Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

LArchimède (Paris10) : Ne tient pas toutes ses promesses

De la bistronomie du côté du Canal Saint-Martin, ça paraît une évidence dans un coin qui vit une gentrification accélérée depuis quelques années. A LArchimède, on sert une cuisine recherchée aux goûts simples.

LArchimède Restaurant Paris 10 Rue Marie et Louise
LArchimède Restaurant Paris 10

Entre les épiceries fines, les nouvelles boulangeries bio et autres lieux pour s'adonner à l'art du bien manger, le 10ème arrondissement sait soigner ses nouveaux habitants et les autres. Ainsi, à quelques pas du Canal Saint Martin a ouvert il y a une dizaine de mois LArchimède, un restaurant à vocation bistronomique.

La petite échoppe bleue et ses chaises jaune vif en terrasse se font remarquer dans cette rue peu passante. Ça sent la bonne petite adresse de quartier !

La Salle Larchimède restaurant Paris 10
La Salle

Dans la salle tout en longueur et un peu sombre malgré la luminosité extérieure, une vingtaine de tables attendent les clients. Les tons sont gris avec des touches de bleu pour les banquettes. Au mur, des oeuvres d'art contemporain sont exposées. C'est propre et assez épuré finalement.

Pour ce qui est du menu, plus de formule déjeuner contrairement à ce que j'avais pu apercevoir... C'est bien dommage. Trois entrées (de 9 à 11€), 4 plats (de 18 à 25€) et 3 desserts (9-10€) au choix. On m'apporte deux ou trois explications sur certains plats, mais je vois vite que le chef des lieux aiment les mélanges sucré / salé ou ceux terre / mer, une cuisine pleine de contrastes à venir donc ! Miam !

Tartare de Saint-Jacques, pomme, condiment passion et kumqwat Larchimède restaurant Paris 10
Tartare de Saint-Jacques, pomme, condiment passion et kumqwat

La première assiette qui arrive a été particulièrement soignée : Tartare de Saint-Jacques, condiment passion et kumqwat. Je comprends mieux d'où vient cet appétit pour l'art contemporain, le dressage est très réussi. La portion me paraît congrue, mais du bon pain de mie (3 sortes différentes!) est à disposition aussi ! La difficulté avec les mélanges sucré-salé, c'est de réussir un juste équilibre. Et là, je dois dire que c'est loupé, et que j'ai le droit à un véritable dessert aux notes iodées pour commencer mon repas ! C'est une salade de fruits qui recouvre presque intégralement la saveur de la saint-Jacques coupée en brunoise. Peu d'acidité pour contre-balancer la douceur du reste des ingrédients, et un goût de salade de fruit qui surnage. Pas mauvais... mais c'est mieux en dessert !

Pastilla de Cailles / pistaches / citron Beldi / Patate Douce LArchimède Restaurant Paris 10
Pastilla de Cailles / pistaches / citron Beldi / Patate Douce

L'intitulé du plat que j'ai ensuite choisi m'a tout de suite mis l'eau à la bouche : Pastilla de cailles, pistaches, citron Beldi et Patate douce. Encore du sucré-salé, mais j'ai un faible particulier pour les pastillas ! Le dressage impressionne moins que pour l'entrée, et je trouve mon feuilleté un peu raplaplat. La cuillère de purée de patate douce comme accompagnement est bien faite et pas trop sucrée. Pour ce qui est de la pastilla, elle est plutôt bonne mais sans plus. Pistaches et citrons confits jouent à cache-cache visiblement, et je ne les sens pas, c'est vraiment dommage. Seuls des épices donnent du goût au plat si bien qu'on se retrouve dans un registre monocorde là où on nous promettait des contrastes.

Mille Feuille Crème mascarpone / châtaigne / sésame noir LArchimède restaurant Paris 10
Mille Feuille Crème mascarpone / châtaigne / sésame noir

Enfin l'heure du sucré me dis-je, car il doit sommeiller un pâtissier dans l'âme de ce cuisinier ! J'ai donc pris le Mille feuille Crème de mascarpone, châtaigne et sésame noire. Une nouvelle fois, je suis surpris par le dressage : pas très soigné cette fois-ci, en rond au milieu de l'assiette l'empilement de crème, pâte croustillante, crème et un marron glacé, avec tout autour, une double couronne orange et rouge de coulis de fruits... Un peu partout des graines de sésame noir. Je suis perplexe. Quand j'essaye d'attaquer la chose, les crèmes s'enfuient de tous les côtés, écroulant mollement l'édifice. Au goût, c'est pas mal du tout - ouf! - la crème est légère et bien parfumée, ce n'est pas trop sucré. Un dessert sympathique qui manque quand même de finesse.

Côté vin, pas moins de 7 références disponibles au verre, à 6 euros chacun (ou 6,50 pour certains), chouette ! J'ai pris pour ce repas un verre de Forcément 2017, du domaine Lépineau. un vin blanc de Loire sec très parfumé (notes de pommes) mais pas envahissant, pas mal du tout !

L'addition finale me fait regretter amèrement la formule déjeuner : 49€. Si ce repas n'était pas mauvais, je ne peux pas dire qu'il valait ce prix-là. Les plats aux intitulés prometteurs m'ont plutôt déçu par leur simplicité finale. Je n'ai pas vraiment retrouvé l'équilibre des contrastes promis et que j'apprécie tant.

LArchimède
11 rue Marie et Louise
75010 Paris (Métro Goncourt)

Tel : 09 73 22 28 17

Fermé dimanche et lundi et le midi le mardi et le mercredi

Les +:
_ service dynamique et accueillant
_ certains dressages réussis
_ les 3 pains de mie !
_ des intitulés prometteurs
_ beau choix de vins au verre et pas trop chers !

Les -:
_ des plats au final bien monotones, loin de la promesse des intitulés
_ l'ambiance sombre de la salle au déjeuner
_ l'absence de formule, et le prix trop élevé au final


Plan d'accès au restaurant LArchimède Paris 10

Si Vous avez aimé LArchimède, vous aimerez :

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article