Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

Le Café des Ministères (Paris 7) : Je vote pour !

>>> En mode confinement, le Café des Ministères fait de la vente à emporter et des livraisons !

C'est l'un des restaurants qui fait vibrer les papilles de nombreux gastronomes parisiens. Pourtant, ça ne fait que quelques mois qu'il existe : Le Café des Ministères réalise des petits miracles dans l'assiette !

Le Café des ministères restaurant Paris 7 rue de l'Université
Le Café des ministères restaurant Paris 7

Mon amie Marie, ayant réussi à passer le cap avec succès de la quarantaine, méritait bien une invitation dans une bonne table pour laquelle elle n'a qu'une obsession : son vol au vent.

Que voulez-vous, les images de Très Très Bon sur Paris Première avaient de quoi éveiller une telle fixation. Gare à la déception avec autant d'espoir !

Dans ce quartier chic, ce Café des Ministères a des allures de bistrots lambda. Rien ne laisse présager que derrière ces grandes vitrines et ce haut-vent bleu, puisse se cacher un restaurant qui mérite le détour.

La Salle du Café des musées restaurant Paris 7
La Salle

Salle élégante, très claire de ce côté. Au fond, un autre espace plus discret. La décoration se limite à des miroirs et des bouteilles de vin. J'aime beaucoup ce côté épuré.

Pour le déjeuner, des propositions du jour qui, additionnées donnent un menu à 32€. Sinon, la carte fonctionne aussi en menu (le soir aussi), mais là, ça grimpe à 42€. Gros soucis, pas de vol-au-vent à l'horizon... Drame !

Heureusement, que non, le célèbre plat de Carême figure du côté des suggestions du jour, sur une autre ardoise ! Ouf ! L'anniversaire est sauvé! Il faut quand même compter un gentil supplément de 10 euros pour cette spécialité, j'espère que ça en vaut le prix !

Tomates de plein champ de Didier Pil, oeuf fermier, ventrèche de thon, huile d'olive corse Café des ministères restaurant Paris 7
Tomates de plein champ de Didier Pil, oeuf fermier, ventrèche de thon, huile d'olive corse

Si Marie, encore un peu imbibée de la soirée anniversaire de légende à laquelle elle a eu le droit la veille, se contente de l'entrée du jour - une terrine de porc noir gascon et foie de volaille quand même! - j'opte pour ma part pour les Tomates de plein champ de Didier Pil, oeuf fermier, ventrèche de thon et huile d'olive corse. Une bien longue tirade pour décrire une salade de tomates quoi !

Mais quelle entrée for-mi-da-ble ! C'est bien simple, les fruits dégagent des arômes rarement goûtés, l'assaisonnement sans vinaigre exhauste les goûts, la ventrèche est magnifique, la petite cébette vient dynamiser les saveurs et enfin, de petits oignons frits rajoutent la touche de gourmandise ultime ! Allez, un bémol, l'oeuf dur un peu trop cuit, mais c'est vraiment histoire de dire quelque chose. Voilà donc, la plus formidable salade de tomates jamais mangées dans ma vie, détrônant ainsi l'exceptionnelle version de Maximilien Joncourt chez Biscotte.

Quasi de veau, pommes de terre grenailles, girolles, jus corsé tomate olive Café des ministères restaurant Paris 7
Quasi de veau, pommes de terre grenailles, girolles, jus corsé tomate olive

Pour le plat, du classique : Quasi de veau, pommes de terre grenailles, girolles, jus corsé tomate olive. C'est bien servi cette affaire ! Deux gros morceaux de viande, le plein de petites patates qui débordent de ce je-ne-sais-quoi qui veut dire "mangez-moi, mangez-moi !". Petites girolles et un jus brun qui manifestement a été réduit durant un temps certain pour n'en obtenir que les sucs les plus goûteux. Le veau a l'air un peu sec, mais que nenni, il est sauvé par la qualité de la viande. Elle est tendre et juteuse. Ce plat classique est un régal total.

Mais je sais qu'en regardant la photo de mon veau, votre oeil a été dévié sur l'arrière-plan, vers ce vol-au-vent de compétition...

Vol-au-vent Café des ministères restaurant Paris 7
Vol-au-vent

Ce plat est ... spectaculaire ! Homard, ris d'agneau, champignon et tout ça à profusion et lié avec une sauce onctueuse et qui sent divinement bon ! Feuilleté gonflé et craquant, le visage de Marie exprime de la façon la plus sincère du monde le bonheur et la satisfaction avant même d'y avoir goûté. Et après, ce n'est qu'une collection de superlatifs enamourés sur chaque élément de son assiette, ponctuée par des onomatopée qui pourraient aisément servir au doublage de certains films déshabillés. Une réussite totale donc !

Feuilleté aux framboises Le Café des Musées restaurant Paris 7
Feuilleté aux framboises

Je suis seul à prendre un dessert, mais comme vous pouvez le constater sur la photo, Marie n'a même pas attendu la fin des mes précieuses prises de vue, pour taper dans MON feuilleté aux framboises ! Qu'importe, il me tarde aussi de plonger ma fourchette-cuillère dedans. Pâte tout aussi parfaite que pour le vol-au-vent, très beaux fruits, crème onctueuse, et jus de fruit qui vient apporter de la légèreté à l'ensemble. C'est très bon, rien à redire, sauf peut-être le dressage pas aussi fignolé que pour le salé.

Un tel endroit ne peut que posséder une carte des vins au diapason, et c'est bien le cas. Mais pour ce midi, on opte pour la "ficelle", un litron de "Bois du vin, t'auras des copains" de Benjamin Taillandier et Fabien Jouves. Comptez 7€ les 15 cl pour ce très bon vin de copain comme on dit !

[nda A partir de cette ligne, Marie, tu ne dois pas lire la suite.]
Ça ne se fait pas de donner le prix d'un cadeau, mais par honnêteté pour les lecteurs de ce blog, je révèle la somme de ce déjeuner : 123€ ! Il faut dire que le litron a bien morflé durant ce déjeuner! Pour une personne, comptez 49€ (menu + 1 verre) ou 59€ si vous craquez pour le vol-au-vent.

Ce Café des ministères coche toutes les cases de l'adresse à recommander chaudement ! C'est délicieux de A à Z, avec des tarifs tenus mine de rien (le supplément sur le vol-au vent inclus), ambiance calme mais pas morte, et tout est exquis, mais ça je l'ai déjà dit ! Bravo ! Une place méritée dans la liste des meilleurs restaurant de l'année 2019!

Café des Ministères
83 Rue de l'Université
75007 Paris (métro Assemblée Nationale)

Tel : 01 47 05 43 62

Fermé samedi et dimanche

Les +:
_ des plats magnifiques ! Très belle cuisine !
_ produits au top (quelles tomates!)
_ ambiance calme
_ un vol-au-vent exceptionnel

Les -:
_ vin un peu cher

Inscrivez-vous à la Newsletter !

* indicates required
Le Menu du Café des ministères

Le Menu du Café des ministères


Plan d'accès au restaurant Le Café des Ministères Paris 7

Si vous avez aimé le Café des Ministères, vous aimerez :

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article