Restos sur le grill

Le blog des nouveaux restaurants à Paris les adresses à la mode, les bons plans, les bonnes adresses, là où il fait bon manger, je vous fais partager mes expériences heureuses ou malheureuses ! (et avec plein de #foodporn dedans !) Viveur de haute licheté !

Restos sur le grill

52 Faubourg Saint-Denis (Paris 10) : Café bistronomique

Ouvert non-stop de 8h à minuit, le 52 Faubourg Saint Denis est l'occasion de s'offrir une parenthèse tranquille dans sa journée - en théorie. Car ce restaurant qui a tout pour plaire ou presque était ce midi-là pollué par un gamin infernal.

Le 52 Faubourg Saint Denis Restaurant Paris 10
Le 52 Faubourg Saint Denis Restaurant Paris 10

Il y a une règle de vie commune tacite qui devrait exister mais qui manifestement n'est que peu compréhensible par une partie de la population : quand on ne sait pas tenir ses enfants tranquilles, on ne sort pas avec eux. C'est une simple question de savoir-vivre et de politesse, mais manifestement ce couple ce midi-là avait oublié ses bonnes manières...

Pourtant, ce 52 Faubourg saint Denis n'était pas complet, loin de là. Je pensais passer un déjeuner paisiblement comme je l'aime. Entouré de toute part par des travaux, la déco même du resto pourrait laisser croire que l'établissement lui-même est en réfection. Mais non, il est bien ouvert, 7j7, de 8h à minuit.

Les murs bruts, la tuyauterie repeinte en penture noir laquée, les appliques au mur de style "indus" et le bar mi-bois ondulé, mi-marbre confirment bien la branchitude du lieu.

Je m'assois à l'intérieur (il y a quelques tables sur le trottoir à 50cm des palissades de travaux!), du côté de la salle presque vide. Mais une femme arrive, et alors, sortant d'une grotte mystérieuse, l'horrible gobelin de 5 ou 6 ans crie "Môôôômannnnnnn!". C'était là le début de mon calvaire....

La carte de son côté - puisque je suis là quand même pour bien manger - verse allègrement dans la bistronomie à la mode en enchaînant les "avocats", le "quinoa", la "burrata"... The bobo's place to be ! Pas de formule ni menu. Les entrées varient de 7€ (pour la terrine) à 12€ (pour l'aile de raie meunière en salade), tandis que les plats vont de 18€ (plat végétarien avec panisses et fleurs de courgette) à 25€ (pour la bonite grillée). Il y a même un plat à 10€ pour les chers anges qui polluent la société civilisée, sans mort au rat dedans, malheureusement.

Voilà l'odieux gamin qui maintenant court sur les banquettes en criant "Pôpa, pôpa, regarde !". Les parents ne bougent pas. Il s'arrête à 10cm de moi. Je lui jette un regard noir, mais manifestement, la réprobation, il ne connaît pas.

Oeuf mollet frit, crème cresson/avocat, condiment câpre, anchois, citron Paris 10 restaurant 52 Faubourg Saint Denis
Oeuf mollet frit, crème cresson/avocat, condiment câpre, anchois, citron

Ouf ! Mon entrée arrive. Le temps est long avec l'horrible moutard et ses parents inconscients. On pourrait dire "qu'ils ne sont pas "aware", ils ne sont pas à l'attention de savoir qu'ils existent." JCVD a tellement raison !

Bref, Oeuf mollet frit, crème cresson/avocat, condiment câpre, anchois, citron (9€). Jolie assiette avec un vert puissant qui contraste avec la rousseur de l'oeuf frit et de sa mouillette gourmande. Cuisson parfaite, ça croustille à la découpe et le jaune coule tout en étant bien chaud. Bravo ! L'amertume du cresson se compense avec la douceur de l'avocat. Les saveurs sont bien présentes ! Le mix anchois/câpre/citron vient booster le tout, c'est une très agréable entrée.

Mais l'autre ne se calme pas. Le voilà qui, comme un crétin qu'il est, se cache et crie "pôpa!!! Je me suis caché!!! où je suis???". Débile profond qui n'a même pas l'excuse d'un handicap mental. Naufrage de l'éducation simplement. (tu la sens la haine qui monte?)

Le temps s'allonge, s'allonge, s'allonge. 

Poitrine de cochon francilien, risotto sarrasin, poivrade rôtie, pesto d'algues 52 faubourg Saint Denis Restaurant Paris 10
Poitrine de cochon francilien, risotto sarrasin, poivrade rôtie, pesto d'algues

Mon plat apparaît comme une parenthèse enchantée : Poitrine de cochon francilien, risotto sarrasin, poivrade rôtie, pesto d'algues (19€). De beaux morceaux de viande avec du gras et de la couenne, voilà qui flatte mon oeil avide de calories ! Deux fleurs violettes et des lamelles de concombre marinées apportent de la couleur et de la fraîcheur. Malheureusement, le porc se révèle croustillant certes, mais un peu sec. Le reste répond bien aux attentes, il y a du relief dans cette cuisine, et c'est assez plaisant.

Neuneu passe à deux doigts de renverser les verres sur une table. Ah! le père se lève pour lui dire "maintenant c'est fini" ! Pas trop tôt. Mais bon, l'autorité, encore une notion inconnue de l'autre côté de la salle. Et le troll s'en va essayer de fermer les grandes vitres quitte à se fusiller ses petits doigts. Avec un sadisme certain et assumé, je laisse faire.

Glaces Pistache et vanille 52 faubourg Saint Denis Restaurant Paris 10
Glaces Pistache et vanille

Pour le dessert, place à la simplicité (et au service rapide, j'en peux plus!) : glaces pistache et vanille. C'est fait à l'italienne et maison. et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elles sont délicieuses ces deux petites quenelles! Un dessert qui, s'il n'est pas généreux ni spectaculaire, fait la part belle au goût. 7€

Le voilà qui recourt sur les banquettes l'autre. Je jette un regard rempli de haine, de mépris et de colère froide aux parents. Ils baissent les yeux. Et quand le gamin est de retour de leur côté, ils lui redisent une énième fois d'arrêter. Le cher ange alors demande tout haut "Pourquoi il n'est pas content le monsieur"? Gêne.

Avec tout ça, je ne vous ai pas parlé de la carte des vins : une belle liste de bouteilles manifestement un peu recherchées. Au verre, des suggestions du jour. J'opte pur un côteaux giennois rouge, domaine de Villargeau 2018 à 6,50€. Fruité, léger et bien construit, un honnête vin de table.

Après encore des simagrées de l'Antéchrist de pacotille, le serveur a la bonne idée de lui demander si le monstre de l'enfer a faim. Un "ouiiiiiiii" tonitruant résonne dans la salle. On lui apporte alors une auge, et tel un chien qui glapissait ou un chat énervé à qui on verse la pâtée, le calme survient. Bonheur. Mon repas est terminé aussi. Il fallait nourrir la bête.

Addition finale de cet éprouvant déjeuner : 44,40€ (avec un excellent café, le resto appartenant à un torréfacteur). Voilà qui n'est pas trop cher, sachant que ce sont les mêmes prix qui y sont pratiqués midi et soir. La cuisine bistronomique servie a du répondant, et le service agréable est aux petits soins. Le point noir : cette formule pour marmot qui attire des parents non seulement irresponsables mais en plus suffisamment pingres pour ne pas vouloir dépenser trop pour leur mioche mal élevé. Une saleté ce môme je vous dis.

Le 52
52 rue du Faubourg Saint Denis
75010 Paris (métro Strasbourg Saint Denis)

Tel : 01 48 00 95 88

Ouvert tous les jours

Les +:
_ de beaux produits
_ chouette carte des vins
_ café et pain très bons
_ cuisine de qualité
_ pas trop cher

Les -:
_ on devrait interdire TOUS les établissements publics aux gamins mal élevés et pas les inciter à venir avec des menus spéciaux. Il y a des établissements spécialisés pour ça comme le MacDo ou le KFC.


Plan d'accès au Restaurant 52 Faubourg Saint Denis Paris 10

Si vous avez aimé le 52 Faubourg Saint Denis, vous aimerez :

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article