Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

Jaïs (Paris 7) : conquérant de l'assiette ?

Depuis son ouverture en 2017, j'entends parler de ce bistrot du 7ème arrondissement. Jaïs serait une belle adresse située dans une rue où déjà foisonnent les bons restaurants. La rumeur dit-elle vrai?

Jaïs restaurant Paris 7 rue Surcouf
Jaïs restaurant Paris 7

Alors qu'à deux pas, les cuistots du Asia Kitchen font une pause clope (c'est vrai, il est 12h30, c'est le bon moment !), à côté se dresse la longue devanture bleu nuit de Jaïs. Il faut bien se faire voir dans une rue où les bonnes tables sont déjà nombreuses : David Toutain, Tomy & Co ou le super discret Le Gentil régalent déjà les gourmets parisiens.

La salle de Jaïs restaurant Paris 7
La salle

Ambiance de bistrot bourgeois avec ces petites tables nappées (très proches les unes des autres), ce beau zinc art déco, cette cave à vin rétro-éclairée et ce chouette carrelage blanc et noir. En fond musical, j'ai le droit à du Brassens, Maxime le Forestier ou Nino Ferrer, une playlist consacrée aux chanteurs français morts visiblement. Manque Hervé Vilard (humour).

Le menu déjeuner est proposé sur une ardoise pas très propre : menu à 34€ avec deux entrées, deux plats et deux desserts au choix. Mais même le midi, la longue carte est aussi là pour satisfaire les moindres désirs des clients. Je compte ainsi 7 entrées ( de 17 à 23€) et 9 plats (de 22 à 58€), avec des classiques et des produits nobles : sole meunière, entrecôte simmenthal frites, ris de veau, blanquette...

Pour commencer, une petite assiette de radis beurre est proposée. C'est sympa dans l'intention, mais mois de février oblige, ces tubercules n'ont aucun goût autre que celui de flotte. Heureusement que le beurre est de qualité tout comme la collection de pains bien cuits signée Thierry Breton.

Gnocchis jambon de Parme Jaïs restaurant Paris 7
Gnocchis jambon de Parme

Je succombe donc à la formule du jour avec cette assiette de Gnocchis, jambon de Parme et jus de viande crémée. C'est généreusement servi, et ça respire la gourmandise. Les cocons de pomme de terre légèrement caoutchouteux, jamais très goûteux, sont bien relevés par la sauce et herbes qui les accompagnent. Avec la chiffonnade, ils se révèlent très bons!

Côte de cochon rôtie, pommes grenailles sautées, jus de viande Jaïs restaurant Paris 7
Côte de cochon rôtie, pommes grenailles sautées, jus de viande

Alors que j'attends la suite, j'entends le doux bruit du beurre qui mousse depuis la cuisine pourtant éloignée d'où je suis. J'imagine une poêle débordante de gras... Et quand je vois mon plat, ça se confirme ! La Côte de cochon rôtie, pommes grenailles sautées, jus de viande est recouverte de beurre noisette... voire cramé. Il y a ces morceaux noirs cancérigènes et pas très bons en général. La bidoche a été dégraissée malheureusement. Les patates aussi ont pris un coup de chaud, mais ça va, avec le jus de viandes elles sont bonnes. La bidoche par contre est bien trop cuite donnant une sensation cotonneuse en bouche. Moi qui adore cette pièce de porc d'habitude, je suis déçu.

Je signale ma déconvenue quand je suis débarrassé, et je m'aperçois que dorénavant les serveurs demandent la cuisson de la côte. Bonne réactivité.

Paris-Brest Jaïs restaurant Paris 7
Paris-Brest

La mode, sous l'impulsion des pâtissiers stars, est aux desserts chiadés et montés de manière chirurgicale. Ici, la mode, on s'en moque ! Mon Paris-Brest (12€) respire le fait-maison avec un petit côté "j'men fous". Un gros chou coupé en deux, avec de la crème pralinée à l'intérieur sans aucun soin particulier, si ce n'est la larme de crème qui couronne l'ensemble. Si le visuel n'éblouit pas, le goût lui, est bien là ! C'est aussi régressif que manger son pot de Nutella au lit (chose que je n'ai jamais faite, mais j'imagine !)

Pour la gégette je me laisse guider vers un vin de France de la région de Corbière, Milhas de Yohann Moreno 2017. Un goût et une odeur très prononcés de cassis, original et agréable et je ne découvre qu'au moment de l'addition que ce petit vin bio est tout de même facturé.... 11€ ! On n'est pas loin du coef 6! Clairement hors de prix.

Le café (bio lui aussi, de la gamme Richard) sympathique me coûte en plus 3,60€ pour aboutir à une addition finale de 55,60€. Jaïs déborde de générosité, sans chichis mais avec un minimum de manières tout de même. C'est l'archétype du bistrot bourgeois qui trouve sans mal sa clientèle dans le quartier. Maintenant, j'ai été déçu par ma viande, et malgré la formule du jour, ce n'est pas donné. Pourtant je sens qu'ici le plaisir n'est pas un vain mot et je reviendrai volontiers.

Jaïs
3 Rue Surcouf
75007 Paris (métro Invalides)

Tel : 01 45 51 98 16

Fermé le samedi midi, le dimanche et le lundi soir

Les +:
_ cuisine roborative
_ atmosphère conviviale
_ pain Thierry Breton
_ dessert maison gourmand

Les -:
_ petit problème sur la cuisson de ma côte de cochon
_ beurre cramé servi
_ vin au verre hors de prix

Inscrivez-vous à la Newsletter !

* indicates required
Menu JaïsMenu Jaïs

Menu Jaïs

Les points de détail de Jaïs
Serviette en tissus
Changement de couverts à chaque service
Nappe en tissus
Bonne réception mobile
WiFi gratuit
Musique inutile en fond sonore
Adapté pour les enfants bien élevés
Volume sonore moyen 62dB
Toilettes bien entretenues
Même menu midi et soir (hors formule)
Réservation possible
Vin au verre goûté avant d'être servi
Végétariens bienvenus (au moins 1 entrée et 1 plat)

Plan d'accès au restaurant Jaïs Paris 7

Si vous avez aimé Jaïs, vous aimerez :

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nicolas de Ruine 12/02/2020 16:45

Bonjour,

Je me demande à chaque fois comment vous faites pour calculer le coefficient multiplicateur appliqué pour le vin puisque vraisemblablement vous ne connaissiez pas la cuvée (et de ce fait pas son prix) avant qu'elle ne vous soit servie? Pourriez-vous s'il vous plaît éclairer ma lanterne? Merci d'avance,

Nico

Arnaud Morisse 13/02/2020 13:26

Je fonctionne de manière bienveillante en me disant, qu'au pire, les restaurateurs achètent au même prix que je le pourrais (sans négo ni volume). Il ne s'agit en fait que d'estimations sans valeur scientifique, mais qui donne une idée des marges potentielles pratiquées.

Nico de Ruine 13/02/2020 13:18

Le coefficient multiplicateur est ce qu'applique le commerçant au prix auquel il achète le vin au domaine/agent/distributeur (hors taxe, donc). Sur internet vous avez accès à un prix commerçant auquel un coefficient a donc déjà été appliqué. Comment fonctionnez vous?

Arnaud Morisse 13/02/2020 08:18

Bonjour, je le calcule a posteriori fort d'informations glanées sur Internet...