Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

Caïus (Paris 17) : épices et tout !

Dans la catégorie des belles tables du 17ème arrondissement, Caïus s'est fait une beauté cet été. Plus chic, plus moderne, mais toujours la belle cuisine d'auteur de Jean-Marc Notelet.

Caïus Restaurant Paris 17 Rue d'Armaillé
Caïus Restaurant Paris 17

Je suis passé devant ce restaurant de nombreuses fois. C'est donc la première fois que j'en franchis le pas. A l'extérieur la salle est masquée par de légers rideaux. Devanture grise claire, sobre et élégante.

La Salle Caïus Restaurant Paris 17
La Salle

Sitôt entré, et sitôt débarrassé de mon épais manteau pour le vestiaire. L'accueil est souriant et efficace. Il y a du standing dans cet estaminet ! A l'entrée, une cave à vin expose de grands crus et une collection d'épices. Je remarque aussi une ribambelle de ronds de serviette en cuivre destinés aux habitués du lieu. 

Moquette au sol, déco moderne avec des cadres vides, mobilier contemporain cossu. Finies les allures vieillottes que l'on peut voir sur Internet !

Pour la carte, c'est simple : sur une immense ardoise m'est proposé un menu du jour à 45€ en 4 services où il faut choisir son plat (viande ou poisson) et son dessert. Et là ça coince ! En effet, dans les choix je me retrouve avec un clafoutis au poire - chouette ! - pour deux - ho!, déception! - ou une mousse au chocolat... Bon, je n'aime pas ça... Montrant ma perplexité (mais avec classe quand même, je m'adapte au lieu ), on me propose alors une alternative. Sauvé !

Amuse bouche Caïus Restaurant Paris 17
Amuse bouche

Vous connaissez la leçon maintenant : "on reconnaît un restaurant à vocation gastronomique si un amuse-bouche est servi". C'est donc le cas chez Caïus, évidemment ! Ici une sorte de cervelle de canut pleine de goût. Je suis moins amateur de la cuillère en bois qui donne une sensation désagréable quand elle touche la langue. Mais c'est un détail. Une bonne entrée en matière.

Velouté d'artichaut céleri au beurre de truffes condiment châtaigne Caïus restaurant Paris 17
Velouté d'artichaut céleri au beurre de truffes condiment châtaigne

Le premier hors d'oeuvre m'est apporté : dans une assiette creuse où se trouvent déjà des éclats de châtaigne, est versé un velouté d'artichaut céleri au beurre de truffe. Les odeurs sont alléchantes ! De petits croûtons et des herbes complètent le tableau. Le goût est intense, la symphonie de saveurs bien agréable. C'est délicieux. Des faux airs d'un plat que j'avais dégusté chez Guy Savoy il y a quelques années. C'est complètement de saison, mais ça, c'est l'une des caractéristiques du chef qui colle au plus près la chronologie des matières premières. 

Chou fleur rôti sumac beurre fouetté façon hollandaise Caïus Restaurant Paris 17
Chou fleur rôti sumac beurre fouetté façon hollandaise

Voici le chou fleur rôti sumac beurre fouetté façon hollandaise. Encore le plein d'exhalaisons appétissantes ! Sur ce plat, deux feuilles de câprier dont on me précise qu'il faut les croquer. C'est à nouveau la fête du goût dans le palais. Les épices sont utilisées avec subtilité si bien que le goût du chou passé au four reste bien présent. C'est très bon.

Epaule d'agneau confite fenouil en salade croquante sauce soja Caïus Restaurant Paris 17
Epaule d'agneau confite fenouil en salade croquante sauce soja

J'ai déjà l'estomac bien plein qu'arrive mon plat : Epaule confite fenouil en salade croquante sauce soja. C'est encore bien servi ! Le goût est intense une nouvelle fois grâce aux épices et herbes. La salade de fenouil, tiède, surprend dans le bon sens ! La viande fondante est un régal. Bref c'est très bon !

Panna Cotta Caramel de fruits de la passion Caïus Restaurant Paris 17
Panna Cotta Caramel de fruits de la passion

Quel est donc mon dessert alternatif du jour? Une panna cotta au caramel de fruits de la passion. Présentée dans un pot de confiture fermé la cuillère fichée dans le mécanisme d'ouverture. Là, pas de bonnes odeurs à l'ouverture, forcément. Ce dessert est bon. Mais je regrette amèrement de ne pas avoir pu prendre le magnifique clafoutis au poire (pour 2) que vois sur d'autres tables. De manière générale, les desserts semblent bien plus simples et moins recherchés que le reste des plats, plus ménagers.

Pour le vin, j'apprécie que la totalité des bouteilles sont disponibles au verre ! C'est rare ! Par contre, pas de prix dans ce cas... J'opte donc pour un Passetoutgrain du prestigieux domaine de Bourgogne Confuron-Gindre, millésime 2016 (bouteille à 28€). Plutôt bon avec une belle longueur en bouche. 

J'apprends à l'heure de l'addition la tarification du godet : 9 euros. Note finale : 58,50€. Un prix honnête si on oublie le café sans mignardise très bof facturé 4,50€! La cuisine de Jean-Marc Notelet est un régal qui joue habilement avec les épices. Seuls les desserts ne sont pas au diapason du reste.

Le soir, c'est la même formule : 45€ ! Des menus dégustation à partir de 80 euros sont aussi à disposition.

Caïus
6 Rue d'Armaillé
75017 Paris (Métro Argentine)

Tel : 01 42 27 19 20

Fermé dimanche et lundi

Les +:
_ super cuisine autour des épices
_ déco chic
_ service efficace et souriant
_ un bon rapport qualité-prix
- un vaste choix de vins au verre

Les -:
_ les desserts pas aussi recherchés que le reste
_ le café cher et sans mignardise


Plan d'accès au restaurant Caïus Paris 17

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article