on me l'a facturé 8 euros !!! Le vin était infâme et pour avoir une fois dinné dans ce resto, je confirme que la nourriture l'est tout autant. Je regrette le Royal Villiers (précédent resto) qui était autrement meilleur. Les prix sont dingues pour avoir une vue sur des travaux gigantesques dans la rue et boire un vin dégueulasse !! plus jamais. Fuyez ce sont des voleurs !

Arnaud Morisse 09/07/2019 15:19

Triste de voir que ça ne s'est pas amélioré... Merci pour votre commentaire !