Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

Caillebotte (Paris 9) : ça me botte !

Après Belle-Maison, quoi de plus logique que de m'attabler chez Caillebotte? Ce restaurant de la galaxie de Franck Baranger, un poil canaille, se place dans la même lignée - excellente - de bistrots gourmands!

Caillebotte restaurant Paris 9 rue Hippolyte Lebas
Caillebotte restaurant Paris 9

A présent, dans la rue Hippolyte Lebas, la concurrence est acharnée. Si depuis des années Caillebotte s'épanouissait sans rival, en quelques années l'adresse de Franck Baranger s'est vu flanquer de Soma (à tester bientôt!) et plus récemment du percutant Pompette

Mais ce n'est pas ça qui effraie les tenanciers de cette ancienne boutique des parents du célèbre peintre. La devanture verdâtre mériterait un petit coup de peinture justement.

La salle de Caillebotte restaurant Paris 9
La salle

La salle ne donne pas la même impression. Bien lumineuse avec force miroirs et bois clair, elle est agréable. Un petit comptoir en marbre face à la cuisine est d'office réservé. Je vais devoir me contenter d'une petite table en contre-bas. Pour profiter des banquettes, il faut accepter une grande promiscuité.

Au déjeuner, un plat du jour qui, accompagné d'une entrée à la carte ou d'un dessert, forme une formule à 19€. Si vous voulez plus de choix, le menu (EPD) grimpe à 38€ y-compris le soir. Enfin, pour 49€, et seulement au dîner, on peut profiter d'un menu dégustation en 5 services.

A peine passé 12h30 et l'établissement se remplit vite. Virus ou pas, l'appel de la bonne cuisine est plus forte chez certains Parisiens !

Ravioles de pot au feu, moutarde violette, bouillon estragon Caillebotte restaurant Paris 9
Ravioles de pot au feu, moutarde violette, bouillon estragon

Le chef revisite gaiement le pot au feu pour l'entrée, sous la forme de ravioles. L'assiette m'est un eu "balancée" sous le nez par la serveuse énergique qui verse sans ménagement non plus le bouillon à l'estragon. Navets et carottes cachent deux précieux raviolis. Petit souci, je m'attaque tout d'abord à ce gros morceau de carotte.... qui n'est pas cuit ! Pas terrible de commencer par cette fausse note. Cependant ce sera la seule à relever, et pour tout vous dire, le goût exceptionnel des ravioles pardonnent 1000 fois fois ce mini-défaut !

Quel éblouissant délice ! En une bouchée, on retrouve les saveurs - moutarde incluse - du célèbre plat français! Le bouillon est de la même trempe. Top !

Saint jacques persil racine, salsifis glacés, beurre blanc au café Caillebotte restaurant Paris 9
Saint jacques persil racine, salsifis glacés, beurre blanc au café

La suite arrive vite, et l'assiette posée avec autant de délicatesse que l'entrée, c'est du brut, voire du brutal. Saint jacques persil racine, salsifis glacés, beurre blanc au café. Assiette pleine de fraîcheur à l'oeil avec ces rondelles de radis noir et ces pousses vertes. Pour ce qui est des papilles, elles s'épanouissent de bonheur notamment grâce à ces noix de pécan qui se marient à merveille avec les notes terreuses du persil racine en purée. Les noix sont de petite taille et frôlent la sur-cuisson, mais non ! C'est très bon tout ça

Pomme façon tatin, crème crue vanille, sorbet granny smith Caillebotte restaurant Paris 9
Pomme façon tatin, crème crue vanille, sorbet granny smith

Avec de l'énergie encore mon dessert est servi : Pomme façon tatin, crème crue vanille, sorbet granny smith et sarrasin. Bien pensé ce plat ! Jeu de textures, de températures et de saveurs très réussis. La pomme est bien confite et pas trop sucrée, le goût acidulé de la glace contre-balance bien avec la crème fouettée légère. Du beau travail, un bon dessert !

Pour le vin, j'ai tenté un brin d'originalité avec ce pinot gris d'Alsace demi-sec Spiegel 2017 Le Miroir, Domaine Schlumberger à 8€. Un vin plein de parfums, pas trop porté sur le sucre et avec une belle pointe d'acidité. Bel accord avec les saints-jacques.

Le café Ily à 2,50€ a le mérite d'exister pour aboutir à une addition finale de 52,50€. Ce Caillebotte ne faillit pas à sa belle réputation (désigné meilleur bistrot de l'année en 2014 par le Guide Lebey), et cette cuisine harmonieuse fait vibrer les papilles grâce à ces pointes d'originalité. La salle devient un peu bruyante quand elle est remplie, et le service énergique peut bousculer sa sphère de tranquillité, mais dans l'ensemble, on a affaire ici à une belle maison ! Et ce n'est pas un hasard!

Caillebotte
8 Rue Hippolyte Lebas
75009 Paris (métro Notre Dame de Lorette)

Tel : 01 53 20 88 70

Fermé samedi et dimanche

>>> Réservations Caillebotte

Les +:
_ cuisine réfléchie et harmonieuse
_ des ravioles fantastiques !
_ des pointes d'originalité bien vues
_ super pain (Poujauran évidemment!)
_ carte des vins avec belle sélection au verre

Les -:
_ salle bruyante
_ service un peu trop énergique à mon goût

Inscrivez-vous à la Newsletter !

* indicates required
Menu Caillebotte

Menu Caillebotte

Les points de détail de Caillebotte
Serviette en tissus
Changement de couverts à chaque service
Nappe en tissus
Bonne réception mobile
WiFi gratuit
Musique inutile en fond sonore
Adapté pour les enfants bien élevés
Volume sonore moyen 62dB
Toilettes bien entretenues
Même menu midi et soir (hors formule)
Réservation possible
Vin au verre goûté avant d'être servi
Végétariens bienvenus (au moins 1 entrée et 1 plat)

Plan d'accès au restaurant Caillebotte Paris 9

Si vous avez aimé Caillebotte, vous aimerez :

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article