Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

Le Bistrot de Pierre Lambert (Courbevoie) : de plus en plus gastronomique

Voilà des années que je fréquente les établissements de Pierre Lambert, de l'Audacieux devenu Auda Izakaya à Levallois, à son bistrot ouvert à deux pas de chez moi. En gagnant en maturité, sa cuisine s'affirme de plus en plus gastronomique... avec les tarifs qui vont avec.

Le Bistrot de Pierre Lambert à Courbevoie (92) restaurant
Le Bistrot de Pierre Lambert à Courbevoie (92)

Actuellement situé au pied d'un immeuble en réfection (jusqu'en décembre 2018), le Bistrot de Pierre Lambert occupe l'emplacement de l'ancien Trois Marmites où l'on pouvait déguster une cuisine bourgeoise d'un classicisme complet. Je me souviens y avoir mangé le meilleur boeuf à la ficelle de ma vie ! A présent, sous l'impulsion de ce jeune chef, l'endroit a bien changé : finis les longs rideaux opaques, l'esprit intimiste et la vielle cuisine. Bonjour la modernité tant dans la déco que dans la cuisine !

Maintenant l'établissement jouit d'une jolie terrasse pour les prochains beaux jours, et de grandes baies vitrées qui illuminent une salle immaculée et simplement décorée d'oeuvres contemporaines et de miroirs. Elégant sans non plus tomber dans les travers des manières à n'en plus finir. Ici, l'accueil par le chef en personne s'avère cordial.

Côté carte, c'est l'esprit surprise qui demeure. N'espérez pas choisir vos mets favoris, il n'y a ici que des menus à l'aveugle, de deux plats (à 38 euros, seulement au déjeuner) jusqu'à 6 plats (62€). Bien entendu, tout ça varie en fonction des allergies et interdits alimentaires de chacun. On peut même choisir aussi d'accompagner son repas à rallonge par une sélection de vins au verre adaptée à chaque plat (+40 euros sur l'addition pour la totale à 5 verres).

Hot Dog Ball Le Bistrot de Pierre Lambert Restaurant Courbevoie
Hot Dog Ball

Une étrange petite boule entame ce repas. Auparavant, c'était "l'avant-match" qui démarrait les hostilités, à savoir une compilation de trois amuse-bouche dont un cromesquis jambon-beurre de folie. C'est donc dans le même esprit que cette bouchée - hot dog ball - revisite le hot dog. Les saveurs du pain, de la saucisse et plus faiblardement de la moutarde envahissent le palais et ouvrent immédiatement l'appétit !

Hareng pommes à l'huile comme le faisait la grand mère du chef Le Bistrot de Pierre Lambert Restaurant Courbevoie (92)
Hareng pommes à l'huile comme le faisait la grand mère du chef

Voyage dans l'enfance de Pierre Lambert ensuite. Le chef fait appel aux souvenirs de sa grand mère pour proposer sa version du hareng pommes à l'huile. Trois petits morceaux de poisson qui hument bien la fumaison, une languette d'oignon et une mousseline de pomme de terre légère comme un nuage. C'est aussi un plat de mon enfance, et je ne suis pas déçu, on y retrouve bien toutes les saveurs attendues.

Tartare de boeuf façon Thaï Le Bistrot de Pierre Lambert Restaurant Courbevoie (92)
Tartare de boeuf façon Thaï

Sur un assiette retournée, arrive non pas un OVNI, mais un joli tartare de boeuf façon thaï. Il convient de bien mélanger les ingrédients avant dégustation. Et si la promesse était de faire voyager en Asie du Sud Est, c'est un pari gagné! Coriandre, citronnelle, cébète apportent une belle fraîcheur tandis que du charbon végétal vient nourrir la viande d'un léger goût fumé. Miam !

 Tagliatelles de seiches, avocats et sauce Phö, avec focaccia et beurre miso Le Bistrot de Pierre Lambert Restaurant Courbevoie (92)
Tagliatelles de seiches, avocats et sauce Phö, avec focaccia et beurre miso

Place aux tagliatelles de seiches, avocat et sauce phö. Mais attendez un peu... j'ai commandé le menu à 3 plats, et me voilà déjà au quatrième à manger ? Voilà l'explication: ce quatrième temps vient finir la ronde... des amuse-bouches ! On ne rigole pas avec ça ici ! Une nouvelle fois les saveurs légèrement asiatiques sont intenses, et l'alliance seiche et avocat est une réussite. Pour accompagner cette amuse-bouche (qui pourrait bien être une entrée dans nombre de restaurants...), une belle tranche de focaccia avec un beurre miso formant un ensemble délicieux. Il y a un côté feu d'artifice dans tout ça !

Foie gras poêlé, yuzu, coing, bouillon dashi Le Bistrot de Pierre Lambert Courbevoie Restaurant (92)
Foie gras poêlé, yuzu, coing, bouillon dashi

Foie gras poêlé, yuzu, coing et bouillon dashi, voilà donc le démarrage "réel" de mon menu. Un départ lancé en somme ! Et là, c'est une belle réussite, outre la parfaite cuisson du foie qui se marie parfaitement avec la saveur citronnée du yuzu, et la texture légèrement granuleuse du coin, on a le droit à un bouillon dashi d'une gourmandise inouïe ! Impossible de ne pas aller chercher les dernières gouttes de ce précieux liquide à la cuillère. Légèrement aromatisé avec le gras du foie, ce bouillon éveille tous les sens ! Magnifique !

Flamant rose brocoli ananas et beurre blanc Le Bistrot de Pierre Lambert Restaurant Courbevoie (92)
Flamant rose brocoli ananas et beurre blanc

Quand on vous dit qu'on n'est jamais à l'abris d'une surprise chez Pierre Lambert : voici le pavé de... Flamant rose ! Servi avec du brocoli, de l'ananas et du beurre blanc. Voilà qui est osé comme association. Que tous les amoureux de la nature et des gentils oiseaux se rassurent, ici, il ne s'agit pas de la bête majestueuse aux belles plumes rosées, mais l'appellation qu'a trouvée un jour une cliente pour qualifier le "maigre" qui lui était servi ! C'est rigolo, tout comme l'association sucré-salé-gras que constituent les autres éléments de l'assiette. Un plat sympathique qui se laisse manger sans manière.

Glace sésame noir, pamplemousse et sucre virtuel Le Bistrot de Pierre Lambert Courbevoie (92) restaurant
Glace sésame noir, pamplemousse et sucre virtuel

De jolies couleurs au programme du dessert ainsi qu'un jeu autour de l'amertume : glace au sésame noir, pamplemousse et sucre virtuel. Avec ce dernier élément, imaginez une barbe à papas qui s'évanouit au moment où est servi un léger sirop dessus. Shazam ! Une nouvelle fois osé et surprenant, ce dessert se situe dans la droite lignée de ce que propose Pierre Lambert depuis des années. Il cherche à jouer la surprise tout en inscrivant sa démarche dans des souvenirs d'enfance (ici avec le marchemalow) ou expériences de voyage.

Quand il s'agit de boire, et de bien boire, la maison n'est pas en reste ! Près de 12 références sont disponibles au verre : de 5,50€ à 9,80€. Côté bouteilles, plusieurs références se situent en dessous des 30 euros. Pour ma part, j'ai profité d'un verre de Malbec Comté tolosan Les Parcellaires Les Herrés IGP 2014 à 5,60€, très agréable.

Note finale : 51,60€ (46€ le menu avec les 4 amuse-bouche et 3 plats, et le verre de vin). C'est un peu cher pour le déjeuner, mais on peut voir un travail gigantesque délivré dans les assiettes pour un résultat de haute volée. Définitivement ce n'est plus dans la cours des bistrots que joue le petit Pierre Lambert, mais du côté des restaurants gastronomiques, la pompe du service en moins ! Mais sachez qu'avec le menu déjeuner avec 2 plats à 38 euros (ouch!) est servi aussi les 4 amuse-bouches, remplaçant ainsi avec bonheur l'entrée !

Fermé les dimanches et lundis

Le Bistrot de Pierre Lambert
215, Boulevard Saint Denis
92400 Courbevoie (Métro Pont de Levallois)

Tel : 01 43 33 25 35

Les +:
_ une cuisine surprenante
_ un accueil agréable loin d'être guindé
_ une déco moderne, et une terrasse prometteuse

Les -:
_ C'est cher, mais pour se faire plaisir de temps en temps, pourquoi pas?
_ le concept du menu surprise peut en dérouter plus d'un(e)


Plan d'accès au restaurant Le Bistrot de Pierre Lambert

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article