Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

Le Gentil (Paris 7) : En douceur et profondeur

Vous le savez, dès qu'un chef japonais pointe le bout de ses baguettes à Paris, je ne suis jamais loin pour goûter sa cuisine ! Restaurant Le Gentil, me voilà !

Le Gentil Restaurant Paris 7 Rue Surcouf
Le Gentil Restaurant Paris 7

En s'installant rue Surcouf dans le 7ème arrondissement, Le Gentil n'a pas forcément choisi la facilité. Dans cette courte rue on compte plus d'une douzaine de restaurants dont des références comme David Toutain (2 étoiles Michelin) juste en face, Tomy & Co (1 étoile) ou encore Jaïs ou La Poule au pot (pas celui de Piège, l'autre !). Pas évident de faire son trou ici.

C'est donc en toute humilité que le jeune chef nippon, Fumitoshi Kumagai, a décidé de s'installer. A l'extérieur comme à l'intérieur, cette adresse ne cherche pas à se faire remarquer. Devanture corail dépouillée sans aucun effet.

La Salle Le Gentil Restaurant Paris 7
La Salle

A l'intérieur, même dépouillement. Du plancher du sol au plafond (si, si!), une grande ardoise et quelques grigris en fils de fer pour faire office de déco. Et au fond, derrière le bar, le chef et sa minuscule cuisine. Autant dire qu'en salle, on a tendance à entendre les bruits de la popote. C'est toujours mieux que d'entendre une inutile musique !

Quand j'arrive, il y a déjà deux clientes, des Japonaises. Je crois revivre ma visite chez Vertus à Boulogne ! J'espère avoir le droit aux mêmes délices !

Pour la carte, pour le déjeuner, il n'y a pas de choix : un menu unique (entrée-plat-dessert) à 23€. Mais visiblement, la maison est accommodante et quand une rombière à la limite de la politesse leur demande plutôt un plat de poisson car pour elle "ha nan! pas de viande, beurk", ils en dégotent un quand même ! J'ose espérer hors formule.

Le menu (du soir) du Gentil Restaurant Paris 7
Le menu (du soir) du Gentil Restaurant Paris 7

Car oui, si la grande ardoise affiche une belle collection de plats, ce n'est que pour le dîner (en théorie donc!). Et là, les prix sont plus confortables : 14 euros pour les asperges oeuf parfait et jambon Serrano, le poulpe grillé à 16€ et du côté des plats le carré de porc rôti s'affiche à 21€ tandis que l'agneau de lait des Pyrénées (selle et carré) monte à 29€. Ça reste raisonnable dans l'ensemble... si c'est bon !

Velouté de Petits pois et oeuf parfait Le Gentil Restaurant Paris 7
Velouté de Petits pois et oeuf parfait

Le menu du jour en trois temps débute donc par un velouté de petits pois et son oeuf parfait (encore un !) L'assiette présente une jolie couleur verte, avec par dessus des petits croûtons, et des pignons de pin. Quelques graines de pavot aussi parsèment la surface. L'oeuf pour sa part est un peu caché.

La soupe est bien enveloppante, rafraîchissante et végétale. J'ai vraiment le goût du légume en bouche ! L'oeuf "parfait" s'avère très liquide pour sa part, mais son jaune apporte un gras bienvenu. Ça manque quand même d'un peu de peps, d'une surprise gustative, d'un twist qui me ferait dire "whoua" à la première bouchée.

Bavette de veau, pommes de terre, sauce japonaise Le Gentil Restaurant Paris 7
Bavette de veau, pommes de terre, sauce japonaise

L'assiette qui m'est apportée rapidement hume bon la gourmandise. Cachez cette bavette de veau que je ne saurais voir! En effet, les nombreux légumes occupent le visuel : asperges, laitue iceberg, rondelles de radis cru et pommes de terres couvrent la bidoche. Une jolie sauce "japonaise" baigne le tout. Si la viande est prédécoupée comme on le fait là-bas, je ne peux pas dire que ce soit chiche ! C'est un beau morceau de viande qui se dissimulait là-dessous! Cuisson rosée comme demandée, impeccable. Parfaitement assaisonnée avec la sauce, c'est très gourmand ! Voilà un plat qui fonctionne bien, et avoir de tels ingrédients dans un menu à 23€, c'est une belle performance!

Panna Cotta mangue Le Gentil Restaurant Paris 7
Panna Cotta mangue

On le sait, les desserts sont toujours une zone à risque pour les chefs japonais. C'est avec anxiété (un peu) que j'attends cette panna cotta à la mangue. Elle arrive, bien ferme, avec une fraise gariguette découpée et sucrée et une pointe de Chantilly un peu molle. Bien qu'un peu trop sucré, c'est un bon dessert très fruité. J'avoue que je n'aurais pas été contre un zeste de citron vert par-dessus...

Pour le vin, 3 références disponibles au verre dont ce beaujolais blanc, domaine des Marrans 2016 à 7€ (coef 4). Au nez, les fleurs d'amandier, et en bouche une belle complexité. Impec! Le reste de la carte oscille entre des incontournables et des bouteilles plus rares. Rien au dessous de 31 euros.

Un compte rond pour la note finale : 30€. Rond comme ce déjeuner qui s'est déroulé sans anicroche et avec un sourire franc et vaillant au service qui fait vraiment plaisir à voir ! Le Gentil n'a semble-t-il pas choisi son nom au hasard, et le chef adorable concocte une cuisine douce, subtile, sans heurt, humble quoi. J'avoue que le pieds de porc farci aux champignons et l'agneau m'incitent bien à revenir tenter l'aventure du soir !

Le Gentil
26 Rue Surcouf
75007 Paris (Métro Invalides)

Tel : 09 52 27 01 36

Fermé le samedi et le dimanche

Les +:
_ un accueil souriant et agréable comme je les aime
_ une belle cuisine limpide
_ du bon vin (un peu cher)
_ pas de musique, lieu calme

Les -:
_ le pain servi n'est pas à la hauteur des sauces
_ un peu plus de relief dans les plats ne serait pas de refus !
_ menu unique au déjeuner sans choix, moi j'aime, mais je sais que ça peut en rebuter plus d'un.


Plan d'accès au restaurant Le Gentil Paris 7

Si vous avez aimé Le Gentil vous aimerez :

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article